• TOKYO
  • SHIMANE

STUNNING NATURE

Après avoir dégusté une délicieuse cuisine japonaise dans un paisible jardin du centre-ville, ce voyage vous transportera sur le Géoparc Oki du réseau mondial des géoparcs de l'Unesco, pour admirer leur magnifique nature. Ce voyage vous permettra de découvrir à la fois la beauté créée par l’homme et celle créée par la nature.

Official Tokyo Travel Guide
http://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kankou-shimane.com/en/wp-content/themes/navi_eng/images/france_2015.pdf

Voyageurs

  • Traveled : October 2016 Renaud BONNET
    Pays de résidence Paris, France
  • Traveled : October 2016 SAMANTHA LASSAUX
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

  • Renaud BONNET

    <JAL>
    JAL 046 — C’était la première fois que je volais sur la compagnie Japan Airline. J’ai été agréablement surpris par l’extrême attention et gentillesse du personnel naviguant. En vol, les différents repas respectent la qualité attendue pour un vol long-courrier. Le dîner et le petit-déjeuner (style japonais) ont été servi avec courtoisie et encore une fois avec une attention marquée.
    Le vol a décollé et atterri en respectant les horaires annoncés ; les différentes accommodations et services durant le vol étaient soignés (propreté des toilettes, mise à disposition de snack, proposition de boissons,…). La compagnie Japan Airline m’a fait une très bonne impression.

JAL046 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Restaurant Happoen et sophora du Japonmore

Visites recommandées

Le restaurant Happoen, souvent utilisé pour des banquets de mariage, est situé au milieu d’un vaste jardin japonais où poussent de nombreux sophoras du Japon. Le chef est très exigent et propose des menus traditionnels kaiseki, dont une magnifique sélection de menus différents chaque mois, et des menus originaux, conçus pour servir chaque aliment au bon moment et de la façon idéale pour en tirer la meilleure saveur, afin que les clients puissent ressentir le parfum de chaque saison en dégustant les plats tout en contemplant le jardin.

  • Renaud BONNET

    <Happo-en >
    JARDIN HAPPO-EN — La découverte du jardin japonais Happo-en a été belle découverte malgré une météo très maussade et peu de lumière. J’ai été très sensible a l’esthétique générale du jardin — traditionnelle et authentique et à l’extrême attention porté aux détails. Je suis resté très admiratif de la collection de bonsaïs que l’on peut admirer sur de grandes tables de bois. Certaines pièces sont absolument extraordinaires.Lors de mon passage, un mariage traditionnel était en cours (Séance de photographies dans le jardin,…), ce qui m’as permis d’admirer les sublimes kimonos d’usage lors des cérémonies japonaises. Superbe !

    <Déjeuner : Happo-en>
    LUNCH HAPPO-EN — Déjeuner de qualité dans ce restaurant à la décoration soignée — mélange de modernité et d’éléments traditionnels. De larges ouvertures sur le parc permettent à une belle lumière de rentrer dans la pièce.
    Une jeune femme en kimono traditionnel nous sert et s’assure que le moment nous est agréable. Ce lieu est un mélange réussi de qualité et d’authenticité.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Happo-en >
    Happo en est un magnifique complexe pour évènements et mariages dans le centre de Tokyo. On ne peut s’empêcher de tomber sous le charme du jardin construit sur plusieurs niveaux, ainsi que de la collection de bonzai et enfin le lac central aux centaines de carpes japonaises. La petite maison de thé dans la forêt de bamboo est pleine de charme.

    <Déjeuner : Happo-en>
    L’ambiance japonaise du restaurant était agréable et reposante. Un repas rapide au service, délicieux et complet pour un prix abordable, avec un staff agréable. Définitivement un restaurant à recommander pour se détendre et apprécier la vraie cuisine japonaise.

