We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
TOKUSHIMA
  • TOKYO
  • TOKUSHIMA

FESTIVE MOMENT

Après vous être initié à l’art des ninjas à Tokyo, ce voyage vous permettra de voir et ressentir au plus près la passion des danseuses odoriko lors des danses Awa-odori de la préfecture de Tokushima, l’un des arts vivants traditionnels les plus représentatifs du Japon. Ce voyage vous fera vivre des expériences uniques dont vous vous souviendrez longtemps.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://discovertokushima.net/en

Voyageurs

  • Traveled : October 2018 Annette White
    Blogueuse sur un site de voyage, auteur de récits de voyage
    Pays de résidence États-Unis
  • Traveled : October 2018 Audrey Gretz
    Professeur et photographe
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: États-Unis

Aéroport international de San Francisco

JAL001 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Annette White

    Japan Airlines m’a rappelé ce que devait être un voyage en avion. L’employé présent pour l’enregistrement était très aimable et souriant. Le service du personnel de bord était excellent et la nourriture très bonne. La place disponible pour les pieds était digne d’un vol en classe affaires alors que nous étions en classe économique.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Jardin Koishikawa Korakuen more

Jardin Koishikawa Korakuen

Tokugawa Yorifusa, le fondateur de la branche Mito du clan Tokugawa, a construit à l'emplacement du jardin une résidence secondaire, qui deviendra par la suite sa résidence principale. Le jardin fut achevé par son fils Mitsukuni qui lui succéda à la tête du domaine. C'est un jardin à promenade avec des collines et des points d’eau artificiels construits autour d'un étang. Mitsukuni demanda conseil au lettré Zhu Zhiyu, qui servi la dynastie Ming, lors de la construction du jardin et y intégra des éléments d'origine chinoise, tels qu’un pont chinois en demi-lune et une digue de style Seiko. Ce jardin a par bien des côté un style chinois, jusqu'à son nom qui a été choisi par Zhu Zhiyu.

  • Annette White

    Il y a toujours quelque chose de calme et serein dans l’atmosphère des jardins japonais, et le jardin Koishikawa Korakuen ne déroge pas à la règle. Ce que j’ai préféré dans ce jardin, c’est d’abord la nature verdoyante, mais également les petits sentiers qui relient les différents éléments du jardin entre eux, tels que le pont rouge de style japonais, les chemins pavés et le très joli étang.

    Dès que j’ai mis le pied à l’intérieur, j’ai su que le Waraku avait quelque chose de spécial. Le fait que ce restaurant était caché dans une petite ruelle et que le sol était couvert de tatamis rendait le lieu encore plus authentique. J’ai eu la chance de pouvoir manger du fugu préparé par un chef spécialiste de ce poisson.

    J’ai bien profité de la promenade dans les ruelles étroites de Kagurazaka et des magasins de ce quartier. Le sanctuaire Akagi-jinja doit absolument être visité pour voir comment l’architecture contemporaine se mêle avec élégance aux bâtiments traditionnels.

  • Audrey Gretz

    Le Jardin Koishikawa Korakuen est un jardin magnifique et paisible. C’est un endroit parfait pour se reposer. Il permet de voir des reproductions de sites célèbres de Kyoto sans quitter Tokyo. Le jardin intérieur appelé uchiniwa est un très bel endroit avec un étang rempli de nénuphars et un banc pour s’asseoir et admirer le paysage. Le jardin doit être magnifique en automne lorsque les feuilles changent de couleur.

    Pour le déjeuner au Waraku, nous avons dégusté une boîte repas bento d’automne tout juste préparée. La cuisine ainsi que l’atmosphère du restaurant étaient en parfaite harmonie avec le jardin. Au cours de ce repas, j’ai appris une chose très intéressante. Pour cuisiner le fugu, un poisson qui peut être toxique, il est nécessaire d’avoir obtenu une licence particulière, et les restes du fugu qui n’ont pas été mangés doivent être collectés par une entreprise spécialisée. Tout ça parce que le poison qui est retiré de ce poisson est capable d’entraîner la mort.

