• TOKYO
  • EHIME

TRADITION IN DAILY LIFE

Asakusa est l’un des sites touristiques emblématiques de Tokyo. Après avoir découvert les cultures traditionnelles de la capitale japonaise, c’est à Dogo Onsen, la plus ancienne source thermale du Japon, que vous vous rendrez. Un voyage apaisant au contact de quartiers pittoresques et de traditions encore bien ancrées dans la vie quotidienne, qui vous transportera au bon vieux temps.

Official Tokyo Travel Guide
http://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://iyokannet.jp/english/index.htm

Voyageurs

  • Traveled : November 2017 Michael Turtle
    Pays de résidence Australie
  • Traveled : November 2017 Lucy Dayman
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Australie, Melbourne

Aéroport International de Kingsford Smith

JAL772 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Michael Turtle

    J’ai été très impressionné par le confort et le service pendant mon vol JAL entre Sydney et Tokyo. Les sièges sont confortables, les divertissements proposés de très bonne qualité et on m’a servi deux repas. En plus, comme c’était un vol de jour, j’ai pu me rendre immédiatement à mon hôtel pour me reposer, et me mettre en train directement le lendemain.

Aéroport international de Narita

Narita Express

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Asakusamore

Visites recommandées

Asakusa est connu des touristes pour la lanterne rouge de la porte Kaminarimon et pour le temple Senso-ji. Sur la rive opposée du fleuve Sumida-gawa s'étend le quartier Sumida-Oshiage où se dresse la tour Tokyo Skytree.

  • Michael Turtle

    À Asakusa se trouve l’un des temples les plus importants de Tokyo : le temple Senso-ji. Après vous êtres faufilé sous la première porte du temple, en dessous de laquelle pend une lanterne géante, vous tombez sur une rue bordée de petites échoppes proposant des produits traditionnels et des souvenirs. Arrivé au temple, vous y verrez une foule animée de touristes et de pèlerins locaux. En marchant quelques minutes pour vous détacher de la cohue, vous pourrez goûter aux charmes paisibles de ce quartier traditionnel. Il y a un petit parc tranquille longeant les berges de la rivière et, pour les enfants, un parc d’attractions très ancien !

    À Tokyo, le kaitenzushi, un restaurant où l’on sert des sushis sur tapis roulant, n’est pas qu’une expérience dépaysante, c’est aussi une manière abordable de prendre un bon déjeuner. Tel est le cas du Maguro-Bito, où le personnel est très aimable et qui propose des produits de la mer d’une fraîcheur exceptionnelle. Vous pouvez choisir les sushis que vous voulez qui défilent sur le tapis roulant, ou commander les plats qui vous plaisent à la carte.

  • Lucy Dayman

    Asakusa est très populaire auprès des touristes étrangers qui viennent à Tokyo, l’endroit déborde d’histoire ancienne et rayonne d’une culture qui lui est propre. Si vous voulez rencontrer le Japon traditionnel à Tokyo, alors c’est à Asakusa qu’il faut vous rendre.

    Si vous cherchez un endroit à Asakusa pour manger des sushis tout frais, c’est au Maguro-Bito que vous devez aller. Dans ce restaurant kaitenzushi, les cuisiniers préparent leurs magnifiques sushis devant vos yeux. L’ambiance y est très vivante et le personnel répond très gentiment à toutes vos questions et toutes vos demandes. Le restaurant dispose de menus en anglais pour les étrangers, mais vous pouvez aussi vous servir de sushis directement sur le tapis roulant. L’établissement propose une grande variété de sushis, tous plus délicieux les uns que les autres !

Environ 10 minutes

Quartier des magasins de fournitures pour restaurateurs Kappabashimore

Riche d'une histoire plus que centenaire, le quartier de Kappabashi, spécialisé dans les fournitures pour restaurateurs, s'étire entre deux quartiers populaires de Tokyo : Asakusa et Ueno. Sur 800 mètres, au sein d'une avenue orientée nord-sud, s'alignent environ 170 magasins spécialisés proposant de la vaisselle ou des laques pour la cuisine japonaise, occidentale ou chinoise, des matériels pour la boulangerie et la pâtisserie japonaise ou occidentale, divers équipements et ustensiles de cuisine, ingrédients de base, produits d'emballage, etc. Connu des visiteurs étrangers pour ses couteaux japonais et ses imitations de plats en plastique, il s'agit d'un lieu où le tout venant peut acheter des articles destinés aux professionnels.

