We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
  • TOKYO
  • TOKUSHIMA

SCENIC BEAUTY

En plein cœur de la forêt des gratte-ciels de Tokyo, le jardin Hama-Rikyu apparaît comme une véritable oasis de paix. C’est l’un des jardins les plus emblématiques de la capitale japonaise. Comblés par la beauté de ce paysage, vous prendrez ensuite la direction du pont Kazurabashi, surplombant la vallée d’Iya, dans la préfecture de Tokushima. Ce pont constitue un lien indispensable à la vie quotidienne des habitants de cette vallée. Il offre une vue sans égal sur la nature environnante. Un voyage pour faire le plein de paysages splendides.

Official Tokyo Travel Guide
http://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://discovertokushima.net/en

Voyageurs

  • Traveled : December 2017 Ian Livingston
    Pays de résidence États-Unis
  • Traveled : December 2017 Nicholas Rich
    Pays de résidence Kanagawa
    Pays de naissance: États-Unis

Aéroport international de Los Angeles

ANA105 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Ian Livingston

    Le vol ANA que j’ai pris était très confortable et les sièges étaient spacieux.
    De nombreux films étaient disponibles et les repas étaient vraiment bons. L’avion était parfaitement à l’heure et le personnel de bord nous a fait un accueil très chaleureux dont je me souviendrai longtemps.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Jardin Hama-Rikyumore

Visites recommandées

Ce jardin qui comporte une lagune alimentée par de l'eau de mer, "Shioiri-no-ike", ainsi que deux aires pour la chasse au canard, faisait fonction d'annexe du château d'Edo pour les shoguns Tokugawa à l'époque d'Edo (1603-1868). La forme qu'il a actuellement est celle qu'il avait à l'époque du 11e shogun, Tokugawa Ienari (1773-1841). Après la restauration de Meiji en 1868, il est devenu villa impériale et a été rebaptisé Hama-Rikyu.

  • Ian Livingston

    Le jardin Hama-Rikyu est un lieu où vous pourrez découvrir la nature bien qu’il soit situé en plein milieu de la mégalopole de Tokyo. Le spectacle offert par le jardin, tel que les pins tordus, les fleurs de saison et le pavillon de thé posé sur l’eau, contraste avec le paysage environnant formé d’immeubles de bureaux et d’hôtels.

  • Nicholas Rich

    Le jardin Hama-Rikyu vous fera ressentir la beauté de la nature en plein cœur de Tokyo. Le jardin est magnifique tout au long de l’année, que ce soit en automne avec ses couleurs éclatantes ou au printemps avec ses nombreux cerisiers en fleur et ses pivoines.

Embarquez à partir du jardin Hama-Rikyu

Bâteau-bus (Tokyo Cruise Ship)more

Faites une croisière d'une durée d'une heure environ sur le fleuve Sumida-gawa. Vous pourrez admirer le port de Tokyo, un lieu en pleine métamorphose, tout en écoutant les annonces faites à bord de l'embracation.

  • Ian Livingston

    Les navettes fluviales sont une activité touristique très plaisante, mais peuvent aussi servir à se déplacer dans Tokyo pour ceux qui veulent échapper au métro parfois bondé. Le billet est très bon marché et les employés sur place vous aident volontiers à l’acheter. À chaque arrêt, un employé donne des explications en anglais. Ces bateaux sont un moyen très pratique pour une première visite de Tokyo.

  • Nicholas Rich

    Beaucoup de navettes fluviales empruntent le fleuve Sumida, mais celle que nous avons pris nous a fait visiter en particulier Asakusa et ses environs. Quelle que soit l’embarcation empruntée, chaque trajet vous fera découvrir un impressionnant paysage urbain avec des bâtiments tels que le siège de la marque de bière Asahi et la tour Skytree.

Descendez du bâteau-bus à Asakusa et marchez 5 minutes jusqu'à la station Asakusa.

  • Ian Livingston

    Le restaurant Aoi-Marushin, fondé il y a 70 ans, est devenu une véritable institution. Le plat de tempuras servis sur un bol de riz (tendon) était généreux sans être trop copieux. La friture était parfaite avec juste ce qu’il faut d’huile de sésame. Le plat principal de tempuras, composé de deux gambas, de sèche, de poisson blanc, de patate douce et de poivrons, était vraiment délicieux. Un assortiment d’assaisonnement, dans lequel on trouvait différents sels et du wasabi râpé, était disposé au milieu de la table. On peut se rendre facilement du restaurant au temple Senso-ji à pied.