Ligne de métro Namboku
Shirokanedai → Tameike-sanno
Ligne de métro Ginza
Tameike-sanno → Asakusa
Environ 30 minutes / 240 yens

Train Tobu
Asakusa → TOKYO SKYTREE
Environ 3 minutes / 150 yens

TOKYO SKYTREEmore

La tour Tokyo Skytree est, avec ses 634 mètres, le tour la plus haute du monde. Elle est inscrite au Livre Guinness des records. Du haut de la plate-forme d’observation située à 350 mètres du sol, les visiteurs ont une vue à 360 degrés sur la région du Kanto, et peuvent même apercevoir le mont Fuji les jours de beau temps. Un autre couloir d’observation est aussi accessible à 450 mètres pour avoir une vue, toujours à 360 degrés, encore plus vaste sur le Kanto. La tour est illuminée de nuit alternativement un jour en bleu pâle "Iki" et le jour suivant en bleu-violet "Miyabi". Des illuminations spéciales sont aussi réalisées à chaque saison. Au pied de la tour, les touristes pourront trouver de nombreuses installations, notamment la galerie marchande Tokyo Solamachi contenant plus de 300 boutiques et restaurants de toutes sortes, un planétarium et un aquarium. Cette tour est la nouvelle fierté et le nouveau symbole de Tokyo.

  • Renaud BONNET

    <Tokyo Skytree>
    L’architecture est impressionnante et puissante, les sensations dans les ascenseurs ultra-rapide sont très agréables.
    La encore, le personnel et la qualité de l’accueil dans la tour sont remarquables. Pourvoir admirer Tokyo d’un point de vue aussi élevé reste exceptionnel.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Tokyo Skytree >
    Beaucoup de petites boutiques plaisantes et variées. L’ascenceur à la vitesse vertigineuse fut une expérience amusante, et bien sûr la vue inoubliable sur Tokyo. Quelques cafés et restaurants permettent aussi de se reposer.

Train Tobu
TOKYO SKYTREE → Asakusa
Environ 3 minutes / 150 yens

Croisière sur le fleuve Sumida-gawa (Hotaluna)more

La conception de la péniche Hotaluna s’est inspirée des vaisseaux spatiaux avec une forme prévue pour l’hydrodynamisme. Le concepteur y a aussi intégré des portes papillons et un pont permettant aux passagers de se promener sur le toit et ainsi profiter du paysage de l’extérieur. Une vitre à l’arrière de la péniche a été aménagée pour diffuser une faible lumière et éclairer le fleuve le soir venu à l’image des lucioles.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Croisière sur le fleuve Sumida-gawa (Hotaluna)>
    La promenade en bateau est une plaisante manière de traverser Tokyo pour atteindre Odaiba. Le design du bateau est intéressant, avec un nombre suffisant de fênetres et sofa pour apprécier la traversée.

Hotaluna
Asakusa → Odaiba
Environ 60 minutes / 1 560 yens

  • Renaud BONNET

    <Promenade à Odaiba>
    ODAIBA WALKING TOUR — La découverte de l’île artificielle d’Odaiba est intéressante de par ses nombreux restaurants et attractions.
    J’ai été très sensible à la Life-Size Gundam Statue, qui marque l’esprit par sa taille et son caractère «manga». Venir photographier ce robot géant me semble un «indispensable» dans ce quartier.

    <Dîner : restaurant de kushiage>
    DINER KUSHIAGE— L’adresse ne manque pas de charme et les salles offrent une décoration japonaise intéressante. des différents plats ont été servi rapidement, avec des saveurs japonaises appétissantes.
    C’est une adresse décontractée que je recommande pour sentir l’atmosphère des restaurants du soir tokyoïte.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Promenade à Odaiba>
    Odaiba a du charme une petite balade dans l’après midi, avec des endroits intéressants à voir comme la réplique de la statue de la Liberté ou la reproduction fidèle du robot de Gundam. Odaiba est espacé, ce qui constitue une pause loin des espaces serrés de Tokyo. Odaiba Icchome shotengai est une reconstitution des anciens marchés de la période Showa, une manière de voyager dans le temps.

    <Dîner : restaurant de kushiage>
    A restaurant Japonais traditionel, dans le bon sens du terme. Le menu est écrit sur les murs, le staff est accueillant et le deuxième étage permet de ne pas être trop confinés. La sauce conviviale pour tout le monde et la nourriture délicieuse mettent de bonne humeur.