  • Michael Turtle

    Faire un tour du côté du quartier des magasins de fournitures pour restaurateurs Kappabashi permet de se frotter aux merveilles de la culture japonaise. Il y a une boutique spécialisée dans les baguettes, dont une seule paire peut atteindre plusieurs centaines de dollars, des couteaux fabriqués par des artisans qui faisaient des sabres de samourais, et une boutique qui vend des imitations de plats en plastique telles qu’on en trouve dans les restaurants. Les articles que l’on trouve au quartier des magasins de fournitures pour restaurateurs Kappabashi sont en très grande partie proposés à des prix très raisonnables ce qui en fait l’endroit idéal pour acheter des cadeaux et de merveilleux articles d’intérieur.

  • Lucy Dayman

    À quelques encablures du centre d’Asakusa se trouve le fascinant quartier des magasins de fournitures pour restaurateurs Kappabashi. Visiter cette rue permet de connaître les coulisses des restaurants tokyoïtes. De nombreuses boutiques proposent des vêtements de travail en cuisine et de la vaisselle et, pour quiconque travaille dans les métiers de bouche, c’est un endroit à ne pas manquer. Parmi toutes ces boutiques, il y en a une particulièrement unique qui propose des imitations de plats en plastique. Réalistes et de offrant une réalisation particulièrement inventive, ces créations sont impressionnantes.

Ligne Ginza, Tokyo Metro
Tawaramachi → Akasaka-mitsuke
Environ 22 minutes

Ligne Marunouchi, Tokyo Metro pendant environ 8 minutes Akasaka-mitsuke → Shinjuku-sanchome
A 1 minute à pied de Shinjuku-sanchome

Galerie marchande souterraine Shinjuku Isetanmore

Cette galerie marchande se trouve à deux pas de la station de métro Shinjuku-sanchome. Elle fait partie d'Isetan, grand magasin aspirant à devenir le "plus grand musée de la mode du monde". L'esprit de mode se ressent également à l'étage du magasin dédié à l’alimentation.
Cette galerie marchande propose bien entendu des produits de base tels que des fruits et légumes, des viandes et des poissons, mais contient également de nombreux étals de traiteurs réputés, des boutiques de pâtissiers et des magasins offrant toutes sortes d’aliments et d’ingrédients recherchés par les connaisseurs. Ce vaste choix de produits et de saveurs venus du Japon mais aussi du monde entier a fait de cette galerie un lieu très populaire.
C’est aussi un endroit où les touristes pourront découvrir la culture japonaise au travers des gâteaux japonais, dont l'esthétique appétissante évolue selon les saisons, dans les espaces permettant de déguster des alcools japonais, ou encore sur les stands offrant des plats de la cuisine japonaise que tout touriste venant au Japon se doit d’essayer.

  • Michael Turtle

    Pénétrez dans les sous-sols d’un grand magasin japonais, l’étage réservé à l’alimentation, et vous pourrez trouver toutes sortes de choses à boire et à manger en provenance du monde entier. L’un des plus grands à Tokyo est le Shinjuku Isetan. C’est l’endroit rêvé pour faire du lèche-vitrines et des emplettes. Somptueuses pâtisseries japonaises, mets traditionnels, boîtes de chocolat venues d’Europe, les produits qui s’y trouvent ne sont pas seulement un régal pour le palais, mais pour les yeux aussi. On y propose aussi une sélection de plus de 400 sakés ainsi que des grands crus du monde entier. Cette galerie marchande sous-terraine (ou « depachika » comme on dit en japonais) est aussi une recommandation pour déjeuner, car le coin traiteur propose une grande variété de plats à l’emporter.