    Kagurazaka est un quartier qui vous permettra de ressentir le mélange du Japon traditionnel et du Japon moderne. Vous y trouverez le sanctuaire Akagi-jinja conçu par Kengo Kuma. Connu dans le passé sous le nom de quartier des fleurs, c’est un endroit qui comptait autrefois beaucoup de salons de thé et de maisons de geisha. Je vous conseille de visiter ce quartier qui est au carrefour de la tradition et de la modernité.

Environ 8 minutes à pied jusqu'à la gare JR d'Iidabashi

Gare d'Iidabashi → Gare de Shinjuku (lignes JR Chuo et Sobu, train omnibus)
Environ 11 minutes

Initiation Ninjamore

Visites recommandées

Initiation Ninja

"Ninja Trick House in Tokyo" propose aux visiteurs de se mettre eux-mêmes dans la peau d’un ninja et de participer à divers exercices physiques. Chaque participant pourra, pendant un temps limité, faire des activités appartenant à l’univers fascinant des ninjas, telles que la recherche de mécanismes cachés, le lancer de shuriken, le combat au sabre ou encore le lancer de makibishi, les chausse-trappes japonaises faites de châtaignes d’eau naturelles.

  • Annette White

    L’initiation ninja de Tokyo est une attraction à la fois amusante et intéressante. J’ai pu faire une expérience vraiment unique, mais j’ai également appris la différence entre les ninjas et les samouraïs. Sans oublier que maintenant je suis beaucoup plus forte pour atteindre une cible avec un shuriken !

  • Audrey Gretz

    C’est une visite parfaite à faire en famille. De plus, tout est affiché en anglais, ce qui aide beaucoup. Vous pourrez également visiter le musée des samouraïs un peu plus loin sur le chemin.

A pied

Shinjukumore

Shinjuku

Shinjuku, centre de la culture métropolitaine, est en constante évolution. Son symbole est le bâtiment de l’hôtel de ville de Tokyo. De nombreux lieux à visiter sont dispersés autour de la gare Shinjuku qui s’enorgueillit du nombre le plus élevé de voyageurs du pays avec 3,5 millions de personnes par jour. Le côté est de la gare se caractérise par une facette divertissement et commerce avec les quartiers des plaisirs comme Kabukicho ou Golden Gai ainsi que des grands magasins ou galeries marchandes. Le côté ouest de la gare est quant à lui le quartier d’affaires avec ses nombreuses touches d’art public, à commencer par son hôtel de ville ou sa fameuse zone d’hôtels et de gratte-ciel. Quant au sud de la gare, on peut s’y promener agréablement sur la terrasse qui s’étend aux pieds des bâtiments surélevés. Divers charmes s’offriront à vous selon la zone que vous parcourez, sans oublier le jardin impérial de Shinjuku, véritable oasis urbaine.

  • Annette White

    Le Roji était différent de ce que l’on attend généralement des izakaya, et c’est ce qui rendait ce lieu si intéressant. Nous étions assis sur des coussins confortables dans une salle privée et sombre de forme ovale. La sélection de plats que l’on nous a apportée était remarquable et nous les avons partagés comme le veut l’usage dans les izakaya. Mon plat préféré était le age dashi dofu, un morceau de tofu frit servi chaud dans un bouillon et recouvert de radis daikon râpé. La friture était très légère et le tofu fondait dans la bouche !

    Kabukicho est le quartier des divertissements de Shinjuku. Dans ce quartier très animé, on trouve des éclairages au néon et des bars ouverts 24 heures sur 24, le tout sous l’œil d’un Godzilla géant perché sur un immeuble. Il est presque impossible de faire le tour des 300 petits bars collés les uns aux autres dans le dédale des ruelles du Golden Gai.

