We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
  • TOKYO
  • SHIMANE

LATEST TREND & TRADITIONAL CULTURE

Harajuku est le quartier de Tokyo le plus branché quand il s’agit de la jeunesse et de sa culture. La rue Takeshita-dori tout particulièrement est le berceau de la culture « kawaii » et attire en nombre les jeunes du monde entier venus dénicher les dernières nouveautés de cet univers. Après la visite de ce lieu de tendances, c’est un site empreint de tradition qui vous attend : le sanctuaire Izumo Oyashiro, dans la préfecture de Shimane. Comme le veut la légende, des divinités venues de l’archipel tout entier se réunissent en ces terres emplies de mystère. Un voyage mêlant les cultures les plus modernes aux plus traditionnelles.

Official Tokyo Travel Guide
http://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kankou-shimane.com/en/wp-content/themes/navi_eng/images/france_2015.pdf

Voyageurs

  • Traveled : September 2017 Fabrice Dubesset
    Pays de résidence France
  • Traveled : September 2017 Julien Loock
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL046 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Fabrice Dubesset

    Les compagnies aériennes japonaises(Japan Airlines) ont un service de grande qualité, il y a des films très récents par exemple, tout était parfait. Même à l'intérieur de l'avion j'ai apprécié les repas. C'était de bien meilleure qualité que toutes les compagnies que j'ai pu tester, le voyage de 11 heures est passé sans que je m'en rende compte.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Shibuyamore

Concentrant de nombreux restaurants, bars, discothèques et salles de concert, Shibuya est un foyer de la culture des jeunes. D'innombrables grands magasins et boutiques s'alignent dans ce quartier toujours débordant de l'enthousiasme des jeunes. Si vous cherchez les articles Kawaii" (mignons, adorables) aperçus dans les magazines, Shibuya est la destination incontournable. Passez un agréable moment dans un café branché ou un petit restaurant bon marché... Devant la gare de Shibuya, découvrez plusieurs lieux très célèbres tels que la statue de Hachiko, ou le fameux carrefour où se croise une foule nombreuse."

  • Fabrice Dubesset

    Au carrefour de Shibuya, plus de 300,000 personnes se croisent chaque année. Voir des vagues humaines se croiser. Shibuya, c'est aussi une des principales gares de la ville. Devant la gare, la statue de Hachi-Ko est un monument célèbre dans tout le Japon. Comme j'avais été touché par le film racontant cette histoire, je fus donc heureux de découvrir le lieu original. Le sanctuaire de Konnoh Hachimangu est un havre de calme à quelques pas du carrefour de Shibuya. Enfin, Shibuya Hikarie est un centre commercial qui vaut le détour pour son Sky lobby au 11ème étage qui offre une belle vue sur le quartier.

    Sushi Gonpachi Shibuya est un must. Une grande variété de poissons raffinée et une superbe vue sur la ville de Tokyo. J'ai d'ailleurs découvert des sushis que je n'avais jamais mangé jusque là: un régal, une très bonne adresse.

  • Julien Loock

    Shibuya est un quartier de Tokyo qui ne peut laisser indifférent. Habitant à deux stations de Shibuya,c'est toujours très agréable de s'y balader et d'apprécier l'architecture de l'environnement, l'ambiance des rues ou encore prendre le temps de regarder cette foule incessante. Je découvrais le sanctuaire Konno Hachiman pour la première fois: une agréable sensation d'être seul dans ce lieu sacré, à 3 min à pied d'une artère très passante.

    Un havre de paix au cœur de Shibuya. Situé en haut d'une tour surplombant le quartier, le restaurant Sushi Gonpachi Shibuya offre une expérience culinaire reposante. Les maîtres sushi sont à l'oeuvre. Les sushi sont succulents. L'ambiance est calme et chaleureuse.

Ligne JR Yamanote
Shibuya → Harajuku
Environ 3 minutes

Rue Takeshita-dorimore

Visites recommandées

Rue principale du quartier de Harajuku, Takeshita-dori est la capitale nationale du "kawaii". Longue de 350 mètres environ, elle abrite une multitude de commerces très prisés des jeunes, comme des boutiques de vêtements, de gadgets, des crêperies, des purikura (cabine photographiques récréatives) et des 100-yen shop (où tous les articles valent 100 yens). Comme les touristes étrangers sont eux aussi nombreux à s'y presser, c'est une véritable cohue du matin au soir pendant les week-ends et les vacances d'été. Les petites ruelles environnantes abritent également des endroits tendances où il n'est pas rare de voir les gens faire la queue. Le centre d'information touristique de Harajuku se trouve à proximité du carrefour qui est au bout de la rue Takeshita-dori.