  • Lucy Dayman

    Le depachika du Shinjuku Isetan permet de faire une expérience alimentaire à nul autre pareil. Si vous voulez prendre un thé après un déjeuner pris sur le pouce, que vous cherchez quelque chose pour le dîner ou des cadeaux de saison, vous y trouverez absolument tout. Ce qui m’a le plus enchantée dans ce depachika est la magnifique cave à vins. Visiter cette collection de millésimes remontant pour certains à plusieurs dizaines d’années est un peu comme faire un voyage dans le temps.

Ligne JR Chuo (JR EAST PASS)
Shinjuku → Tokyo
13 minutes / 200 yens

  • Michael Turtle

    J’ai vraiment beaucoup apprécié le fantastique repas que nous avons pris au restaurant Kushi Agemono Shun’s. Les brochettes frites sont préparées une par une et servies sitôt sortie de l’huile et il y a toute une sélection de sauce et d’accompagnements pour aller avec.

  • Lucy Dayman

    Le Kushi Agemono Shun’s qui se trouve dans les sous-sols de la gare de Tokyo est un restaurant que je recommande. Les brochettes frites y sont servies dans une ambiance tranquille et à un rythme parfaitement adéquat pour pouvoir en apprécier toute la saveur.

Hotel Ryumeikan Tokyo

  • Michael Turtle

    L’hôtel Ryumeikan Tokyo est situé juste à côté de la Gare de Tokyo, ce qui permet de se rendre directement à l’aéroport de Narita. Les chambres sont propres, confortables et disposent d’un Wi-Fi archi-rapide. J’ai beaucoup aimé le petit-déjeuner japonais que j’y ai pris ainsi que la vue sur la ville que l’on a depuis le 15e étage. L’hôtel est particulièrement bien situé pour explorer Tokyo.

  • Lucy Dayman

    L’hôtel Ryumeikan Tokyo, situé de manière très pratique à proximité de la gare de Tokyo offre toutes les commodités que vous pouvez espérer. Des chambres spacieuses avec une très belle vue, un lobby illuminé par la lumière du jour, des petits déjeuners japonais ou occidentaux : idéal pour les personnes comptant passer plusieurs nuits à Tokyo.

Deuxième jour

SHIKOKU(EHIME)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Michael Turtle

    Le service proposé par JAL lors des vols domestiques est fantastique. L’enregistrement et le contrôle de sécurité à l’aéroport de Haneda se déroulent rapidement et les portes d’embarquement ne sont pas bien loin. À bord, j’ai été très impressionné par le confort des sièges, la gentillesse et l’attention du personnel de cabine et le service boisson proposé (même pour un vol aussi court !) Vu qu’il y a des liaisons domestiques à peu près partout, c’est vraiment très pratique de pouvoir s’envoler dans tout le Japon.

  • Lucy Dayman

    Le vol entre Tokyo et Ehime était très chouette. Le service qui m’a été proposé, depuis l’enregistrement jusqu’au débarquement, a été en tous points irréprochable. Les sièges des vols opérés par JAL sont spacieux et j’aurai pu me détendre à loisir si le trajet avait été plus long. Sans retard, le voyage s’est déroulé comme sur du papier à musique.

Aéroport de Matsuyamamore

L'aéroport de Matsuyama, l'un des plus grands aéroports de Shikoku, est le point d'entrée aérien de la préfecture de Ehime et est très fréquenté durant toute l'année.Les voyageurs y trouveront un grand nombre de restaurants, une zone commerciale où ils pourront se procurer toutes sortes de cadeaux et de souvenirs, notamment des articles vendus uniquement dans l'aéroport, mais aussi un salon proposant les sakés de la préfecture d'Ehime à des prix très abordables.Tout est fait pour faciliter l'utilisation par les voyageurs étrangers, avec des services de traduction disponibles sur tablettes, des panneaux d'affichage écrits en plusieurs langues et des espaces avec Wi-Fi gratuit.En outre, chaque troisième dimanche du mois, des robinets sont installés pour offrir gratuitement du célèbre jus de mandarine d'Ehime et permettre ainsi à tous de goûter à ce produit régionial. C'est un évènement unique au Japon à ne pas manquer.