  • Audrey Gretz

    L’atmosphère de cet izakaya à Shinjuku ne ressemble à rien de ce que j’ai déjà vu. Ne vous laissez pas impressionner par les murs noirs, le plafond très haut et l’impression de luxe qui se dégage de ce lieu, les prix sont tout à fait raisonnables et c’est un endroit parfait pour boire un verre entre amis et déguster de la bonne cuisine.

    Kabukicho est l’un des quartiers les plus connus pour la vie nocturne à Tokyo. Vous y trouverez une foule de petits bars dans des ruelles illuminées et bondées. C’est un très bon quartier pour se promener et ressentir l’énergie débordante des nuits tokyoïtes.

Shinjuku Prince Hotel

  • Annette White

    Le Shinjuku Prince Hotel est parfaitement situé pour ceux qui veulent profiter de Shinjuku. Le bâtiment est moderne et élégant et la décoration intérieure a beaucoup de charme, en particulier le salon habillé de vert. Le buffet du petit déjeuner était garni d’une belle sélection de plats japonais et occidentaux.

  • Audrey Gretz

    La vue du Shinjuku Prince Hotel est à peine croyable. Après une longue journée pleine de visites et de nouvelles expériences, c’était très agréable de simplement s’allonger sur un lit et de regarder les gens traverser la rue en dessous de moi. Le buffet du petit déjeuner proposait des plats traditionnels japonais ainsi que des plats occidentaux. Je conseille vivement cet hôtel aux voyageurs américains habitués aux hôtels de grande taille. De plus, le personnel parlait très bien anglais et l’hôtel était situé au centre de Tokyo.

Deuxième jour

SHIKOKU(TOKUSHIMA)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Annette White

    Le vol de Tokyo à Tokushima a duré à peine plus d’une heure. C’était très rapide et pratique ! Bien que nous soyons restés peu de temps à bord, on nous a tout de même servi des rafraîchissements. J’ai dégusté un thé vert très rafraîchissant. Nous avons de plus pu mettre nos bagages en soute gratuitement, ce qui est rare sur un vol domestique.

  • Audrey Gretz

    Je parviens toujours à me détendre sur les vols JAL. Que ce soit à l’aéroport ou dans l’avion, le personnel de JAL était aimable et serviable. Bien que ce soit un vol court, l’ambiance à bord était très tranquille et j’ai pu bien me reposer avant d’arriver à notre destination, où j’espérais bien vivre des expériences captivantes.

Aéroport de Tokushima Awaodorimore

Aéroport de Tokushima Awaodori

En plus des 11 vols aller-retour qui relient quotidiennement Tokushima à Tokyo, l'aéroport de Tokushima est passé de un à deux vols aller-retour quotidiens entre Tokushima et Fukuoka depuis le 25 mars 2018. Grâce à l'ouverture d'un nouveau terminal le 21 janvier 2018, l'aéroport de Tokushima propose désormais aussi des vols internationaux.

  • Annette White

    Le Hallelujah Sweets Kitchen vous permet d’entrer dans les coulisses de cette usine de délicieux gâteaux pour apprendre son histoire et observer les procédés de fabrication de quelques-uns de leurs produits les plus populaires (nous avons également pu y goûter !) Ce que j’ai préféré de cette visite, c’est quand nous avons pu nous-mêmes préparer un gâteau en forme de tanuki, un chien viverrin, animal très présent dans la mythologie japonaise. Mon petit animal couvert de chocolat n’était pas très droit, mais j’ai tout de même reçu un certificat pour ma création.

  • Audrey Gretz

    La première chose que j’ai remarquée au Hallelujah Sweets Kitchen, c’est leur mignonne petite mascotte en forme de tanuki, un chien viverrin, animal très présent dans la mythologie japonaise. C’est sans aucun doute le meilleur endroit pour goûter aux gâteaux traditionnels de Tokushima. Le produit le plus vendu est le Kincho Manju, un gâteau très connu dans la région. Dans cette boutique, vous serez sûr de trouver un souvenir à ramener chez vous. La plupart de leurs produits sont déjà emballés dans de très jolis papiers.

