We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
  • TOKYO
  • KOCHI

EAST AND WEST HISTORIES

Après avoir découvert les secrets des « villes sous le château » de l’époque d’Edo au Musée d’Edo-Tokyo, vous vous rendrez dans la préfecture de Kochi connue pour son festival Yosakoi. Vous découvrirez aussi l’histoire des pèlerinages dans le Shikoku en visitant le célèbre temple Chikurin-ji.

Official Tokyo Travel Guide
http://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://visitkochijapan.com/

Voyageurs

  • Traveled : August 2017 Devillard Sabrina
    Pays de résidence France
  • Traveled : August 2017 Baptiste Tavernier
    Pays de résidence Lives in Japan
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL046 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Devillard Sabrina

    Je voyage très souvent avec JAL et c'est toujours un plaisir de les prendre ! Ponctuels, accueillants et profesionnels j'ai apprécié comme à chaque fois mon vol avec eux. Les sièges sont toujours aussi confortables et les repas agréables.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Observatoire de l'Hôtel de ville de Tokyomore

Depuis cet observatoire, les visiteurs pourront observer Tokyo à 202 mètres au-dessus du sol. Pour gravir les 202 mètres et atteindre le 45e étage, ils emprunteront un ascenseur dédié à l'observatoire qui les y emmènera en 55 secondes. En plus de la vue magnifique, les touristes pourront aussi profiter d’un salon de thé et d’un restaurant dans ce hall.

  • Devillard Sabrina

    Centre névralgique de Shinjuku, c'est un excellent point de départ pour une visite. Quand il faisait beau, depuis la salle d'observation de Tokyo, on avait une vue magnifique de la ville.J'ai aimé sa petite boutique qui me permettais de découvrir toutes les spécialités de chaque région du Japon

    Très bon restaurant que je n'aurais jamais eu l'occasion de découvrir sans ce tour. L'endroit est très raffiné, calme et typique ! Le service est de qualité avec des serveuses en tenues traditionnelles, la nourriture très fraiche et joliment présentée

  • Baptiste Tavernier

    La mairie de Tokyo est construite en 1990 par Kenzô Tange. La tour de l’ouest rappèlle le clocher d’une cathédrale. Elle abrite une plateforme d’observation couverte offrant un panorama à presque 360° sur Tokyo et ses environs, jusqu’au Mont Fuji par temps clair (prévoir un bon zoom). Quand j'y suis allé, en plus des habituels souvenirs divers et variés, chaque plateforme proposait un tour d’horizon des spécialités culinaires de toutes les prefectures du pays.

    Le quartier dit du Kabukicho, situé au nord de la gare de Shinjuku est principalement connu pour ses activités nocturnes. Toutefois, de jour, on y trouve quelques bonnes adresses pour déjeuner, comme le restaurant de type « kaiseki » (gastronomique) Gensai-Ichijyo. L’établissement est au sous-sol, mais le design intérieur fait rapidement oublier l’absence de fenêtres. Les mets, servis dans des porcelaines Kutani et dans des verrines Edo-giriko de qualité, sont finement harmonisés afin de présenter un large éventail des possibilités gustatives de la cuisine japonaise.

Ligne Toei Oedo
Tochomae → Ryokgoku
25 minutes / 270 yens

  • Devillard Sabrina

    Monument clé de la culture japonaise, j'avais deja eu l'occasion d'assister a un entrainement de sumo,
    aussi c'est avec plaisir que j'ai aimé visiter le quartier de Ryogoku et son musée.

  • Baptiste Tavernier

    L’ Anciennement Jardin Yasuda se situe à quelques minutes à pied du célèbre stade de Sumo, le Kokugikan. Sa création date d’environ 300 ans. C’est un Jardin de petite taille, mais qui vaut le détour si l’on ballade dans le quartier. Les abords du stade de Sumo sont quant à eux modernes, mais l’on peut visiter gratuitement le petit musée consacré aux lutteurs et à la culture de cette discipline millénaire.

Musée d'Edo-Tokyo more

Visites recommandées

Dans ce musée les visiteurs pourront en apprendre plus sur l’histoire et la culture d’Edo et de Tokyo, et sur la vie quotidienne des habitants de cette capitale. L’exposition permanente comprend des reproductions taille réelle du pont de Nihonbashi et des théâtres de l’époque d’Edo, ainsi que d’autres maquettes reproduisant des bâtiments de l’ère Meiji, tels que le Rokumeikan et le quartier de Ginza Rengagai. Le musée contient également de nombreuses collections de ukiyo-e, de kimonos et d’objets de la vie quotidienne exposés pour chaque saison qui permettront aux visiteurs d’apprendre de façon ludique l’histoire de cette ville.

  • Devillard Sabrina

    C'est le lieu que j'ai le plus apprécié sur Tokyo, immense et très riche avec de nombreuses maquettes, pièces et reconstitutions; j’ai pris grand pliasir à découvrir l'histoire du Japon et ses moments clés de Edo à Tokyo.

  • Baptiste Tavernier

    Le musée Edo-Tokyo raconte l’histoire la ville de Tokyo avant et après Meiji: d’un côté, le Edo avec son château, les villas des samouraïs, sa très riche culture populaire, etc. De l’autre, la capitale moderne qui plonge peu à peu dans la période militariste, jusqu’à sa destruction, puis la résurrection d’après-guerre et ses premiers jeux olympiques. La salle principale est divisée en deux par une reproduction du célèbre pont de Nihon Bashi. De part et d’autre, des reproductions des habitations tokyoïtes. Le parcours de l’exposition est agrémenté de nombreux trésors et antiquités, de vastes dioramas, et propose à plusieurs reprises des attractions où l’on peut toucher ou essayer des objets de l’époque. La visite est principalement en Japonais et en anglais, mais des guides audio sont disponibles dans d’autres langues. A noter que le musée sera fermé jusqu'à fin mars 2018 pour rénovation.