Navette aéroport Iyotetsu
Aéroport de Matsuyama → Gare de Dogo Onsen
30 minutes / 160 yens

  • Michael Turtle

    L’une des spécialités locales de Matsuyama est le taimeshi, un plat composé de daurade japonaise servie avec un œuf cru sur un lit de riz, le tout recouvert de sauce soja. Le Kadoya est très bien situé, juste à côté de l’une des principales artères commerciales de la ville et à deux pas du château de Matsuyama.

    Le château de Matsuyama est assurément l’une des principales attractions touristiques de la ville. C’est l’un des 12 châteaux restant de l’époque d’Edo et il a été admirablement conservé. Le donjon est entouré de cerisiers qui au printemps se parent de magnifiques teintes roses, et dont les teintes passent au rouge vif pendant l’automne. Une fois à l’intérieur de l’enceinte il est possible de monter jusqu’au château pour voir de plus près les biens culturels importants en lien avec l’histoire du château, les conditions de vie d’antan ainsi que le système de défense. Vous pourrez aussi profiter de la magnifique vue sur Matsuyama depuis le sommet de la tour. Un lieu à ne manquer sous aucun prétexte si vous visitez Matsuyama.

  • Lucy Dayman

    Notre déjeuner au Kadoya a été un super départ pour notre séjour à Ehime. L’intérieur y est traditionnel et moderne, et il y a des cloisons coulissantes ainsi que des tables à fosse. J’ai pris de la daurade japonaise avec des plats traditionnels. Ils étaient tous d’une fraicheur exceptionnelle et ça m’a permis d’en savoir plus sur la production agricole locale. Chaque plat était préparé avec soin et le personnel, charmant, nous a fourni beaucoup d’explications.

    Le château de Matsuyama est splendide, c’est un des sites préférés des touristes locaux, mais c’est un site japonais époustouflant encore très peu connu à l’étranger. Fort d’une histoire riche et d’une nature magnifique, ce site vaut la visite pour quiconque s’intéresse à l’histoire et la culture japonaises. J’y suis allée en automne et c’était très beau, mais j’ai très envie d’y retourner au printemps. L’ascension jusqu’au château en télésiège a aussi été une expérience inoubliable.

Ville thermale de Dogo Onsenmore

Visites recommandées

La source thermale de Dogo est la plus ancienne du Japon avec plus de 3 000 ans d’histoire. Outre l’établissement de bains Dogo Onsen Honkan, qui peut mettre en avant ses 3 étoiles au Guide Vert Michelin Japon, les visiteurs pourront également profiter de nombreux magasins construits dans une galerie marchande avec de magnifiques arcades ou encore d’un bain de pieds gratuit. La ville accueillera également un établissement de bains d’un nouveau genre, l’Asuka-no-yu, qui ouvrira ses portes en septembre 2017. En plus de proposer des expositions mélangeant artisanat traditionnel d’Ehime et œuvres d’art récentes, cet établissement organisera également des évènements artistiques dont le thème changera tous les ans. Ainsi, tous les nouveaux visiteurs, mais également ceux qui se sont déjà rendus à Dogo Onsen, pourront être sûrs de passer des moments uniques dans cette ville thermale.

  • Michael Turtle

    La source thermale de Dogo n’est pas la seule attraction qu’offre la zone aux alentours de Dogo Onsen. Toute la zone est un lieu qui réjouira les touristes. Il y a une longue rue marchande où se trouvent une soixantaine de boutiques proposant souvenirs et spécialités locales. Il est tout à fait plaisant d’enfiler des geta (socques de bois) de mettre un yukata (sorte de kimono léger) et s’y balader ainsi en tenue traditionnelle japonaise. Toutes les heures, l’horloge animée se met en branle et propose un petit spectacle qui vaut assurément le coup d’œil.

  • Lucy Dayman

    Me promener en yukata (sorte de kimono léger) dans le quartier des sources thermales a été une expérience très originale. Il faut absolument voir cette histoire riche et cette architecture merveilleuse pour comprendre l’histoire locale. La région recèle de nombreuses attractions et boutiques souvenirs mais à mes yeux, c’est l’horloge animée avec ses petits personnages de Botchan qui se mettent en mouvements chaque heure (ou chaque demi-heure, en fonction de la saison) de 8 heures à 22 heures qui rafle la mise.