  • Fabrice Dubesset

    Takeshita-dōri est une rue piétonne très animée de Tokyo. Elle est surtout fréquentée par les jeunes japonais. Vous y trouverez beaucoup de magasins de mode avec les dernières tendances du moment.

    Ura-Harajuku, communément connu sous le nom d'Ura-Hara en japonais, est le petit quartier de Harajuku. Vous pouvez y découvrir plusieurs marques réputées et aussi des cafés confortables dans des lieux silencieuses. Cette rue est une vraie source d'inspiraration pour la création et la mode.

  • Julien Loock

    C'est une rue très populaire au Japon, pour les visiteurs étrangers mais aussi pour la jeunesse japonaise.Bordée de magasins en tout genre, cette rue mérite que l'on y passe un petit moment lors d'un séjour.

    L'atmosphère est totalement différente de celle de Takeshita Dori. On ressent une ambiance de calme en flânant dans ces petites rues charmantes, bordées de magasins "vintage ou bobo bohême" très agréables.

La station Meiji-jingumae est à environ 7 minutes à pied de la gare JR de Harajuku.

Ligne Fukutoshin, Tokyo Metro (connectée avec la ligne Tokyu Toyoko)
Meiji-jingumae → Daikanyama
Environ 5 minutes / 280 yens
Juste à côté de la gare de Daikanyama

Daikanyamamore

Daikanyama est le point d'origine des toutes dernières modes. C'est également un quartier résidentiel de grand standing qui abrite des ambassades et où vivent de nombreux résidents étrangers, ce qui lui confère son caractère exotique. Les principales rues de ce quartier, qui partent toutes de la gare de Daikanyama, sont la rue Hachiman-dori qui mène à Shibuya, la rue Kyu Yamate-dori qui se dirige vers Komaba, et la rue Komazawa-dori qui va jusqu'à Ebisu. Adonnez-vous sans modération au shopping et à la gastronomie grâce aux innombrables boutiques et restaurants pleins de charmes et de raffinement bordant les rues, notamment le complexe Hillside Terrace qui symbolise à lui seul le quartier. Les larges rues de Daikanyama font également de parfaits lieux de promenade puisqu'on y trouve encore de grands arbres et de nombreux espaces verts.

  • Fabrice Dubesset

    Daikanyama, un quartier calme et silent avec une atmosphère speciale, a été un de mes coups de cœur à Tokyo. Vous y trouverez aussi beaucoup de cafés branchés et quelques terrasses, chose rare à Tokyo. C'est à Daikanyama que l'on trouve une des plus anciennes maisons de Tokyo, celle de la famille Asakura. Cette villa était construite au début du 20ème siècle dans le style traditionnel japonais, tout en bois. Le jardin de la villa est aussi un lieu agréable.

  • Julien Loock

    Daikanyama est un quartier de Tokyo que j'aime beaucoup. Cafés, terrasses, magasins : tous les ingrédients sont réunis pour passer une agréable après -midi . Pour la culture, la maison japonaise Asakura propose de visiter ses couloirs teintés d'ancien Japon. On y apprend le mode de vie de cette ancienne famille, les coutumes de réception et les habitudes. Il est rare de pouvoir découvrir une maison de ce type au coeur de Tokyo. Incontournable.

Ligne Tokyu Toyoko
Daikanyama → Shibuya
Environ 3 minutes / 130 yens

A environ 2 minutes à pied de la gare de Shibuya

  • Fabrice Dubesset

    Kakureya Shibuya-ten est un restaurant situé dans une rue calme de Shibuya. Une ambiance intime, des plats succulents et raffinés, dont la plupart à base de poissons. Boissons à volonté compris dans le menu. Une superbe adresse.

  • Julien Loock

    Un peu caché dans une petite rue de Shibuya, loin de l'agitation du crossing, ce restaurant promet un moment culinaire de qualité. Les tempura sont le point fort du restaurant. Quelques tables et un comptoir. L'ambiance y est agréable et sympathique.