    Je pense que l’on peut raisonnablement affirmer que le temple Senso-ji, l’un des plus vieux de Tokyo, figure sur la plupart des guides touristiques du Japon.
    C’est un lieu qui vous donne vraiment la sensation d’être au Japon en regardant le paysage formé par le temple et la pagode à cinq niveaux située juste à côté, tous deux d’un rouge magnifique, ainsi que par le chemin menant au temple avec sa porte rouge, ses lanternes géantes, ses boutiques et les milliers d’omikuji, des papiers divinatoires sur lesquels sont inscrits les souhaits des visiteurs. Les ruelles étroites reliées au chemin principal fourmillent de petites boutiques vendant des pains au melon, des beignets de viande hachée ou des glaces à la patate douce, et de restaurants de sushis où les clients mangent debout.

  • Nicholas Rich

    Au restaurant Aoi-Marushin, j’ai dégusté un assortiment de tempuras à la fois croustillants et juteux. La décoration du restaurant était de style traditionnel et empreinte d’histoire.

    Asakusa est l’un des principaux sites historiques de Tokyo. Le lieu le plus visité du quartier est le temple Senso-ji et sa très emblématique porte Kaminarimon. Vous trouverez à proximité de nombreux restaurants qui vous mettront l’eau à la bouche, ainsi que des théâtres d’arts traditionnels. Une journée entière n’est pas de trop pour explorer ce quartier et découvrir toutes les merveilles qu’il renferme.

Ligne Toei Asakusa
Asakusa → Oshiage
Environ 4 minutes / 180 yens

TOKYO SKYTREEmore

La tour Tokyo Skytree est, avec ses 634 mètres, le tour la plus haute du monde. Elle est inscrite au Livre Guinness des records. Du haut de la plate-forme d’observation située à 350 mètres du sol, les visiteurs ont une vue à 360 degrés sur la région du Kanto, et peuvent même apercevoir le mont Fuji les jours de beau temps. Un autre couloir d’observation est aussi accessible à 450 mètres pour avoir une vue, toujours à 360 degrés, encore plus vaste sur le Kanto. La tour est illuminée de nuit alternativement un jour en bleu pâle "Iki" et le jour suivant en bleu-violet "Miyabi". Des illuminations spéciales sont aussi réalisées à chaque saison. Au pied de la tour, les touristes pourront trouver de nombreuses installations, notamment la galerie marchande Tokyo Solamachi contenant plus de 300 boutiques et restaurants de toutes sortes, un planétarium et un aquarium. Cette tour est la nouvelle fierté et le nouveau symbole de Tokyo.

  • Ian Livingston

    J’ai adoré la tour Skytree. À proximité de la tour, les visiteurs peuvent profiter d’un planétarium, d’un aquarium et de nombreux restaurants proposant un vaste choix pour le dîner. Lorsque j’ai visité le quartier, il y avait même deux expositions organisées, une sur l’espace et une sur les robots. Parmi les nombreuses activités proposées, je me suis essayé au pilotage d’un petit engin d’exploration lunaire. Une plate-forme d’observation a été construite dans la tour Skytree pour permettre aux visiteurs d’admirer Tokyo dans son ensemble. Je vous conseille vraiment de profiter de cette vue pour ne rien regretter de votre voyage à Tokyo.

    Parmi les restaurants de la tour Skytree, Tamahide Ichino possède une très ancienne histoire. Le restaurant original a été ouvert en 1760. J’ai été très heureux de pouvoir déguster un délicieux oyakodon composé de poulet, d’œuf et d’oignons émincés cuits dans une sauce de soja sucrée et posés sur un bol de riz ; recette qui paraît-il fut inventée dans ce restaurant.

  • Nicholas Rich

    La tour Tokyo Skytree de 634 mètres de haut est le symbole de l’architecture et du savoir-faire japonais. De la plate-forme panoramique située à 450 mètres d’altitude, vous pourrez admirer toute la ville qui s’étend à vos pieds, mais aussi le mont Fuji les jours de beau temps. La tour est illuminée la nuit et offre un spectacle splendide sur la ville même vu de très loin.