A 3 minutes à pied du Dogo Onsen Honkan

Yamatoya Honten

  • Michael Turtle

    À l’hôtel Yamatoya-Honten, vous pourrez assister à des démonstrations de théâtre traditionnel nô. Cet art ancestral est joué depuis le XIVe siècle, et se sert de gestes et de masques pour raconter des histoires. Un maître de nô donne quelques explications à propos de la scène et des ustensiles avant la représentation, et vous laisse la possibilité d’essayer par vous-même les instruments de musique.

    Le Yamatoya-Honten vous comblera lors de votre séjour à Dogo Onsen. Non seulement, l’hôtel est situé juste à côté du bâtiment historique de la source thermale, mais il permet en plus de profiter du meilleur de la tradition japonaise en y alliant le confort moderne. Par exemple, les chambres y sont équipées de tatamis et de cloisons mobiles en papier shoji, mais il y a aussi des toilettes à l’occidentale. Dans la soirée, le très aimable personnel de l’hôtel vient préparer les futons et faire votre lit pour vous. L’hôtel est par ailleurs équipé d’un bain thermal onsen très relaxant et d’un restaurant qui sert d’excellents plats japonais et occidentaux. Cela m’a beaucoup plu d’y passer quelques nuits.

  • Lucy Dayman

    Assister à une représentation de théâtre nô est un bon moyen d’en apprendre plus sur la culture d’Ehime. L’acteur nous a expliqué comment se joue le théâtre nô, et comme j’ai pu avoir l’occasion de monter sur scène essayer un masque, cet art traditionnel m’a encore plus plu. C’était très intéressant d’assister au spectacle après avoir appris son histoire.

    Cet hôtel traditionnel est l’un des plus beaux endroits que j’aie visité au Japon. J’ai compris beaucoup de choses sur la culture locale en observant l’intérieur de cette auberge. Les chambres sont spacieuses, propres, et le service a été parfait depuis l'enregistrement. Tous les onsen de l’auberge ont été parmi les meilleurs dans lesquels je me soie baignée. La cuisine proposée est à base de produits locaux et les plats typiquement japonais que j’ai mangés ont été parmi les meilleurs qu’il m’ait été donné de goûter.

Troisième jour

Yamatoya Honten

Tramway Iyotetsu
"Dogo Onsen-eki" → "JR Matsuyama Station"
30 minutes / 160 yens

Train JR
Gare JR de Matsuyama → Gare JR d’Iyo-Ozu
1 heure / 1 470 yens

  • Michael Turtle

    Prenez le train un petit moment depuis Matsuyama, et vous voilà dans la ravissante ville d’Uchiko. Le théâtre local, appelé Uchiko-za, est l’une des perles touristiques du lieu. Bâti en 1916, le théâtre fut utilisé pour toutes sortes de performances et représentations. Même s’il a été démoli une fois, il a été reconstruit en 1985 et accueille depuis une soixantaine de représentations théâtrales et musicales par an. Cela m’a beaucoup intéressé d’entrer dans le théâtre pour observer plus en détail le design de l’endroit. En allant sous la scène vous pourrez même voir les ingénieux mécanismes de scènes dont on se servait jadis.

    Il y a beaucoup d’endroits à visiter à Uchiko, mais le plus fascinant d’entre eux est sans doute le quartier de Yokaichi Gokoku et ses rues historiques. Vous pouvez pénétrer gratuitement dans un certain nombre de bâtiments ouverts au public et jeter un coup d’œil à ce à quoi ressemblait la vie durant la période de prospérité qu’entraîna dans la région la production de cire du Japon. Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir plus, je pense que le Musée de la cire japonaise et résidence Kamihaga valent la visite.

    Le très sympathique restaurant de l’aire de repos Uchiko Fresh Park KaRaRi propose de délicieux plats, à savourer tout en profitant de la vue sur la rivière adjacente à travers les immenses fenêtres. Il y a un pont ainsi qu’une petite plage au bord de la rivière, ce qui en fait un lieu de baignade très apprécié des enfants pendant la saison chaude.