Aéroport de Tokushima Awaodori → "Naruto-koen"
Environ 40 minutes

Tourbillons de Narutomore

Tourbillons de Naruto

Les tourbillons de Naruto sont d’immenses tourbillons pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de diamètre pour les plus grands. Ils sont générés par un puissant courant marin, réputé pour être l’un des trois plus forts au monde. Il est possible d’observer ces tourbillons soit à l’intérieur de la promenade Uzu-no-Michi, aménagée dans le pont à 45 mètres au-dessus de la mer, soit de très près à bord de bateaux d’observation.

  • Annette White

    Le Shina Soba Sampa, qui sert des soupes de nouilles ramen de Tokushima, est pris d’assaut à midi par des employés en costume qui viennent manger leur déjeuner sur le pouce. Le petit bol (qui n’est pas si petit que ça) coûte environ 6 dollars. C’était l’un des meilleurs ramen que j’ai mangés. J’ai également pris une assiette de gyoza. Ils étaient croustillants à l’extérieur, exactement comme je les aime !

    Ce musée interactif permet d’en apprendre plus sur les tourbillons de Naruto de façon très ludique. La meilleure attraction était Play the Eddy ! Dans cette pièce, il suffisait de toucher le mur pour créer un tourbillon. Je me suis beaucoup amusée à animer la pièce en créant plein de petits tourbillons.

    La vue de ces tourbillons se formant sous le pont Onaruto est très impressionnante. Il est conseillé d’aller les observer en bateau, alors je suis montée à bord pour un circuit de 30 minutes et j’ai attendu impatiemment que des tourbillons se forment. Comme c’est un phénomène naturel, le fait de pouvoir les voir dépend de la chance et il faut être patient. Si aucun tourbillon ne s’est formé quand vous y étiez, il faut retenter votre chance !

    Nous avons dîné au 14e niveau du Grand V Rio Hotel en regardant les bateaux passer sous nos yeux. C’était un dîner très chic avec nappes blanches et superbe paysage ! On nous a apporté du poulet avec trois sauces différentes, et l’on pouvait cuire nous-mêmes nos aliments grâce au feu installé sur notre table. C’était une expérience très amusante.

  • Audrey Gretz

    Le Shina Soba Sampa est un excellent restaurant de ramen. J’ai fini mon bol de soupe tellement vite que je me suis demandé où mes nouilles avaient disparu quand j’ai vu le fond du bol. J’ai mangé pour l’équivalent d’environ 6 dollars. C’est un restaurant confortable à l’ambiance authentique très fréquenté à la fois par des touristes et par des employés pressés qui travaillent dans le quartier.

    Le musée Eddy du pont Onaruto a été construit pour informer les visiteurs sur les tourbillons qui se forment dans la région. La visite commence par un contact virtuel avec la culture de Tokushima dans une pièce avec des vidéos à 360°. À la fin de la visite, une fois les activités en 3D et les simulations terminées, vous serez prêt à voir de vos propres yeux les véritables tourbillons.

    Avant de voir les tourbillons, vous vous trouverez face au splendide pont de Naruto. Presque tous les tourbillons se forment sous ce pont. Lorsque le bateau part à la rencontre de ces tourbillons, on peut sentir l’énergie des passagers augmenter au rythme des vagues qui déferlent. Je ne saurais quelle expérience vous conseiller : observer ce phénomène naturel étonnant derrière votre appareil photo ou de vos propres yeux.

    Dans le restaurant du Grand V Rio Hotel, vous pourrez manger dans une ambiance décontractée en observant le splendide paysage depuis le 14e niveau. Que vous soyez habillé pour sortir ou que vous rentriez d’une journée de visite, c’est un restaurant qui vous promet un moment agréable autour d’un bon repas et devant une superbe vue. Un des menus que je vous conseille est le teppanyaki. Avec ce menu, les plats sont préparés devant vous sur une plaque chauffante.