New Transit Yurikamome
Daiba → Shimbashi
Environ 15 minutes / 320 yens

A pied

Hotel Villa Fontaine Tokyo-Shiodome

  • Renaud BONNET

    <Hôtel Villa Fontaine Tokyo-Shiodome>
    VILLA FONTAINE — La chambre que j’ai occupé était d’un bon standing avec une vue dégagée. Un bureau, une buanderie, un grand lit et une salle de bain permettent de se sentir très à l’aise. La qualité de la literie est irréprochable (attention un peu dur par rapport au standard européen). Malgré le jet lag, j’ai pu réellement me reposer dans un vrai confort « business ».

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Hôtel Villa Fontaine Tokyo-Shiodome>
    Un hôtel agréable et confortable avec un staff professionnel et parlant anglais. Il y a un magasin dans le bâtiment, pratique pour les courses de dernière minute.

Deuxième jour

CHUGOKU(SHIMANE)

07:10 Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Renaud BONNET

    <Aéroport international de Tokyo-Haneda>
    HANEDA AIRPORT — Je suis admiratif de la qualité de conception des aéroports japonais.Les portiques de sécurité, les déplacements, l’enregistrement… tout cela se fait sans stress ! Et cela est très agréable. Le départ des avions, les signalétiques d’annonces, les zones d’attentes,… tout est clair et evident. Ce qui change énormément des expériences européennes.
    Le départ du vol JL 277 s’est fait avec précision, de même que le confort durant le vol a été très plaisant. La encore, le personnel naviguant a été très agréable et bienveillant.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Aéroport international de Tokyo-Haneda>
    Haneda est ,avec une ambiance acceuillante. Le staff aide beaucoup et est très professionel, et notre avion était à l’heure et confortable. Le service wi fi dans l’avion est pratique.

JAL277 (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

8:35 Aéroport d'Izumo Enmusubimore

L’aéroport d'Izumo est le point d’entrée aérien de la préfecture de Shimane. Proche des sites touristiques, tels que le sanctuaire Izumo Oyashiro et la mine d’argent de Iwami Ginzan, cet aéroport est très utilisé par les touristes. Il dispose aussi d’un service de location de voitures.

  • Renaud BONNET

    <Aéroport d'Izumo>
    Le dernier vol de la journée se fait dans un petit avion à hélices d’une trentaine de places, qui ajoute beaucoup de charme et d’authenticité à l’expérience. En rien intimidant, le vol est très plaisant et permet de survoler de beaux paysages maritimes et de côtes déchiquetées.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Aéroport d'Izumo>
    Le plus petit avion et aéroport que j’ai jamais vu! Et pourtant, le service toujours impeccable, avec même quelques boutiques pour le shopping. Staff aimable et produits locaux disponibles. le vol était confortable et rapide, assurément le meilleur moyen de transport pour se rendre sur les îles.

Aéroport d'Izumo → Aéroport d'Oki
Environ 30 minutes, tarif normal de 13 800 yens

Aéroport d'Okimore

Les îles d'Oki sont séparées entre le sous-archipel de Dozen et l’île de Dogo. Le sous-archipel de Dozen est composé de trois îles principales : l’île de Chiburijima (Chibu-mura), l’île de Nakanoshima (Ama-cho) et l’île de Nishinoshima (Nishinoshima-cho). Quant à Dogo, il se compose uniquement de l’île de Dogo (Okinoshima-cho).
L’aéroport d'Oki se trouve sur l’île de Dogo (Okinoshima-cho). Il dessert l’aéroport d'Izumo dans la préfecture de Shimane et celui d'Osaka, à raison d'un aller-retour quotidien.

Voitures de location et taxis touristiques sont pratiques pour se déplacer dans les îles.Des taxis de ce type sont présents sur chaque île et proposent des parcours types ou des parcours originaux à la demande.
Le tarif est d'environ 6 500 yens par heure.