Shibuya Tokyu REI Hotel

  • Fabrice Dubesset

    Le gros avantage de Shibuya Tokyu Rei Hotel, c'est sa localisation. L'hôtel est situé à 50 mètres du carrefour de Shibuya, on ne peut pas mieux faire pour profiter du quartier et sortir. Des chambres confortables et un petit déjeuner gargantuesque au menu.

  • Julien Loock

    LE point fort de l'hôtel est son emplacement. Pour un voyageur, être dans un quartier comme celui-ci ,avec une gare aussi importante à côté, est extrêmement pratique. Un accueil impeccable et des chambres propres. La literie est excellente.

Deuxième jour

CHUGOKU(SHIMANE)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Fabrice Dubesset

    L'aéroport d'Haneda est facilement accessible en métro de Shibuya. J'ai été plutôt étonné par la rapidité et l'éfficacité de l'entregistement et des contrôles.Peu de temps d'attente, tout va très vite. De multiples magazins et points de restauration offrent de multiples services. Le vol fut ponctuel également.

  • Julien Loock

    Voyager avec la compagnie Japan Airlines est toujours un plaisir. Ponctualité, confort, rapidité… Le voyage en avion fut excellent et aucun souci n'est à déplorer. Depuis Shibuya, le trajet est rapide (via Shinagawa) et la zone de vols domestiques est à taille humaine. Le check-in ,comme les contrôles, est rapide. Ponctualité parfaite.

Aéroport d'Izumomore

L’aéroport d'Izumo est le point d’entrée aérien de la préfecture de Shimane. Proche des sites touristiques, tels que le sanctuaire Izumo Oyashiro et la mine d’argent de Iwami Ginzan, cet aéroport est très utilisé par les touristes. Il dispose aussi d’un service de location de voitures.

[Bus Ichibata]
Aéroport d'Izumo → Izumo Taisha
40 minutes / 880 yens
ou
[Bus Ichibata]
Aéroport d'Izumo → Gare d'Izumoshi
25 minutes / 720 yens
Gare d'Izumoshi → Izumo Taisha Seimon-mae
20 minutes / 500 yens

Sanctuaire Izumo Oyashiromore

Visites recommandées

Le sanctuaire Izumo Oyashiro est mentionné dans le plus ancien écrit historique du Japon, le Kojiki, et son bâtiment principal est classé Trésor national. Longue de 13 mètres pour un poids de 5 tonnes, la corde sacrée shimenawa située dans le pavillon Kagura-den est l'une des plus imposantes du Japon. On raconte qu’au 10e mois du calendrier luni-solaire japonais traditionnel, des divinités venant de tout le Japon se rassemblent à Izumo pour décider des liens à nouer entre les hommes.

  • Fabrice Dubesset

    Le sanctuaire d'Izumo est le plus ancien du Japon. Il est situé dans un cadre verdoyant. La salle principale du sanctuaire est la plus haute du Japon avec ses 24 mètres de hauteur. On dit que les Dieux de tout le Japon se rassemble ici une fois par an. Le sanctuaire d'Izumo est connu pour son énorme corde sacrée (shimenawa). Elle pèse plusieurs tonnes! Une reconstitution se trouve dans le musée voisin qui retrace l'histoire du lieu. Un complément indispensable pour comprendre le site.

    Les Izumo Soba sont des nouilles japonaises faites à partir de sarrasin. Un goût unique qui en font une des spécialités de la région. Heiwa Soba est une bonne adresse pour déguster ces nouilles dans le cadre d'un petit restaurant familiale traditionnel.

    J'ai beaucoup aimé découvrir le phare d'Izumo Hinomisaki sur la belle côte de la mer du Japon. Il est possible de grimper jusqu'au sommet du phare face à la mer afin d'admirer la vue. Ce phare fait partie “des 100 phares historiques dans le monde.”

  • Julien Loock

    Considéré comme l'un des sanctuaires Shinto les plus importants du Japon, Izumo Taisha est une merveille à découvrir obligatoirement pour tout voyage à Shimane. Les alentours du sanctuaire ont été repensés il y a peu, offrant des opportunités culinaires et d'achats pour le visiteur. Le complexe est superbement conservé. Le pavillon principal de 24 m impressionne et la balade autour de ce dernier promet un saut dans le temps.