"Naruto-koen" → "Tokushima-ekimae"
Environ 80 minutes

Awaodori Kaikanmore

Visites recommandées

Awaodori Kaikan

Le centre Awa Odori Kaikan propose tout au long de l’année des représentations d’Awa Odori, une célèbre danse traditionnelle de la région de Tokushima. En plus de pouvoir assister aux représentations, les visiteurs peuvent monter sur scène et s’essayer à cette danse.
Ils pourront également en apprendre plus sur l’histoire de cette danse dans le musée de l’Awa Odori aménagé à l’intérieur du centre, ou encore se rendre en téléphérique au sommet du mont Bizen, situé derrière le centre, pour profiter du magnifique panorama.

  • Annette White

    La musique du spectacle à Awa Odori Kaikan était très entraînante et cela m’a donné envie de bouger alors que j’étais assise sur ma chaise. Quand les danseurs ont proposé aux spectateurs de venir sur scène pour apprendre les pas de la danse Gejaraku, je ne me suis pas fait prier pour participer. La danse était facile et je me suis bien amusée ! On m’a de plus remis un certificat d’excellente danseuse et un éventail en récompense.

  • Audrey Gretz

    Devant ce spectacle, même les plus sages d’entre vous ne pourront pas s’empêcher de taper du pied et de bouger. Différentes troupes de danseurs se sont succédées sur scène. On sentait dans chacune d’entre elles une formidable énergie et de la fierté de représenter une de leurs traditions. Ne soyez pas surpris si un des responsables vous demande de monter sur scène et de participer au spectacle.

"Tokushima-eki" → "Wajikihigashi"
Environ 80 minutes
Le téléphérique est à 10 minutes à pied

Grand V Rio Hotel

  • Annette White

    Ma chambre au Grand V Rio Hotel était très confortable sans que l’ambiance soit trop formelle, je me suis donc très bien détendue. Le buffet du petit déjeuner comprenait une grande variété de plats japonais et occidentaux. De la salle du petit déjeuner, on avait une superbe vue sur le port en contrebas.

  • Audrey Gretz

    Cet hôtel est très bien situé et vous trouverez même un combini, une supérette japonaise, devant la porte. L’intérieur de l’hôtel est étonnamment grand et très joliment décoré. Les chambres offrent également un bel espace et une vue splendide sur la ville par leurs fenêtres.

Troisième jour

Grand V Rio Hotel

  • Annette White

    Le Ryozen-ji est un magnifique temple dans lequel j’ai pu donner à manger à des poissons, faire sonner la cloche et tirer des papiers divinatoires omikuji dans leurs boîtes. Le mien indiquait kyo, c’est-à-dire un mauvaise augure. J’ai alors attaché mon omikuji à un arbre du temple avant de partir afin de conjurer le mauvais sort.

    Au musée historique d’Aizumicho, j’ai participé à un atelier où j’ai pu fabriquer un mouchoir teint en indigo. Nous pouvions choisir le motif du mouchoir parmi une belle sélection. J’ai choisi de très jolies étoiles. Ensuite, nous avons lié la pièce d’étoffe avec de gros élastiques afin que le motif choisi ressorte une fois le tissu trempé dans la teinture. C’était une opération délicate et je me suis fait aider par les artisans. Une fois achevé, ce mouchoir est devenu pour moi un bel objet qui me rappellera cette expérience !

    Ce festival d’animation était une belle occasion d’avoir un aperçu de la culture du cosplay au Japon. Les berges du fleuve étaient envahies par des passionnés habillés comme les personnages de leurs dessins animés préférés. Il y avait beaucoup de personnages que je voyais pour la première fois !

    Pour le déjeuner, le Awa Kappo Isuzu proposait un très large choix de plats. C’est peut-être dans ce restaurant que j’ai vu les plats les mieux présentés de toute ma vie. J’ai mangé des tempuras d’aubergine, de la courge, de la dorade, des sardines et beaucoup d’autres mets. La décoration du restaurant était tout aussi belle que les plats. Nous avons mangé ce repas assis sur des tatamis dans une salle privée !