Géoparc Oki du réseau mondial des géoparcs de l'Unescomore

Le géoparc d'Oki, qui appartient au réseau mondial des géoparcs de l’Unesco, est composé de quatre îles habitées et de plus de 180 îles inhabitées. Dans ce géoparc, les visiteurs pourront voir de leurs propres yeux et comprendre le lien entre la formation des continents, le développement d’écosystèmes uniques sur ces continents et les activités humaines depuis les temps les plus reculés.
La géologie de la région d'Oki a changé au fil du temps. Faisant autrefois partie intégrante de l’Eurasie, cette région s’est ensuite retrouvée au fond d’un immense lac avant d’être rattachée au continent en tant que partie de la péninsule de Shimane, pour enfin devenir un ensemble d’îles il y a une dizaine de milliers d’années environ. Grâce à ces changements, un écosystème et des traditions uniques se sont développés sur ces îles. Cette région offre une faune marine exceptionnelle mais permet aussi aux visiteurs de découvrir l’histoire géologique stupéfiante des îles à travers des sites magnifiques tels que la côte Kuniga, les falaises Chiburi Sekiheki, ou encore le rocher Rosoku-iwa. Certaines choses qui paraîtraient impossibles dans d’autres régions sont tout à fait ordinaires dans ce géoparc. Des plantes visibles à Hokkaido et d’autres vivant seulement à Okinawa peuvent se retrouver partageant un même espace sur une île, ou encore des plantes habituellement seulement visibles en altitude peuvent se développer au bord de la mer.
Plus on connaît les mystérieux lieux naturels de ces îles, notamment la chute d’eau Dangyo et le cèdre naturellement sculpté Chichisugi, leurs traditions culturelles, telles que les combats de taureaux Ushizuki, et leurs œuvres architecturales anciennes comme le tunnel de Fukuura, plus on apprend à aimer ces îles.

Des taxis de ce type sont présents sur chaque île et proposent des parcours types ou des parcours originaux à la demande.

  • Renaud BONNET

    <Sanctuaire Tamawakasumikoto et cyprès Yaosugi>
    TAMAWA KASUMI GOTO — C’est une découverte très inspirante et parfaitement en adéquation avec ce que je recherche dans un Japon authentique. Le sanctuaire possède de beaux bâtiments en bois sombre, très photogénique dans un lieu paisible.
    La météo ensoleillée permet de prendre beaucoup de plaisir à la découverte de ce beau lieu spirituel.

    <Déjeuner : restaurant Umisachi>
    LUNCH UMISACHI — C’est un lieu intéressant, immergé dans la culture locale où les habitants de l’île ont leurs habitudes. L’espace est grand et beau, où le bois et la lumière donne une belle atmosphère. Le repas servi est composé de soba de sarrasin froides avec quelques à-côtés. Une adresse idéale pour se détendre avant d’entreprendre la découverte de l’île.

    <Hangars à bateaux>
    BOAT HOUSES — Petite étape sans prétention qui ne prend d’une dizaine de minutes. Ces anciennes hangars à bateaux ont été reconstruites il y a quelques années. L’esthétique est agréable et quelques pontons en bois flottés permettent de réaliser de belles images. A voir tout de même !

    <Chute d'eau Dangyo>
    DANGYO-NO-TAKI WATERFALLS— Une très belle découverte, nichées au cœur de grandes forêts sombres, les chutes d’eau offrent une expérience et des atmosphères sublimes. La météo très ensoleillée permet de profiter de toutes les senteurs de la forêt et d’une lumière idéale. Un parcours assez simple permet de découvrir la chute d’eau et le sanctuaire. De belles statuts shinto sont déposées le long du parcours. Un lieu que je recommande particulièrement !

    <Cap Nagu>
    NAGU MISAKI — L’arrêt au Cap est indispensable, par temps clair, la vue est très belle. Un long chemin permet de descendre jusqu’au phare installé en contre-bas. Le lieu est bien aménagé quoi que la descente/montée peuvent être un peu éprouvante.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Sanctuaire Tamawakasumikoto et cyprès Yaosugi>
    C’est le sanctuaire Shinto du Dieu de la creation des îles Oki. L’ambiance est calme et un arbre géant se tient au milieu, le Yaosugi. On dit qu’il aurait plus de 2000 ans, il est soutenu par des barres en bois pour l’aider à pousser au milieu du sanctuaire. Le lac à côté du sanctuaire laisse voir le batiment à l’arrière, ce qui est rare dans l’architecture Shinto. La petite forêt aux alentours donne de l’ombre au visiteur qui peut prendre son temps pour admirer la structure en bois. A côté du sanctuaire est ouvert un petit musée du trésor avec d’anciennes cloches en bronze que les coursiers utilisaient, les dernières authentiques au Japon.