    C'est dans ce genre de restaurant que l'on aime se retrouver en tant que voyageur. Les locaux dégustent des soba servies par une famille très sympathique. Les soba de Izumo sont réputées et ce restaurant leur a rendu honneur. Ambiance familiale et conviviale. Soba excellentes.

    Monter en haut du phare est une expérience qui offre quelques émotions mais la vue récompense largement l'effort. Le spectacle naturel est exceptionnel. Si on continue à pied le long de la côte, on trouve le sanctuaire Hinomisaki. Caché au coeur d'une très belle végétation, ce sanctuaire dépayse. Le rouge des bâtiments contraste avec la nature environnante.

[Train Ichibata]
Gare d'Izumotaisha-mae → Prenez le train pendant environ 10 minutes → Gare de Kawato : changez pour le train en direction de Dentetsu-Izumoshi, pendant environ 10 minutes → Gare de Dentetsu-Izumoshi

[Ligne JR principale Sanin, direction Masuda]
Gare d'Izumoshi → Gare de Yunotsu
Environ 1 heure

  • Fabrice Dubesset

    Tomogaura pleasure boat experience vous propose avec un pêcheur local de découvrir ses falaises et ses grottes. Le bateau s'enfoncera sous la montagne. Non loin de là, vous pourrez profiter de la plage de Kotogahama, réputée pour le bruit de son sable qui chante. Et en effet, il chante lorsque vous marchez dessus. Etonnant.

    Iwami Kagura est une danse traditionnelle locale. Cette région du Japon possède un grand nombre de troupes. De somptueux costumes, de la musique traditionnelle, des danses, le tout au service d'une histoire retraçant la mythologie japonaise. Une bonne façon de terminer une journée riche en découverte.

  • Julien Loock

    Pour mieux imaginer ce que fut le transport de argent à l'époque des mines, cette balade en bateau permet de découvrir les différentes zones portuaires. L'eau était très calme et le soleil présent. L'expérience fut réussie.

    Le spectacle familial fut très plaisant à regarder. Une belle ambiance. Les comédiens étaient très compétents. Ils se sont prêtés au jeu des photos à la fin de la représentation, pour le bonheur des enfants.

Auberge Nogawaya (Yunotsu)

  • Fabrice Dubesset

    Yunotsu Onsen Nogawaya est un ryokan, le nom pour un logement traditionnel au Japon. Le service est incroyable et donne l'ambiance unique. Comme chaque ryokan, l'hôtel possède son onsen, le spa traditionnel japonais. C’était toujours un plaisir que de dormir sur un futon, le lit traditionnel japonais.

  • Julien Loock

    Le Yunotsu Onsen Nogawaya est un ryokan typiquement japonais, tenu par une famille. L'ambiance est pittoresque et dépaysante. Cette ambiance est très recherchée par les touristes au Japon. Tatami, futon, onsen, petit déjeuner japonais... Tous les éléments étaient là pour offrir une nuit idyllique dans un environnement 100% japonais. Hôtel traditionel japonais propreté, gentillesse, confort. Les bains étaient très agréables à utiliser.

Troisième jour

Auberge Nogawaya (Yunotsu)

[Ligne JR principale Sanin, direction Yonago]
Gare de Yunotsu → Gare d'Odashi
Environ 20 minutes / 410 yens

[Bus Iwami Kotsu, ligne Omori]
Gare d'Odashi → "Omori Daikanshoato"
Environ 25 minutes / 630 yens

Centre du patrimoine mondial Iwami Ginzanmore

A son apogée, Iwami Ginzan était la mine d’argent la plus importante du Japon et produisait environ un tiers de la production d’argent mondiale.
Toute la région autour de la mine est classée au patrimoine mondial.
Le quartier d'Omori contient un grand nombre de bâtiments anciens, notamment des maisons de guerriers et la demeure de la riche famille de marchands Kumagai datant de l'époque d'Edo, et plonge les visiteurs dans une époque passée. Les touristes apprécient beaucoup de pouvoir se détendre dans des cafés aménagés dans d’anciennes habitations traditionnelles.
Les visiteurs doivent marcher 40 minutes pour aller jusqu’à la galerie d’extraction d’argent Ryugenjimabu. Il est conseillé de s’habiller confortablement pour effectuer cette marche.