    Pour le dîner, je vous recommande le restaurant Tamahide Ichino situé dans le complexe Skytree Town au pied de la tour. Le menu que j’ai choisi comprenait différentes préparations au poulet, toutes délicieuses. La spécialité du restaurant est un oyakodon (bol de riz surmonté de poulet et d’œuf) très généreux avec une omelette bien charnue contenant des morceaux de poulet. Pour le dessert, j’ai pris un pudding bien épais et dense, qui rappelait un peu un cheese-cake.

Environ 4 minutes

Richmond Hotel Premier Tokyo Oshiage

  • Ian Livingston

    Nous sommes descendus au Richmond Hotel Premier Tokyo Oshiage, en face de la tour Skytree. Le lit était incroyablement confortable et la couette très moelleuse.
    Cet hôtel est de plus bien situé juste à côté de la station de métro Oshiage et d’un supermarché.

  • Nicholas Rich

    Le Richmond Hotel Premier Tokyo Oshiage est très bien situé juste à côté de la station Oshiage et de la tour Tokyo Skytree. La décoration intérieure est moderne et les chambres sont spacieuses et confortables. Tout est prévu pour le confort des visiteurs avec un smartphone disponible dans les chambres pour faire des recherches, en plus du Wi-Fi gratuit et des différents objets de toilette habituels. La plupart des employés parle anglais et répond volontiers aux questions des touristes étrangers.

Deuxième jour

SHIKOKU(TOKUSHIMA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Ian Livingston

    Bien que nous ayons effectué la procédure d’embarquement sur notre vol ANA pour Tokushima seulement 15 minutes avant le départ, nous avons tout de même atterri à l’heure prévue. C’était vraiment une belle organisation. Le terminal des vols intérieurs de l’aéroport de Haneda est également très bien aménagé, ce qui facilite les déplacements et rend le voyage globalement moins fatigant.

  • Nicholas Rich

    Il a été très facile de se rendre à l’aéroport de Haneda qui est desservi directement par la ligne Asakusa depuis la station Oshiage. Pour l’enregistrement, il nous a suffi de scanner notre billet électronique. Le vol domestique ANA était très agréable. Il y avait beaucoup d’espace pour les pieds et les boissons étaient gratuites. La vue du mont Fuji depuis l’avion était à couper le souffle. Nous sommes arrivés à Tokushima en à peine 1 heure et demie et je n’ai pas vu le temps passer à bord. L’aéroport de Tokushima est petit, mais les employés étaient très serviables et nous ont montré où il fallait aller avec beaucoup de patience pour que l’on comprenne bien même si nous ne parlions pas japonais.

Aéroport de Tokushima Awaodorimore

L’aéroport de Tokushima Awaodori se situe à 20 minutes en voiture du centre de la ville de Tokushima. Il dessert l’aéroport de Haneda (11 vols par jour) et l’aéroport de Fukuoka (1 vol par jour). Depuis la récente transformation de l’aéroport de Haneda en aéroport international, il est devenu facile de se rendre à l’étranger depuis l’aéroport de Tokushima.

Navette aéroport
Aéroport de Tokushima Awaodori → Gare JR de Tokushima
Environ 30 minutes / 440 yens

  • Ian Livingston

    Le théâtre de marionnettes de cette région est vraiment formidable, et j’ai sans problème pu suivre ce qui se passait même en ne parlant pas japonais. Je suis parvenu à ressentir l’histoire qui se jouait devant moi avec mes yeux et mes oreilles et j’ai été très pris par le spectacle. Dans le musée situé à côté du théâtre, j’ai pu essayer de manipuler moi-même une véritable marionnette.

  • Nicholas Rich

    Avant d’aller à Tokushima, je ne m’étais pas beaucoup intéressé au théâtre de marionnettes traditionnel japonais, l’Awa Ningyo Joruri. Mais j’ai été très impressionné par la beauté du théâtre et la subtilité des mouvements des marionnettes confectionnées avec beaucoup de finesse. On aurait vraiment dit que les marionnettes étaient vivantes. Dans le musée situé juste à côté, j’ai eu la chance de pouvoir m’essayer au maniement d’une marionnette. C’était vraiment une expérience formidable.