  • Lucy Dayman

    En pénétrant dans le théâtre Uchiko-za, j’ai immédiatement ressenti le poids de l’histoire qui hante le lieu. Situé dans la ville d’Uchiko qui jadis prospéra grâce à sa production de soie grève et de cire, le théâtre permet de passer un moment spécial. Visiter le théâtre a été une bonne expérience pour en apprendre plus sur les arts de la scène japonais. Avec une capacité de 650 personnes, le théâtre accueille encore aujourd’hui de merveilleux spectacles.

    Cette zone est comme une cachette secrète dans laquelle seraient enfouis les charmes du Japon. On a l’impression de voyager dans le temps rien qu’en visitant le Musée de la cire japonaise et la Résidence Kamihaga et en se baladant dans les rues. Cette ville située à l’arrière du centre de la région a su conserver son allure d’antan. Avec sa nature magnifique et ses nombreuses constructions historiques, le quartier de Yokaichi Gokoku est un endroit que je recommande.

    Le Uchiko Fresh Park KaRaRi a été une merveilleuse occasion de pouvoir me frotter à une culture locale à laquelle on n’a d’ordinaire pas accès. Le marché proposait nombres de produits incroyables et nous avons savouré notre déjeuner, un steak-haché KaRaRi, dans la quiétude d’Uchiko.

Bus Gururin
"Iyo-Ozu-eki" → "Michi-no-eki Asamoya"
15 minutes / 100 yens

Garyusansomore

Le Garyusanso a été construit il y a environ 100 ans et servait, à l’époque, de résidence secondaire à un riche commerçant. Ce bâtiment a été désigné Bien culturel important par le gouvernement japonais pour la beauté de son architecture. Le Garyusanso a été conçu avec tant de splendeur jusque dans les moindres détails que le célèbre architecte japonais Kisho Kurokawa aurait déclaré à son propos qu’il voudrait le posséder même si pour cela il devait s’endetter à vie. Toute la résidence et ses jardins sont enveloppés d’une atmosphère d’une extrême pureté et quiconque s’arrête un instant aux abords de ce lieu magique sera gagné par un sentiment de paix et de tranquillité.

  • Michael Turtle

    L’un des joyaux d’une visite à Ozu est le Garyusanso et son jardin. Bâtie il y a plus d’un siècle, cette résidence baigne dans une atmosphère de calme éternel. Le bâtiment principal offre de nombreux détails à contempler, et c’est leur harmonie avec la nature qui m’a tout à fait bouleversé dans ce lieu. Le jardin aussi est somptueux et il conduit à une maison de thé pleine de charme qui borde la rivière. Je vous recommande d’y prendre votre temps afin de vous immerger dans cet environnement magnifique.

  • Lucy Dayman

    La résidence Garyusanso est un endroit que je recommande chaleureusement. Cette ancienne et magnifique résidence secondaire, située à l’est de la vieille ville d’Ozu (préfecture d’Ehime) vaut vraiment le détour. Achevée en 1907 cette maison traditionnelle, dont la construction dura 4 ans, est le fruit du travail de 9 000 artisans et le résultat permet de prendre la mesure de leur talent.

Bus Gururin
"Michi-no-eki Asamoya" → "Iyo-Ozu-ekimae"
15 minutes / 100 yens

Train Iyonada Monogatarimore

Ce train touristique circule deux fois par jour entre Matsuyama et Iyo-Ozu/Yawatahama. L'ambiance très reposante et le style vintage moderne permettent aux voyageurs, installés sur des sièges très confortables, de profiter tranquillement des paysages typiques à chaque saison à travers les fenêtres des wagons, elles aussi d’une beauté très étudiée. Dans le train, des repas préparés avec des spécialités locales venues directement des producteurs sont disponibles. Les voyageurs pourront également faire l’expérience de l’hospitalité japonaise au contact du personnel de bord, toujours prêt à rendre service, et des habitants à chaque arrêt.