    <Déjeuner : restaurant Umisachi>
    Un restaurant très sympathique avec une cuisine simple et locale. L’ambiance est tranquille avec de hauts plafonds et une structure en bois. L’estomac bien plein, il fut difficile de quitter l’endroit agréable.

    <Hangars à bateaux>
    Une fenêtre sur le Japon authentique et rural, ces anciens hangars à bateaux sont en réalité toujours utilisés en fonction de la périodes. La scène est colorée et les vagues, l’odor de la mer et le son tranquillisent l’esprit.

    <Chute d'eau Dangyo>
    Probablement ma visite préférée pendant ce voyage. Après une courte marche dans une forêt épaisse, la scène qui nous est dévoilée en haut des vieux escaliers de pierre semble irréelle. Au fond d’une ravine, la lumière du soleil frappe le sanctuaire en bois et la cascade just à côté. Aucun touriste, l’endroit est vide et paisible, comme un lieu hors du temps.

    <Cap Nagu>
    Un bol d'air frais et une impressionnante vue sur l’océan, une très jolie scène par temps clair. Il y a la possibilité de descendre près de la rive avec un charmant escalier en bois.

Chambres d'hôtes et chambres en locationmore

Il y a très peu de grands hôtels sur les îles. A la place, on trouve des chambres d’hôtes et des chambres en location dans des appartements partagés par plusieurs personnes : deux modes de logement qui permettent de goûter à la nourriture locale et de rencontrer les habitants des îles. Là, les touristes découvriront ou redécouvriront pourquoi les poissons fraîchement pêchés dans la mer qui s’étend juste devant eux sont si bons. Il est fortement conseillé aux visiteurs de ne pas repartir sans avoir goûté aux spécialités locales, et de réserver à l’avance une chambre dans un de ces nombreux petits établissements très populaires.
Le patron de l’auberge Tajimaya à Ama-cho a pour principe : "consommer ce que l'on a soi-même produit". C’est pour cela que tous les aliments servis dans son établissement sont produits et préparés par lui : le poisson frais, les légumes et le riz, mais aussi les œufs, le natto et le miso. Pendant les repas du soir, son épouse anime chaleureusement l’ambiance en chantant des chansons populaires accompagnées d’une danse traditionnelle.
Bien que l’auberge se situe en bord de mer, les visiteurs découvriront en se promenant des rizières, un potager et même des poules aux abords de cet établissement, qui permettent de bien ressentir ce principe de l’auberge Tajimaya, "consommer ce que l'on a soi-même produit".

10 minutes en voiture du port de Hishiura.
Des voitures avec chauffeur sont disponibles sur demande.

Auberge Tajimaya

  • Renaud BONNET

    <Auberge Tajimaya>
    MINSYUKY TAJIMAYA — Une adresse très authentique que cette maison d’hôte japonaise. Cette grande bâtisse est en léger retrait du port et offrent quelques chambres en style japonais. L’accueil est remarquable de gentillesse et de bienveillance. L’expérience d’une nuitée complète, comprenant un dîner, une nuit et un petit-déjeuner offre la meilleure expérience de ce que peut-être la vie quotidienne d’une famille japonaise.
    Le dîner est à la fois copieux et d’une grande délicatesse. Composé d’ingrédients locaux, les saveurs sont délicieuses. Le tout servi avec beaucoup d’attention. La fin du dîner offre l’occasion de quelques chants et danses du registre traditionnel japonais, accompagné des sons du shamisen (guitare 3 cordes). Magnifique !C'est une excellente adresse pour qui recherche une expérience de maison d’hôte ! Au plus près de la culture locale et de ses subtilités.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Auberge Tajimaya>
    Nous avons été accueillis chaleureusement par la famille de l’établissement et nous sommes sentis à la maison immédiatement. Notre repas a été fait avec les ingrédients du jardin et de l’île, et nos hôtes nous ont offert une dance et un chant pour animer la soirée. Les chambres étaient propres, grandes et confortables et pouvoir dormir sur de vrais futon donne un aperçu de la vraie vie japonaise. Le petit déjeuner était délicieux aussi, traditionnellement japonais et nous sommes partis en espérant revenir bientôt. La mer est aussi proche ce qui fait une promade matinale agréable.