  • Fabrice Dubesset

    Iwami Ginzan fut un de mes sites préférés lors de ce voyage. Ses mines d'argent sont classées à l'UNESCO. Ses galeries offre une occasion d'apprendre l’histoire de la mine. Autre intrt : le village de Omori et ses maisons traditionnelles. J’ai eu l’impression de remonter le temps. J'ai aussi beaucoup aimé le temple de Rakan-ji Gohyaku-rakan.et ses 500 statues de pierre autour de son bouddha. Chaque statut est unique, chaque personnage a une expression différente.

  • Julien Loock

    C'est le coup de cœur de la préfecture de Shimane. La mine se situe dans une vallée luxuriante aux paysages sublimes. Chaque balade est une découverte, entre culture et nature. Des sanctuaires se dressent le long du chemin. Un régal pour les yeux. Le temple de Rakanji avec ses 500 statues est exceptionnel. Quel bonheur de se retrouver devant cette prouesse sculpturale. Les rues de Omori sont comparables à un petit Kyoto : architecture des maisons anciennes, atmosphère dépaysante, magasins charmants, musées attirants, ambiance paisible et ressourçante. Un véritable plaisir, à tout point de vue.

[Bus Iwami Kotsu, ligne Omori-Oe]
"Omori Daikanshoato" → Gare d'Odashi
Environ 25 minutes / 630 yens

  • Fabrice Dubesset

    Dan-dan est un restaurant qui fait la part belle aux fruits de mer. Un buffet permet de vous servir à volonté. Le choix est large, un plaisir pour les yeux et les papilles, le tout avec une vue sur la mer du Japon.

  • Julien Loock

    Ce restaurant est idéalement situé en bord de mer, que l'on peut apprécier de l'intérieur. L'ambiance est familiale et agréable. Le personnel est très gentil et le service parfait. Le choix est très varié : viandes, légumes et évidemment poissons. Tout le monde y trouvera son compte.

[Train JR Rapid en direction de Yonago, Limited Express en direction de Tottori, etc.]
Gare d'Odashi → Gare de Matsue
Rapid : environ 1 heure 25 / 1 140 yens
Limited Express : environ 55 minutes / 2 320 yens

A 30 minutes à pied de la gare de Matsue, ou depuis la station de bus de la gare JR de Matsue, quai no 7, prenez le bus Lake Line pendant 10 minutes et descendez à "Otemae" (200 yens)

Château de Matsuemore

Le château de Matsue, construit il y a 400 ans, contient encore aujourd’hui l'un des cinq donjons classés Trésors nationaux au Japon. Depuis ce donjon, les visiteurs ont une vue à 360 degrés sur la ville de Matsue.Le chemin autour du château est magnifique à chaque saison, grâce notamment aux azalées et aux camélias. Au printemps, lorsque les cerisiers fleurissent, le festival du château Oshiro-matsuri est organisé et de nombreux visiteurs se rendent au château à cette occasion.Des bateaux de plaisance circulent également dans les 3,7 kilomètres de douves entourant le château et permettent aux touristes de faire tranquillement le tour du donjon et des autres endroits historiques ou particulièrement beaux de la ville, tels que les anciennes maisons de guerriers et le quartier de Shiominawate.

  • Fabrice Dubesset

    Gros coup de cœur pour le château de Matsue, un Trésor Nationaux du Japon. Ce château construit au 17ème siècle est une architecturale, tout en bois et très bien conservée. Je n'avais aucune idée de l'apparence des châteaux japonais de cette époque. Et j'ai commencé par l'un des plus remarquables. Le château est encore entouré de ses douves, ce qui est rare au Japon. Du sommet des cinq étages, vous aurez une vue à 360 degrés sur la ville.

    Les douves autour du château de Matsue restent dans le même état que lorsque le château fut construit. Horikawa Pleasure Boat propose de les découvrir. Vous aurez peut-être la chance d'assister au coucher du soleil sur le château.

  • Julien Loock

    Le château de Matsue offre une visite incontournable pour tous visiteurs. Trésor national, cet édifice impressionne par sa conservation et sa beauté.Le travail de conservation est parfait et l'ambiance nous transporte directement dans l'histoire. Les collections présentes à l'intérieur retracent la vie de la ville, du château et du mode de vie des habitants de l'époque. Au dernier étage, la vue propose un panoramique sur la ville impressionnant que l'on aimera contempler quelques instants.