  • Michael Turtle

    L’un des meilleurs moyens de profiter de la vue sur les magnifiques côtes du Shikoku à proximité de Matsuyama est de monter dans le luxueux train Iyonada Monogatari. Le trajet entre Matsuyama et Yawatahama ne prend que deux petites heures et des poussières. À bord, vous pourrez y savourer un délicieux afternoon tea, mais le plus merveilleux se déroule en dehors du train. Outre les sites célèbres que vous pourrez regarder depuis la fenêtre, les habitants de la région le long de la ligne se déguisent et vous saluent au passage. C’était une expérience vachement bath.

  • Lucy Dayman

    Cette ligne de train qui longe les côtes du Shikoku est la plus luxueuse, la plus originale manière de se déplacer à Ehime. L'Iyonada Monogatari, qui relie Matsuyama à Yawatahama, ne roule que quelques fois par semaine, mais offre une vue à nulle autre pareille sur Iyonada, la partie occidentale de la mer intérieure de Seto, dont il tire son nom. Ce train est très populaire et les habitants locaux viennent saluer les passagers, ce qui a rendu l’expérience tout à fait surréaliste. La nourriture et le service à bord étaient de grande qualité, et c’est probablement le meilleur voyage en train que j’ai fait de ma vie.

Tramway Iyotetsu
"JR Matsuyama Station" → "Dogo Onsen-eki"
10 minutes / 160 yens

Yamatoya Honten

Quatrième jour

Yamatoya Honten

  • Michael Turtle

    On raconte que la source thermale de Dogo Onsen est la plus ancienne du Japon et que son histoire remonte à il y a plus de 3 000 ans. Certaines personnes se font parfois un peu de souci en allant au onsen pour la première fois. Qu’elles se rassurent, car il y a ici un grand nombre d’explications très pratiques en anglais. Vous pouvez vous détendre en vous plongeant dans un bain chaud ou en savourant un thé et de petits en-cas dans une pièce traditionnelle. Outre le bâtiment ancien, l’établissement thermal dispose aussi d’un bâtiment moderne.

  • Lucy Dayman

    Je suis bien contente d’avoir pu aller à la source thermale de Dogo. C’est le lieu qui est à la base du célèbre film du studio Ghibli Le voyage de Chihiro. C’est l’un des plus anciens onsen du Japon et j’en recommande vivement la visite. Fraîchement construite, l’annexe Dogo Onsen Asuka no Yu est un magnifique onsen qui combine à merveille les charmes de la tradition à ceux de la modernité.

Tramway Iyotetsu
"Dogo Onsen-eki" → "Okaido-eki"
10 minutes / 160 yens

  • Michael Turtle

    Au centre de Matsuyama se trouvent plusieurs arcades commerciales avec de nombreux restaurants et boutiques. Si vous voulez faire des emplettes ou jeter un coup d’œil au quotidien japonais, c’est un bon endroit pour passer un moment.

    Le restaurant Ehime Kitchen ef est un super endroit pour goûter l’une des spécialités de Imabari (juste à côté de Matsuyama) : le « Imabari yakibuta tamago gohan », des tranches de porcs grillées avec un œuf au plat servis sur un bol de riz. C’est un plat très nutritif que l’on avale en quelques cuillers. Dans ce restaurant, vous pourrez aussi boire du jus de mandarine fraîchement pressé !

  • Lucy Dayman

    Flâner dans les rues marchandes Ogaido et Gintengai fût un bon moyen de goûter à l’ambiance locale. Quand j’y suis allée le dimanche, il y avait des événements présentant de l’artisanat ou la cérémonie du thé. Le lieu se prêtait à merveille à l’exploration, avec son mélange de boutiques toutes neuves et ses vieilles échoppes.

    Ce café-restaurant cosy sert parmi les meilleurs plats que j’aie jamais mangés au Japon. J’ai dégusté un bol de riz sur lequel étaient juchés des tranches de porcs d’Imabari grillées et un œuf au plat, et ai savouré l’une des meilleures viandes de porc que j’aie jamais goûtée.