  • Audrey Gretz

    Le temple Ryozen-ji est le premier temple d’un pèlerinage qui compte 88 temples dans toute l’île de Shikoku. Il vous faudra un à deux mois pour passer par tous ces temples et terminer la route du pèlerinage qui s’étend sur près de 1400 km. C’est pour cela qu’il existe également des circuits en bus qui permettent d’effectuer le pèlerinage en une semaine environ.

    Je n’ai eu aucune difficulté à visiter le musée historique d’Aizumicho grâce aux explications et aux fascicules disponibles en anglais. Le bâtiment du musée a plus de 130 ans. Il est donc facile de s’imaginer la vie dans le passé simplement en vous promenant à l’intérieur.

    Pendant le festival Machi Asobi, vous pourrez faire l’expérience d’un Japon moderne difficilement visible ailleurs. En vous promenant sur les berges, vous verrez un stupéfiant échantillon de culture pop au travers des costumes, des maquillages et des séances photos improvisées.

    Nous avons déjeuné au Awa Kappo Isuzu. Ce restaurant est un véritable bijou culinaire et traditionnel. Vous serez invité à vous asseoir sur des tatamis dans une salle privée pour déguster un délicieux repas.

Téléphérique du Tairyu-jimore

Téléphérique du Tairyu-ji

Avec ses 2 775 mètres, ce téléphérique est le plus long de tout l’ouest du Japon. Il emmènera les visiteurs par-dessus les montagnes et les rivières, directement jusqu’au sommet du mont Tairyuji où ils découvriront le temple Tairyu-ji, le 21e temple sur la route du pèlerinage des 88 temples de Shikoku.

  • Annette White

    À bord du téléphérique du Tairyu-ji, nous pouvions admirer un panorama splendide à 360° sur la ville de Anan et sur toute la préfecture de Tokushima à mesure que nous nous élevions dans le ciel. Mais ce n’est pas tout ! Une fois arrivés au sommet, nous avons découvert le superbe temple Tairyu-ji. Ce temple est le 21e du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. L’escalier qui mène au bâtiment principal du temple compte 117 marches, mais c’est une ascension que je conseille à tout le monde. C’était une superbe visite !

    Nous avons pris notre dîner au restaurant Ichigo dans une très belle pièce séparée par des portes coulissantes traditionnelles. Nous avons profité d’un grand choix de plats, tels que du thon rouge grillé, des sashimis frais et des pièces de viande bien tendres cuites sur des feux individuels installés à même la table.

  • Audrey Gretz

    C’est sans aucun doute à bord de ce téléphérique qui vous emmènera au temple Tairyu-ji que vous pourrez admirer les plus beaux paysages de la région. Après avoir admiré cette vue à couper le souffle, vous pénétrerez dans l’espace onirique et paisible tout droit sorti d’une époque passée qui entoure le temple.

    Le dîner pris ce jour-là au Ichigo est sans doute le meilleur repas de tout le voyage. Tout était délicieux et j’ai été très satisfaite de préparer moi-même mes plats sur une plaque chauffante. Le Ichigo est l’endroit parfait où dîner si vous voyagez avec des personnes qui sont un peu difficiles sur la nourriture parce que vous y trouverez aussi bien des spécialités traditionnelles japonaises que des plats occidentaux tels que des pizzas.

Arrêt de bus "Wajikihigashi" → Gare d’Anan
Environ 40 minutes

Hotel Sun Ocean

  • Annette White

    Ma chambre à l’hôtel Sun Ocean était très agréable et munie d’une petite salle de bain dans laquelle j’ai trouvé tout ce dont j’avais besoin. Pour le petit déjeuner, nous avions le choix entre un menu japonais et un menu occidental. Personnellement, j’ai pris le menu occidental. Comme nous pouvions faire cuire nos œufs directement sur notre table, j’ai pu les faire exactement à mon goût !