Train express
Gare JR de Tokushima → Gare JR d’Oboke
Environ 1 heure et 50 minutes / 3 800 yens

  • Ian Livingston

    J’ai goûté à un mets délicieux sur l’aire d’autoroute où nous nous sommes arrêtés en allant aux gorges d’Oboke Koboke. C’était une fondue japonaise à la viande de bœuf sukiyaki qui avait comme particularité le bouillon aigre-doux utilisé pour cuire la viande. C’était l’un des meilleurs plats que j’ai mangés au Japon.

Gorges d’Oboke Koboke
(Descente des gorges d’Oboke)
more

Oboke Koboke sont des gorges d’environ 8 kilomètres de long creusées par les eaux tumultueuses du fleuve Yoshino qui traverse les montagnes de Shikoku depuis 200 millions d’années. Les falaises, comme sculptées dans le marbre, forment un paysage à couper le souffle.
Les visiteurs pourront admirer la beauté des gorges Oboke au plus près à bord d'un bateau et ainsi profiter à la fois du paysage magnifique et des commentaires pleins d’expérience du capitaine.

  • Ian Livingston

    Ces gorges coincées entre des falaises de schiste abruptes sont empreintes d’une atmosphère très différente des autres paysages que j’ai vus au Japon. C’est un site très visité au Japon. J’ai été frappé par l’accueil chaleureux et souriant des employés travaillant sur le site.

  • Nicholas Rich

    Les gorges d’Oboke Koboke se sont formées il y a plus de 200 millions d’années dans le paysage montagneux le long du fleuve Yoshino. Elles s’étendent sur environ 8 kilomètres. La descente en bateau, qui a duré environ 25 minutes, était ponctuée par les anecdotes sur l’histoire de la région racontées par le capitaine. J’aimerais y retourner pour voir comment le paysage change au fil des saisons.

Arrêt "Oboke-ekimae" → Arrêt "Kazurabashi"
Environ 35 minutes / 660 yens

Iya no Kazurabashimore

Visites recommandées

Ce pont de 45 mètres de long, 2 mètres de large et situé 14 mètres au-dessus de l’eau, est fabriqué en tige de kiwaï, une plante très robuste proche du kiwi. Il est reconstruit tous les trois ans. Le Kazurabashi est connu pour être l’un des trois ponts les plus singuliers du Japon et a été désigné "Bien culturel matériel folklorique important" par le gouvernement japonais. Les cinq tonnes de cet ensemble grincent à chaque pas de ceux qui l’empruntent. Emotions garanties !

  • Ian Livingston

    Iya no Kazurabashi est un lieu qui semble tout droit sorti d’un livre d’aventure. Ce pont en lianes tressées suspendu au-dessus de l’eau grince à chaque pas et laisse entrevoir le vide entre ses planches. Frissons garantis pour tous ceux qui traversent le pont ! Mais même si vous avez peur du vide ou des ponts, rassurez-vous, la plupart des visiteurs le traversent très doucement et à petits pas. Vous trouverez une magnifique cascade de l’autre côté.

  • Nicholas Rich

    Iya no Kazurabashi est un endroit qu’il faut voir absolument. C’est l’un des nombreux ponts qui avaient été construits autrefois sur la vallée d’Iya. La raison de leur construction reste encore aujourd’hui inconnue. Bien qu’il soit maintenant renforcé par des câbles métalliques, les 5 tonnes de lianes du pont sont néanmoins remplacées tous les 3 ans. Je ne suis en général pas sujet au vertige, mais j’étais tout de même un peu inquiet au début de voir le pont se balancer à chacun de mes pas, et mon rythme cardiaque s’est accéléré quand j’ai aperçu le vide entre les lattes du pont. Mais c’était vraiment une très bonne expérience, grâce notamment au splendide paysage offert par la vallée.