    Cette activité touristique comprend une balade en bateau sur l'eau des douves entourant le château et son parc. Le "capitaine" de l'embarcation fournit également des informations précieuses sur les paysages environnants. L'activité est à recommander aux familles et aux groupes d'amis.

[Bus Ichibata]
"Kokuho Matsue Kencho-mae" → "Tamatsukuri Onsen"
Environ 40 minutes / 560 yens

Hotel Gyokusen

  • Fabrice Dubesset

    L'hôtel GYOKUSEN est également un ryokan, où j'ai apprécié le diner qui fut fantastique. Un balai de plats tout aussi beau visuellement que savoureux. A quelques mètres de l'hôtel, vous pourrez aller tremper vos pieds dans des sources d’eau chaude.

  • Julien Loock

    La taille de l'hôtel est certes impressionnante, mais la qualité du service rend le tout très agréable. Les chambres de type ryokan sont stylées, propres et très grandes. L'ambiance qui y règne est très reposante. Les équipements sont de qualité et l'insonorisation excellente. Le service, en kimono, ajoute une touche d'élégance très plaisante. Le petit-déjeuner en buffet, quant à lui, met à la disposition des clients un large choix de plats et de viennoiseries.

Quatrième jour

Hotel Gyokusen

  • Fabrice Dubesset

    Le sanctuaire de Gessho-ji a la particularité d'abriter les tombes des seigneurs de Matsue. A l'écart, peu fréquenté, le lieu vous plongera dans un retour vers le passé. La visite s’est terminée par un thé et la dégustation d’une pâtisserie locale.

  • Julien Loock

    L'endroit, isolé et caché dans une nature luxuriante, est calme. Les arbres, omniprésents, offrent un cadre unique aux nombreuses tombes. On aime déambuler parmi les vieilles sépultures, les chemins de pierre et la mousse. L'ambiance est très plaisante. Elle donne, aux visiteurs, l'impression de découvrir seuls et pour la première fois, le Gessho-ji.

[Bus Ichibata]
"Tamatsukuri Onsen" → "Tamatsukuri Onsen Eki Iriguchi"
Environ 10 minutes / 170 yens

[Train JR Limited Express en direction de Tottori, ligne principale Sanin en direction de Yonago, etc.]
Gare de Tamatsukurionsen → Gare de Yasugi
Local : environ 45 minutes / 500 yens
Limited Express : environ 25 minutes / 1 250 yens

[Navette gratuite]
Gare de Yasugi → Musée d'art Adachi
20 minutes

  • Fabrice Dubesset

    Vous avez toujours voulu savoir comment se fabrique le saké ? Yoshida Shuzo est une brasserie familiale dans la pure tradition japonaise. Vous y apprendrez comment cette boisson à base de riz est fabriquée. En prime, une petite dégustation vous démontrera toutes les richesses de cette boisson.

  • Julien Loock

    Une visite guidée sur ce thème est une aubaine pour comprendre les étapes, du riz à la dégustation. Les locaux jouent entre l'ancien et la modernité. Les outils et les machines sont impressionnants. De la cour, on peut apprécier la nature alentour, comme un tableau bucolique. La dégustation de 6 produits de Yoshida Shuzo permet de mieux comprendre certaines étapes de la conception du saké, comme le polissage du riz et son pourcentage qui diffère.

Musée d'art Adachimore

Le musée dispose d'un jardin d'une superficie de 165 000 m2 qui a été désigné plus beau jardin du Japon 14 années de suite par un magazine américain spécialisé dans les jardins japonais et a obtenu 3 étoiles dans le Guide Vert Michelin dédié au Japon.
Le musée est également prisé pour ses peintures japonaises, le clou du spectacle étant la collection d'œuvres du peintre Yokoyama Taikan.

  • Fabrice Dubesset

    Le musée Adachi est un musée d'art planté en pleine campagne. L'autre particularité du lieu est qu'il a été construit autour d'un sublime jardin japonais. Ce dernier a été primé comme le plus beau jardin du Japon. De larges fenêtres donne sur le jardin créant l'illusion de peintures vivantes. Selon les saisons, le jardin change complétement, une œuvre d’art vivant.