  • Audrey Gretz

    Les chambres de l’hôtel Sun Ocean offrent de superbes vues et disposent de tout ce dont vous avez besoin. Vous y trouverez même une belle sélection de thés et de cafés. Elles sont équipées de salles de bain, mais vous pourrez également profiter des bains publics pour hommes et pour femmes, qui sont idéals pour se relaxer si vous aimez ce genre d’endroit. Le soir, l’hôtel met même une salle de sauna à la disposition de ses clients. De plus, de nombreuses informations sont affichées en anglais. C’est un hôtel où tous les voyageurs, qu’ils soient Japonais ou étrangers, se sentent bien accueillis.

Quatrième jour

Hotel Sun Ocean

Changement pour le train JR
Gare d’Anan → Gare de Hiwasa
Environ 55 minutes

Festival d’automne au sanctuaire Hiwasa Hachiman-jinjamore

Festival d’automne au sanctuaire Hiwasa Hachiman-jinja

Ce festival d’automne est organisé tous les ans depuis d’innombrables années pour favoriser les pêches abondantes et les bonnes récoltes. Il a lieu le week-end précédent le 2e lundi d’octobre. Le samedi, une procession emmène le palanquin divin du sanctuaire, appelé mikoshi, à travers la ville avant la tenue de la fête yoimiya le soir. Après cette fête, un feu d’artifice est organisé en l’honneur de la divinité. Le dimanche, les participants se ressemblent autour d’un char chosa surmonté d’un tambour qui est jeté à la mer lors de la cérémonie appelée ohamaide.

  • Annette White

    Le festival d'automne du sanctuaire Hiwasa Hachiman est un évènement très animé dans lequel huit palanquins divins mikoshi sont portés dans une procession. Nous avons suivi la file de participants qui emmenaient les mikoshi jusque dans la mer au rythme des tambours. Cela a été une expérience très enrichissante pour moi de pouvoir participer à une tradition culturelle de la ville ! Nous en avons également profité pour manger différents plats vendus dans des restaurants ambulants, dont de délicieux takoyaki (de petites boules de pâte fourrées avec du poulpe).

    Le Odori est un restaurant spécialisé dans la cuisine locale au poulet servant des produits venus directement des producteurs. Le restaurant comprend également un coin boutique qui vend des produits faits maison. J’ai commandé un oyakodon traditionnel. Le nom de ce plat, qui signifie « parent » et « enfant », vient du fait qu’il contient du poulet (le parent) et de l’œuf (l’enfant). C’était délicieux et j’ai compris pourquoi c’est un plat très populaire au Japon !

    Le temple Yakuo-ji est le 23e temple du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. C’était le dernier temple que nous visitions à Tokushima. En haut des escaliers en pierre, nous avons découvert un panorama splendide sur la ville et le fleuve en contrebas. Nous avons également pu apercevoir la silhouette majestueuse du château de Hiwasa. Le sol du temple était très vert et couvert de mousse par endroits. Nous avons même vu des crabes courir çà et là !

    Le Awa Jurobe Yashiki est un théâtre et un musée ayant pour thème les marionnettes et leur manipulation. Je n’avais pas imaginé à quel point il fallait de manipulations pour donner vie à ces marionnettes Joruri extrêmement détaillées. Il ne faut pas moins de trois personnes pour faire bouger une seule marionnette ! J’ai pu m’essayer à cet exercice, mais il fallait vraiment s’entraîner pour parvenir à faire bouger en même temps les deux paupières, la tête et un bras. C’est aussi pour cette raison que j’ai beaucoup de respect pour cet art.

  • Audrey Gretz

    Ce que j’ai préféré dans le sanctuaire Hiwasa Hachiman-jinja, ce sont les deux statues gardiennes à la mine sérieuse qui protègent l’enceinte du sanctuaire des démons. Avec ses rues anciennes et ses rivières qui se jettent dans l’océan, la ville de Hiwasa où se trouve le temple est un très bel endroit pour se promener.