Arrêt "Kazurabashi" → Arrêt "Oboke-ekimae"
Environ 35 minutes / 660 yens
Un navette gratuite est disponible de la gare d’Oboke jusqu’à l’hôtel

Hôtel Mannaka

  • Ian Livingston

    J’avais entendu dire que les hôtels de cette région de Tokushima avaient des sources chaudes (onsen) exceptionnelles. Et en effet, l’hôtel Obokekyo Mannaka avait une source chaude exceptionnelle (c’était une première pour moi). Ma chambre était très spacieuse et avait à la fois un grand lit de style occidental et un espace avec des tatamis. Le repas était très copieux et accompagné d’une sélection de sakés locaux. La soupe était particulièrement bonne.

  • Nicholas Rich

    L’hôtel Obokekyo Mannaka, situé juste à côté des gorges d’Oboke Koboke, est idéal pour visiter les environs. Ma chambre était très grande et parfaite pour une famille. Il y avait même une belle douche, mais j’ai préféré me détendre tranquillement dans le bain en plein air rotenburo de l’hôtel. Le repas du soir et le petit déjeuner étaient tous deux délicieux et composés de différents plats présentés dans de petites assiettes. Tout était cuisiné avec des produits locaux.

Troisième jour

Hôtel Mannaka

  • Nicholas Rich

    Avant de quitter l’hôtel Obokekyo Mannaka, nous avons pu admirer ce que l’on nomme unkai, une mer de nuages qui descendait sur les gorges d’Oboke Koboke depuis le haut d’une montagne. C’était une magnifique façon de commencer la journée que de voir le soleil se refléter avec beaucoup d’éclat sur les arbres entourés de brouillard.

Train express
Gare JR d’Oboke → Gare JR de Tokushima
Environ 1 heure et 50 minutes / 3 800 yens

Arrêt "Tokushima-eki" → Arrêt "Naruto-koen"
Environ 1 heure et 20 minutes / 710 yens

  • Ian Livingston

    La rue Udatsu-dori possède plusieurs centaines d’années d’histoire et ressemble à un décor de carte postale. Vous pourrez y voir d’authentiques paysages du Japon ancien qui seraient dignes de figurer dans un musée. Les résidences des anciens marchands de teinture indigo sont maintenant ouvertes au public et renferment différents objets artisanaux, tels que des parapluies en bambou fabriqués à la main, ainsi que des ateliers de maîtres-artisans que les visiteurs peuvent voir travailler.

    Nous avons dégusté un repas japonais sous forme de buffet en contemplant le spectacle des vagues venant se briser sur la côte du canal de Kii. Le repas très copieux était composé de nouilles udon, d’algues nori et de sushis. Sans oublier une délicieuse glace à l’italienne à la patate douce pour le dessert.

    Le Musée d’art international Otsuka est exceptionnel sous bien des aspects. Ce sont près d’un millier d’œuvres d’art occidental conservées dans plus de 190 musées qui ont été magnifiquement reproduites à taille réelle sur des plaques de céramique grâce à une technique originale. Cela m’a donné l’occasion de comparer les deux tableaux de La Cène de Léonard de Vinci avant et après sa restauration, ou encore de voir La Joconde ou Guernica de Picasso au plus près, alors que cette dernière est en général difficile à observer. Vous pouvez même – si vous faites attention – toucher les toiles !

  • Nicholas Rich

    La rue Udatsu-dori à Wakimachi est l’un des endroits où vous pourrez trouver les maisons traditionnelles les mieux conservées du Japon. La plupart des 85 maisons qui bordent cette rue de 430 mètres de long sont encore habitées aujourd’hui. Pour un prix d’entrée très raisonnable, vous pourrez avoir un aperçu du mode de vie à l’époque d’Edo. L’une des particularités qui font que la rue Udatsu-dori a une atmosphère si particulière est que tous les fils électriques sont enterrés, vous ne verrez donc aucun poteau électrique ou téléphonique. Et c’est grâce à une guide bénévole qui nous a expliqué tout cela en anglais que nous avons pu nous rendre pleinement compte de toutes les spécificités de cette rue.

    Le Renaissance Naruto Resort est un hôtel splendide construit au bord de la mer. Nous y sommes passés juste pour prendre un déjeuner sous forme de buffet. Le sashimi de vivaneau était incroyablement frais et délicieux, avec une texture fantastique, et je ne me suis pas gêné pour en reprendre plusieurs fois. Et c’était très agréable de finir le repas avec une délicieuse crème glacée à la courge très légère.