  • Julien Loock

    Considéré, à juste titre, comme le plus beau jardin du classement, le Musée d'art Adachi mérite amplement que chaque amoureux du Japon prenne le temps de venir s'y ressourcer.La visite du jardin, via le musée, fourmille d'émotions et de sensations qu'il sera difficile de contenir. Pensée comme un véritable tableau vivant, la douce balade offre aux visiteurs des points de vue uniques sur le jardin au travers de nombreuses vitres et de cadres dans les murs, suggérant, à celui qui prendra le temps, une idée de la perfection. Dans un ballet de finesse et de beauté, les éléments du jardin, tels que les rochers, la mousse ou les arbres, s'accordent et se complètent pour une expérience sensorielle exquise. Dans le cas du Musée d'art Adachi, une visite vaut mieux que mille mots

[Navette gratuite]
Musée d'art Adachi → Gare de Yasugi
20 minutes

  • Fabrice Dubesset

    Kôyô-kan est réputé pour sa Shojin-ryori, la cuisine bouddhiste végétarienne et raffinée: la belle présentation, mets délicats, tout ravi tant les yeux que le palais. Rien que la présentation des plats est une oeuvre d'art. Le cuisinier est allé jusqu'à imiter l'apparence d'un poisson pour faire plaisir à l'hôte.

  • Julien Loock

    Quelle belle expérience ! Autant au niveau de l'ambiance du lieu que de la cuisine proposée. La cadre du ryokan - restaurant est absolument magique. Une longue montée d'anciennes marches à travers une forêt d'arbres nous amène près d'un temple perdu et sa pagode. Du salon privé du restaurant, la vue sur la pagode est sublime. Le déjeuner était composé de plats uniquement végétariens.

[Train JR Limited Express en direction d'Izumoshi, ligne principale Sanin en direction de Nishi-Izumo]
Gare de Yasugi → Gare de Matsue
Local : environ 20 minutes / 410 yens
Limited Express : environ 15 minutes / 1 160 yens

  • Julien Loock

    Dans un charmant petit port se dresse le sanctuaire de Miho.La balade dans les ruelles du port était, elle aussi, très agréable. L'envie d'y séjourner une nuit est très forte.

[Navette de l'aéroport]
Gare de Matsue → Aéroport d'Izumo
30 minutes / 1 030 yens

Aéroport d'Izumo (ou aéroport de Yonago)

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Fabrice Dubesset

    Ce voyage m'a montré que le Japon était vraiment une destination pleine de surprises. Le pays offre une grande variété de richesses. Un voyage au Japon de prévu ? Je vous recommande vraiment d'ajouter Shimane à votre voyage. C'est une étape intéressante qui vous montrera une autre facette du Japon.

  • Julien Loock

    Chaque prestataire de ce voyage à Shimane a joué un rôle très important pour le bon déroulement des différentes étapes. Ponctualité, organisation, réservation… tout a été vraiment excellent et sans aucune mauvaise surprise. La sympathie des gens rencontrés est un acteur clé de la réussite d'un voyage comme celui-là. Il n'y a rien à redire sur le choix des transports (avion, van...), sur le choix des hébergements (ryokan, hôtel), sur le choix des visites (excellente compilation des endroits marquants de la préfecture)

Suggestions des voyageurs

La première journée à Tokyo m'a fait découvrir la foule de Shibuya, et une tout autre ambiance dans des quartiers comme celui de Daikanyama. Ensuite, la préfecture de Shimane m'a permis aussi de découvrir un autre Japon que celui des grandes villes et de la foule. Shimane m'a étonné par l'architecture de ses sanctuaires et ses lieux historiques, sans parler des Ryokan et de la diversité de la gastronomie locale. C'était un voyage intense pour une première découverte du Japon.

Fabrice Dubesset
Blogueur
Pays de résidence France
  • Loisirs

    culture, nature, conduire, voyager

  • Nombre de voyages au Japon

    La première fois

Suggestions des voyageurs

D'experience, ce voyage a ete l'un des mieux organises. J'ai ressenti un vrai partage entre les personnes que j'ai rencontrées et nous.

Julien Loock
journaliste et graphiste
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Japon, musique, cinma,culture

  • Durée du séjour à Tokyo

    1 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.