    Le Odori est un charmant restaurant spécialisé dans la volaille et situé dans les montagnes. Les plats sont préparés avec des produits récoltés par des fermiers locaux. C’est l’endroit idéal pour goûter à des spécialités parfumées aux agrumes locaux, tels que le sudachi ou le yuzu. Le menu est très riche et varié avec des plats classiques occidentaux et des plats traditionnels japonais.

    Le temple Yakuo-ji est le 23e temple du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Il est visité par des personnes désireuses de se protéger du mauvais sort qui pourrait affecter leur vie. Mais le temple réserve également une surprise pour ceux qui ne viennent pas en pèlerinage : des chats. D’innombrables statues de chats ressemblant aux célèbres manekineko sont alignées et regardent toutes dans la même direction. C’est amusant de voir tous ces chats adossés aux murs du temple et environnés de nature.

    Le Awa Jurobe Yashiki présente un célèbre théâtre de marionnettes régional vieux de plusieurs centaines d’années. Les marionnettes utilisées sont magnifiques, mais également très complexes. Une vidéo de présentation donne des explications sur les émotions authentiques produites par ces marionnettes ainsi que sur leur histoire. Vous pourrez également essayer de manipuler vous-même ces marionnettes, et c’est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît.

Aéroport de Tokushima Awaodori

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Annette White

    Ce voyage à Tokyo et à Tokushima mélange à merveille des visions du Japon contemporain, d’un Japon original et du Japon traditionnel. À Tokyo, j’ai ressenti une énergie brillante et le calme des jardins japonais, alors qu’à Tokushima, j’ai découvert les danses Awa Odori, de magnifiques temples et une formidable culture culinaire. C’est un voyage qui vous permettra de découvrir deux villes, ainsi que leurs traditions et leur gastronomie.

  • Audrey Gretz

    Le programme de ce voyage est excellent et vous fera découvrir à la fois la ville et la campagne japonaise. Vous pourrez apercevoir beaucoup d’éléments culturels, tels que les danses Awa Odori ou encore le temple Tairyu-ji, situé au cœur d’une montagne paisible, mais également faire des promenades en plein cœur de Tokyo. Tout au long de ce voyage, vous serez en contact avec des coutumes uniques, des habitants aimables et souriants et une gastronomie incroyablement savoureuse.

Suggestions des voyageurs

Ce voyage à Tokyo et à Tokushima mélange à merveille des visions du Japon contemporain, d’un Japon original et du Japon traditionnel. À Tokyo, j’ai ressenti une énergie brillante et le calme des jardins japonais, alors qu’à Tokushima, j’ai découvert les danses Awa Odori, de magnifiques temples et une formidable culture culinaire. C’est un voyage qui vous permettra de découvrir deux villes, ainsi que leurs traditions et leur gastronomie.

Annette White
Blogueuse sur un site de voyage, auteur de récits de voyage
Pays de résidence États-Unis
  • Loisirs

    Les voyages, la recherche d’ingrédients à travers le monde, les activités en extérieur telles que le canoë, le kayak et les randonnées

  • Nombre de voyages au Japon

    3 voyages au Japon

Suggestions des voyageurs

Ce voyage vous permettra d’en apprendre plus sur les fêtes et la culture du Japon des villes et du Japon des campagnes. Vous découvrirez notamment les célèbres danses Awa Odori de Tokushima. En ville comme à la campagne, vous pourrez avoir un aperçu du Japon moderne et du Japon traditionnel dans un parfait mélange de quiétude et d’agitation.

Audrey Gretz
Professeur et photographe
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: États-Unis
  • Loisirs

    La cuisine (avec des ingrédients japonais), le thé

  • Durée du séjour à Tokyo

    Vit à Tokyo depuis 6 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.