    Le Musée d'art international Otsuka est très surprenant. Situé dans un parc national, ce musée sur 5 étages expose des reproductions à taille réelle faites sur des plaques de céramique d’environ un millier d’œuvres d’art occidental, qui vont des peintures murales antiques jusqu’à la peinture moderne. Contrairement aux œuvres originales, il est possible de les admirer au plus près sans qu’aucune barrière ou corde ne vous barre le passage. J’ai passé un moment très agréable à découvrir des œuvres de différentes époques. Je vous conseille également de passer par le magasin de souvenirs, qui propose notamment de magnifiques badges et un catalogue en anglais présentant 100 œuvres du musée.

Tourbillons de Naruto
(Uzu-no-michi)
more

Uzu-no-michi (le chemin des tourbillons) est une promenade au-dessus de la mer, construite sous la route, à l’intérieur du pont Onaruto, qui traverse le détroit de Naruto.
Une salle d’observation a été aménagée au bout de la promenade de 450 mètres dans l’espace du tablier du pont.
Le sol de cette pièce est vitré pour permettre aux touristes de voir les tourbillons et de ressentir le grondement des courants à 45 mètres au-dessus du sol.

  • Ian Livingston

    Ces tourbillons sont tellement célèbres qu’ils ont donné leur nom à l’équipe de football locale. Le jour de notre visite, le vent était très fort et emportait l’eau avec lui, ce qui rendait les tourbillons encore plus impressionnants.

  • Nicholas Rich

    Le pont Onaruto a été construit en 1985 pour relier l’île de Shikoku à l’île principale de Honshu. Il a une portée de 876 mètres pour une longueur totale de 1 629 mètres. Sous la route, le chemin piéton Uzu-no-michi a été aménagé pour permettre aux visiteurs d’observer les tourbillons parfaitement installés dans une salle d’observation à 45 mètres au-dessus de l’eau ! En hiver, les courants marins très puissants peuvent créer des tourbillons de près de 20 mètres de diamètre ! La vue était magnifique et j’ai été très impressionné par la puissance de la nature en ressentant la force et la vitesse du vent.

Arrêt "Naruto-koen" → Arrêt "Tokushima-eki"
Environ 1 heure et 20 minutes / 710 yens

  • Ian Livingston

    Grâce au téléphérique, nous nous sommes rendu en un instant jusqu’au point le plus haut de la ville de Tokushima, à 290 mètres d’altitude. La vue sur la ville valait le coup d’œil, en particulier pour se rendre compte de la façon dont la ville a été façonnée par les canaux qui la traversent.

    Le dîner pris dans une salle privée avec un sol en tatami m’a beaucoup plu. La dorade et la soupe étaient particulièrement délicieuses.

  • Nicholas Rich

    Le mont Bizan s’élève en plein cœur de la ville de Tokushima. Son sommet est accessible par un chemin de randonnée, mais je vous conseille plutôt le téléphérique qui vous permettra d’admirer la splendide vue sur la ville et le fleuve Yoshino. La nuit, le mont est éclairé et il est possible de voir les couleurs changer à intervalles réguliers depuis la ville en contrebas. Après avoir profité de la vue, nous nous sommes un peu reposés dans le petit café situé au sommet.

    Le restaurant Kappo Hamai est juste à quelques minutes de marche du pied du mont Bizan. J’y ai découvert de nombreux plats de la région, tels qu’une fondue japonaise sukiyaki à la viande de bœuf très tendre. Les employés étaient très professionnels et nous ont gentiment expliqué chaque plat. La décoration intérieure de style ancien donnait l’impression de déjeuner chez un vieil ami dans une ambiance empreinte de nostalgie.

Centre Awa Odori Kaikanmore

Tout au long de l’année, ce centre propose aux visiteurs des représentations de danse Awa Odori, une danse traditionnelle japonaise qui possède plus de 400 ans d’histoire. En plus de pouvoir assister à une représentation, les visiteurs pourront s’essayer à la danse Awa Odori.
Ils pourront également en apprendre plus sur l’histoire de cette danse de façon ludique dans le musée de l’Awa Odori aménagé à l’intérieur du centre.