Troisième jour

Auberge Tajimaya

Bateaux assurent la liaison
Port de Hishiura (Ama-cho) → Port de Beppu (Nishinoshima-cho)
7 minutes

Géoparc Oki du réseau mondial des géoparcs de l'Unesco (Côte Kuniga)more

Visites recommandées

Il a fallu plusieurs centaines de millions d'années pour que les îles Oki se désolidarisent du continent. Elles jouissent d'écosystèmes uniques et d'une culture ancestrale qui lui ont valu d'appartenir au réseau mondial des géoparcs de l'Unesco.
La côte Kuniga est l’un des paysages les plus représentatifs de la région d'Oki. Tous les visiteurs seront émerveillés par ces falaises et ces grottes qui se succèdent sur 7 kilomètres d’est en ouest.
La plus impressionnante de ces falaises est sans aucun doute Matengai. Cet escarpement rocheux de 257 mètres de haut est le plus haut formé par l’érosion au Japon. En regardant la mer du haut de cette falaise, on se rend compte de sa taille et on se sent bien peu de chose.

  • Renaud BONNET

    <Ville de Nishinoshima : promenade dans les cieux "Tenku Walking">
    NISHINO-SHIMA TENKU WALKING — L’île de Nishinoshima m’a offert une très belle découverte d’une nature spectaculaire. La montée par une petite route « scenic » permet de profiter d’un environnement naturel de très belle qualité.Forêts denses et points de vue sur les côtes déchiquetées de l’île alternent sans cesse ; de nombreux chevaux sont en semi-liberté le long de cette route et donne un caractère sauvage au lieu. A son point le plus, la route s’ouvre un quasi-360° et permet de profiter d’une vue très spectaculaire. Une courte marche permet de sillonner de grandes prairies d’altitude et des points de vue de qualité. Je recommande particulièrement cette exploration très simple mais forte en émotion.

    <Côte Kuniga (arche Tsutenkyo, sanctuaire Kuniga)>
    TSUTENKYO BRIDGE, KUNIGA SHRINE — C’est une attraction géologique forte que de voir cette composition d’arche ouverte sur la mer. Par grande lumière et beau temps, l’effet est saisissant et spectaculaire. Les abords sont très simples mais avec une certaine beauté dépouillée.
    Ces effets géologiques rares sont très inattendues quand on évoque le Japon.

    <Sanctuaire Yurahime>
    YURAHIME SHRINE — J’ai beaucoup aimé ce sanctuaire à l’ambiance bien marqué. La encore, dans un environnement de forêts et d’arbres sublimes, les lourds bâtiments de bois offrent un dépaysement et un lien fort avec le pays.Tout autour, des statuaires à l’esthétique remarquable offrent une belle photographie et une atmosphère très authentique. Privilégier le matin semble intéressant pour profiter d’une lumière vive.

    <Déjeuner : poissonnerie Nishiwaki>
    NISHIWAKI FISH MART — Cette adresse est tellement authentique qu’elle en devient pointue ! Dans une petite échoppe de pêche quelques tables sont alignées sous un auvent et permet de profiter de produits de très grande qualité. Le tout donne du charme à ce petit restaurant qui séduira les voyageurs français.

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Ville de Nishinoshima : promenade dans les cieux "Tenku Walking">
    Voici l’île parfaite pour les paysages sauvages et les grands espaces. Les vaches et chevaux se promènent en liberté. Une vue sur la mer magnifique attend le visiteur en haut de la colline. Notre guide de l’office du tourisme était très gentille et pleines d’informations sur l’île. Proche de la mer se trouvait aussi un charmant petit sanctuaire Shinto.

    <Côte Kuniga (arche Tsutenkyo, sanctuaire Kuniga)>
    Une vue unique sur une partie de l’île très particulière. L’histoire de sa formation géographique était aussi très intéressante.

    <Sanctuaire Yurahime>
    Un joli sanctuaire Shinto avec une histoire intéressante sur les calmars qui sont devenus l’emblème de l’île et du sanctuaire. Le petit port en face est amusant avec les panneaux en forme de pêcheurs qui ramassent les calmars dans l’eau.