Bus Iyotetsu
"Okaido" → "Kuyodo"
40 minutes / 510 yens

Tobeyaki Togeikanmore

La poterie de Tobe est un style typique caractérisé par une céramique blanche plutôt épaisse sur laquelle sont peints de fins motifs indigo. Cette poterie est reconnue pour sa beauté au Japon, mais également dans le monde entier. Le Tobeyaki Togeikan propose des poteries à la vente, mais invite également les visiteurs à s’essayer au façonnage et à la décoration de pièces de céramique en restant fidèle à son concept : « admirer, acheter, fabriquer ». Outre la poterie de Tobe, les visiteurs pourront également admirer des expositions d’un grand nombre de genres artisanaux d’Ehime.

  • Michael Turtle

    La poterie de Tobe est réputée dans tout le Japon pour être très solide et pour ses motifs particuliers. Rendez-vous à Tobe et vous y tomberez sur une riche sélection de vaisselle et poteries que vous pourrez acheter à prix très raisonnable. Au Tobeyaki Togeikan, vous pourrez dessiner vous-même les motifs qui vous plaisent sur des objets en céramique avant qu’ils ne soient vernis, et en faire ainsi un objet particulier.

  • Lucy Dayman

    Tobe est célèbre pour ses poteries, ce qui en fait l’endroit parfait pour comprendre la culture et l’histoire de la région. Peindre un récipient pour en faire un objet unique fut une expérience formidable. Ils envoient même le produit chez vous lorsqu’il est terminé. Si vous aimez l’art et l’artisanat, c’est endroit est fait pour vous.

Bus Iyotetsu
"Kuyodo" → "Okaido"
40 minutes / 510 yens

Navette aéroport Iyotetsu
"Okaido" → Aéroport de Matsuyama

Aéroport de Matsuyama

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Michael Turtle

    C’est si simple de se rendre en avion à Ehime, mais le dépaysement par rapport à Tokyo est complet. Tout y est plus calme qu’à Tokyo et les magnifiques petites villes y sont entourées par une nature splendide des côtes étincelantes. Pouvoir goûter à ces deux facettes du Japon en un seul petit voyage a réellement été une expérience formidable. Les aspects traditionnels de la vie japonaise tels que les sources thermales, les temples et la cuisine sont tout à fait fascinant et ce circuit m’a donné l’occasion de pouvoir m’en mettre plein les yeux en quelques jours seulement.

  • Lucy Dayman

    Ce voyage a été l’un de mes meilleurs voyages au Japon. J’ai pu approfondir ma connaissance de l’histoire et de la culture japonaise en en apprenant plus sur l’histoire de Tokyo et en visitant Ehime dans ses moindres recoins. Ehime est une région pleine de choses très originales. Je tiens vraiment à ce que ça se sache. L’accueil et le service dans les hôtels et restaurants étaient merveilleux, et ça a été un voyage inoubliable.

Suggestions des voyageurs

C’est fantastique de pouvoir faire des expériences complètement différentes dans le même pays, après un vol si court ! J’ai fait l’expérience du contraste entre Tokyo et Ehime et je me suis beaucoup amusé à explorer la culture qu’offre chacune de ces deux régions et faire ainsi de nouvelles découvertes.

Michael Turtle
Blogueuse de voyages
Pays de résidence Australie
  • Loisirs

    La culture, l’Histoire, le Patrimoine Mondial, la gastronomie

  • Nombre de voyages au Japon

    Je suis venu 4 fois au Japon.

Suggestions des voyageurs

Le circuit Tokyo-Ehime auquel j’ai participé a été une expérience inoubliable. La visite d’Asakusa m’a permis de comprendre plus en profondeur l’histoire et l’esprit de Tokyo. C’était la première fois que je me rendais à Ehime, dans le Shikoku, et ça a été une très bonne occasion pour m’intéresser à cette région. Ce voyage m’a permis de voir, apprendre, manger et vivre des choses auxquelles je n’avais jamais songé en venant au Japon.

Lucy Dayman
Auteure free-lance spécialisée dans la culture et les voyages au Japon, enseigne aussi le journalisme
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Australie, Melbourne
  • Loisirs

    Les voyages, l’écriture, la lecture et apprendre des choses sur la culture et la vie quotidienne japonaises

  • Durée du séjour à Tokyo

    Un an et demi

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.