  • Ian Livingston

    Dans ce centre, nous avons pu assister à la célèbre danse de la région de Tokushima, l’Awa-odori. Les spectateurs de tous âges et de toutes nationalités ont même pu participer au spectacle avec les danseurs, tout cela dans une ambiance très conviviale.

  • Nicholas Rich

    L’Awa Odori est une danse traditionnelle de Tokushima pleine de vie et d’énergie. Au centre Awa Odori Kaikan, nous avons pu découvrir en détail l’histoire de cette danse et assister à une représentation d’un groupe de danseurs local. À la fin du spectacle, le chef du groupe a invité les personnes du public à participer à la danse. C’était vraiment formidable de pouvoir prendre part à une activité culturelle aussi importante et j’en garderai un souvenir inoubliable.

10 minutes à pied jusqu’à l’hôtel

La gare de Tokushima et ses alentours

  • Ian Livingston

    L’Awa Kanko est un hôtel simple qui offre un service sans fioritures. Pour moi, sa principale caractéristique est qu’il est situé en plein cœur de la ville et que j’ai donc pu facilement aller à un délicieux restaurant de nouilles ramen juste au coin de la rue.

  • Nicholas Rich

    L’hôtel Awa Kanko est idéalement situé au centre-ville de Tokushima. Les chambres sont très spacieuses et offrent une vue magnifique de nuit sur le mont Bizan et sur le centre Awa Odori Kaikan. Après une journée bien chargée, j’ai pris un délicieux bain bien chaud et me suis endormi dans mon lit sans m’en rendre compte. Au matin, je suis allé au restaurant au dernier étage de l’hôtel qui proposait des plats traditionnels japonais ainsi que des plats occidentaux sous forme de buffet. Personnellement, j’ai adoré le curry à la viande et aux légumes avec une sauce bien épaisse et merveilleusement bien épicée.

Quatrième jour

La gare de Tokushima et ses alentours

  • Ian Livingston

    La teinture indigo est une part importante de l’histoire de Tokushima et du Japon en général. Cela a été une superbe expérience de pouvoir rencontrer des artisans travaillant dans ce domaine et de pouvoir s’essayer à cet artisanat. Pour moi, cela a vraiment été un plus de ce voyage que d’avoir pu moi-même teindre un mouchoir à l’Ai-no-Yakata. Vous pourrez également voir des photos de l’héritier impérial japonais lors de sa visite à l’Ai-no-Yakata orner les murs.

    Le Ryozen-ji est le premier temple du pèlerinage Ohenro des 88 temples de Shikoku. L’atmosphère dans l’enceinte du temple est très calme et propice aux réflexions intérieures.

    Nous avons visité la maison allemande de Naruto où nous avons écouté l’histoire des prisonniers de guerre allemands détenus à Tokushima pendant la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui encore, il est possible de voir les deux ponts construits par ces prisonniers près du sanctuaire Oasahiko-jinja. Le lieu paré de ses couleurs d’automne était magnifique, et c’est d’ailleurs devenu est de mes sites préférés de Tokushima.

    À ceux qui se seraient lassés de la cuisine japonaise (ce qui n’était pas mon cas), je recommande le Ristorante Fishbone qui sert de la cuisine italienne préparée avec les produits de la mer pêchés directement dans l’océan à côté. J’y ai dégusté un délicieux repas composé d’une soupe à la patate douce, de poulpe et d’un risotto aux champignons et au poulet.

    Comme je n’y connaissais pas grand-chose au saké japonais, j’ai trouvé la visite de la fabrique Honke Matsuura très instructive. La personne qui nous a fait visiter cet endroit était un monsieur très sympathique qui connaissait très bien son sujet. La séance de dégustation à la fin de la visite m’a permis d’en connaître plus sur le saké japonais.

  • Nicholas Rich

    Le musée historique d’Aizumi-cho présente une exposition sur l’histoire de l’indigo de Tokushima et la culture de l’indigotier. Vous pourrez également voir une belle collection de produits indigo. Mais ce que j’ai préféré dans ce musée est l’atelier permettant de faire soi-même un mouchoir de couleur indigo. J’ai réussi à faire un très joli mouchoir grâce aux conseils des artisans sur place. J’ai été très satisfait de pouvoir faire l’expérience de la formidable culture de la région, mais également d’avoir un magnifique souvenir à ramener chez moi.