    <Déjeuner : poissonnerie Nishiwaki>
    Le repas du midi s’est effectué dans un petit restaurant près du port. Etablissement familial et accueil chaleureux par le propriétaire, la cuisine de la mer était délicieuse et le menu en Anglais pour aider les étrangers. Nous sommes partis le ventre plein.

Ferry
Port de Beppu (Nishinoshima-cho) → Port de Shichirui (Matsue-shi)
Environ 2 heures 30 / 2 920 yens (2e classe) ~
ou Ferry rapide
environ 1 heure / 5 760 yens

Bus de liaison
Port de Shichirui → Gare de Matsue
40 minutes / 1 000 yens

Bus Lake Line
Gare de JR Matsue → Ote-mae (le plus proche du château)
10 minutes / 200 yens

Château de Matsuemore

Le château de Matsue, construit il y a 400 ans, contient encore aujourd’hui l'un des cinq donjons classés Trésors nationaux au Japon. Depuis ce donjon, les visiteurs ont une vue à 360 degrés sur la ville de Matsue.Le chemin autour du château est magnifique à chaque saison, grâce notamment aux azalées et aux camélias. Au printemps, lorsque les cerisiers fleurissent, le festival du château Oshiro-matsuri est organisé et de nombreux visiteurs se rendent au château à cette occasion.Des bateaux de plaisance circulent également dans les 3,7 kilomètres de douves entourant le château et permettent aux touristes de faire tranquillement le tour du donjon et des autres endroits historiques ou particulièrement beaux de la ville, tels que les anciennes maisons de guerriers et le quartier de Shiominawate.

  • Renaud BONNET

    <Château de Matsue>
    MATSUE CASTLE — J’ai une affection tout particulière pour ce château, tant son élégance et ses volumes sont remarquables. C’est une de mes visites favorites, tant et si bien que je pourrais y rester des heures à sentir, toucher et absorber l’âme de ce lieu.Les bois multi-centenaires, les escaliers vertigineux, les bruits de grincement des planchers, l’odeur de cire,… tout cela participe à une expérience remarquable que je recommande à 500% !
    En fin de journée, vers 17h, la lumière douce permet de révéler toute la sophistication de l’architecture. C’est un spectacle que je recommande particulièrement !

  • SAMANTHA LASSAUX

    <Château de Matsue>
    C’est un des douze derniers châteaux japonais historiques. La vue d’extérieur est impressionante, le château est encore entouré de ses douves originales que parcourent quelques bateaux touristiques. Dans la tour du château se trouve des armures de l'expositon très intéressant pour comprendre l’ère féodale du Japon et l’évolution du château. En haut, une vue imprenable sur Mastue sur 360 degrees. Un endroit fascinant à visiter.

Aéroport d'Izumo Enmusubi

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Suggestions des voyageurs

Le voyage dans son ensemble a été très agréable — tant par les expériences proposées par Tokyo que la région de Shimane. Riches en découverte et profitant d’une météo plus ou moins clémente, j’ai rencontré des personnes d’une grande bienveillance et d’un accueil très chaleureux.

Renaud BONNET
Blogueur de voyages
Pays de résidence Paris, France
  • Loisirs

    le voyage évidemment, la photographie, la vidéo et la création artistique au sens large

  • Nombre de voyages au Japon

    3 fois

Suggestions des voyageurs

Pouvoir découvrir Tokyo, une ville que je connais déjà bien, sous un nouveau jour était une belle expérience. J'ai apprécié à la préfecture de Shimane de pouvoir visiter avec des locaux qui m'ont réellement montré des lieux familiers pour eux. Découvrir l'endroit à travers leurs yeux était une superbe expérience.La préfecture de Shimane est assez méconnue, au profit de ses deux voisins populaires Kyoto et Hiroshima. Néanmoins la région vaut réellement le détour. Un exemple parfait de ces lieux reculés et encore relativement ruraux où la culture traditionnelle n'a ni disparue, ni été altérée par les besoins engendrés d'une masse de touristes trop importante.

SAMANTHA LASSAUX
Rédactrice de site internet spécialisée dans l'échange d'informations
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Volley, Read random books, Attend random seminars, Kaiseki

  • Durée du séjour à Tokyo

    7 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.