    Le Ryozen-ji à Bando est le premier temple sur la route du pèlerinage qui comprend 88 temples sur l’île de Shikoku. Plusieurs circuits touristiques sont proposés aux touristes. Dans ce temple, qui est le point de départ du pèlerinage, les pèlerins peuvent acheter les vêtements et les objets traditionnels nécessaires à leur périple : un bâton, un habit blanc et un chapeau. À la fin du pèlerinage, les croyants reviennent au Ryozen-ji et rendent grâce pour être arrivés à destination sans encombre.

    La maison allemande de Naruto est un lieu très surprenant inscrit dans l’histoire de Tokushima. Le bâtiment était utilisé comme centre de détention pendant la Première Guerre mondiale et est devenu aujourd’hui un musée sur l’histoire de la guerre. Bien qu’ils aient été prisonniers de guerre, les soldats allemands jouissaient d’une grande autonomie et ont énormément échangé avec la population locale.

    Nous avons déjeuné au restaurant Fishbone du Resort Hotel Moana Coast construit au bord de la mer. J’ai choisi un menu italien préparé avec des produits locaux, et tout était très bon.

    Le saké de Honke Matsuura est célèbre jusqu’aux États-Unis. Sa marque la plus connue, le Narutotai, est disponible dans tous les restaurants japonais du pays. J’étais donc particulièrement heureux de pouvoir voir la fabrique où ce saké est produit de mes propres yeux et de pouvoir goûter à quelques variétés. Après la dégustation, nous avons participé à une visite de l’intérieur de la fabrique. Tous les amateurs de saké se doivent de visiter cet endroit s’ils passent par Tokushima.

Navette aéroport
Gare JR de Tokushima → Aéroport de Tokushima Awaodori
Environ 30 minutes / 440 yens

Aéroport de Tokushima Awaodori

ANA Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Ian Livingston

    Tokushima, avec ses sources chaudes, ses gorges de schiste et son environnement calme et reposant contrastait avec l’ambiance très urbaine de Tokyo. Grâce à ce voyage à Tokushima, très facilement accessible depuis la capitale, j’ai pu découvrir une autre facette du Japon.

  • Nicholas Rich

    L’un de mes plus grands plaisirs est de voyager à travers le pays, de pouvoir rencontrer les habitants de différentes régions et ainsi comprendre les spécificités de celles-ci. Lors de ce voyage, j’ai eu le sentiment d’être vraiment entré en contact avec les habitants très chaleureux de Tokushima et d’avoir compris pourquoi ils aimaient tant leur région et pourquoi ils étaient si fiers de leur patrimoine culturel et de leurs traditions. J’espère pouvoir vite y retourner pour faire de nouvelles découvertes grâce à ce que j’ai déjà appris sur la région.

Suggestions des voyageurs

Tokyo est une ville très enthousiasmante en constante mutation. Elle contraste fortement avec les sources chaudes, les gorges de schiste et les autres paysages naturels de Tokushima. J’aimerais retourner visiter le Japon un jour en emportant avec moi tous ces merveilleux souvenirs.

Ian Livingston
Éditeur
Pays de résidence États-Unis
  • Loisirs

    La gastronomie, le basket-ball, les documentaires sur la nature

  • Nombre de voyages au Japon

    Une fois

Suggestions des voyageurs

Asakusa est un quartier historique très intéressant où il est également possible de visiter de magnifiques jardins et de profiter du spectacle du Tokyo moderne grâce à des bâtiments tels que la tour Skytree, des restaurants et des centres commerciaux. Le voyage vous emmènera ensuite à Tokushima découvrir une autre facette du Japon en vous rapprochant de la nature de différentes façons. Ce voyage dans la préfecture de Tokushima vous donnera l’occasion de faire l’expérience de la culture locale, bien loin de l’animation de Tokyo.

Nicholas Rich
Éditeur, journaliste
Pays de résidence Kanagawa
Pays de naissance: États-Unis
  • Loisirs

    Les voyages, la gastronomie, la culture populaire, l’histoire

  • Durée du séjour à Tokyo

    3 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.