Ligne Toei Oedo
Ryokgoku → Tsukishima
8 minutes / 220 yens

Ile de Tsukishimamore

S’il fallait citer un plat représentatif des quartiers populaires de Tokyo, ce serait sans doute les galettes monjayaki. Ce plat a pour origine les mojiyaki fabriqués chez les vendeurs de bonbons pour enfants ou les restaurants ambulants en faisant cuire de la pâte et en lui donnant la forme de lettres (monji). Le nom de ce plat a changé avec le temps pour devenir monjayaki. Autrefois mangé par les enfants à l'heure du goûter, ce plat est devenu populaire et la "rue monjayaki" à Tsukishima en a fait sa spécialité. Il existe maintenant un grand nombre de versions de ce plat. Pour ceux qui déguste un monjayaki pour la première fois, il est conseillé de demander au serveur de le faire cuire et d’expliquer la façon de le déguster. C’est le plat idéal pour goûter à la saveur authentique des quartiers populaires de Tokyo.

  • Devillard Sabrina

    J'ai beaucoup aiméTsukishima ! C'est un vieu quartier de taille humaine, populaire et très chaleureux à la fois où il fait bon de s'y balader le soir pour aller manger un monja dans l'un de ses nombreux restaurants.

    Malgré la chaleur de Tokyo au mois d'aout, c'était un plaisir de découvrir plusieurs variantes de monja dans ce restaurant. Toutes les plats proposés étaient délicieux et l'atmosphère conviviale. La soirée fut très bonne !

  • Baptiste Tavernier

    Le quartier de Tsukishima est construit sur un île artificielle située à l’embouchure de la rivière Sumida. C’est un quartier principalement résidentiel, mais la rue Nishinaka et ses environs immédiats sont réputés pour abriter de nombreux restaurants aux charmes pittoresques, et dont la spécialité principale est le Monja-yaki. Le monja prend la forme d’une galette à mi-chemin entre la crêpe et l’omelette, cuite à la planche avec des ingrédients variés (choux, soja, fruits de mers, porc, etc.)

    Le restaurant Komachi est situé sur l’avenue Nishinaka à Tsukishima. Contrairement à d’autres restaurants sur la même rue, la décoration intérieure est totalement neutre, ce qui donne un effet « cantine » à l’endroit. Par contre la qualité des monja et des autres spécialités est au rendez-vous, et pour preuve, le restaurant ne désemplit jamais. Les habitués font la queue pour manger à Komachi, à la sortie des bureaux.

Ligne Toei Oedo
Tsukishima → Shiodome
7 minutes / 180 yens

ROYAL PARK HOTEL THE SHIODOME, TOKYO

  • Devillard Sabrina

    Près de l'horloge de Miyazaki, il est idéalement situé à côté de la gare. L'hôtel est sublime et ses chambres très confortables avec un bar magnifique offrant une très jolie vue. Le petit-déjeuner est très bon avec une grande quantité de choix

  • Baptiste Tavernier

    L’hôtel Royal Park Shiodome est un établissement de niveau quatre étoiles situé au cœur de Tokyo sur la ligne Yamanote. Très pratique d’accès depuis la gare de Shinbashi grace à une galerie souterraine qui évite les désagréments de la pluie. Le bar de l’hotel est accueillant est offre une belle vue de nuit sur la capitale.

Deuxième jour

SHIKOKU(KOCHI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL493 (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Devillard Sabrina

    La coutume japonaise oblige qu'on s'achète toujours un petit bento avant de voyager. Soraben m'a offert mon premier bento de voyage qui était très bon. La boutique proposait un grand choix de produits et malgré le monde on a été servi rapidement !

    C'est la première fois que je voyageais avec JAL dans le cadre d'un vol interieur et comme d'habitude le service était très bon ! Le vol était court et pourtant j'ai eu le plaisir de me faire offrir une petite boisson, une couverture et des écouteurs

  • Baptiste Tavernier

    Le Soraben ou « Bento du ciel » est une adaptation pour les aéroports du fameux Ekiben, la boîte casse-croute vendue dans les gares du Japon. Il existe une grande variété de bento, dont le contenu chaque fois diffère. La boîte du bento est compartimentée et propose plusieurs mets faciles à manger. Mon bento proposait différentes recettes à base de viande de porc; un régal.

    L’aéroport de Haneda étant situé dans la baie de Tokyo, on y accède facilement et en peu de temps grâce au monorail de Hamamatsucho. L’organisation du personnel au sol de JAL est exemplaire, et même lors d’un weekend férié de grande affluence, les procédures de sécurité et l’embarquement se font de façon incroyablement fluide.

Aéroport de Kochi Ryomamore

Cet aéroport comprend des magasins vendant plus de 600 variétés de produits de la préfecture de Kochi qui feront de parfaits souvenirs de voyage, ainsi que des articles à l’effigie des mascottes locales, des bijoux en coraux et d’autres objets d’artisanat traditionnel. Les voyageurs pourront aussi trouver des articles vendus exclusivement dans cet aéroport.
L’un des produits les plus populaires est sans doute les "Imo Kempi", des frites de patates douces sucrées à ramener à ses amis, ou à garder pour soi ! On peut aussi trouver dans cet aéroport toutes les spécialités souvent présentées à la télévision.
Le Wi-Fi est offert dans l’ensemble de l’aéroport mais les voyageurs pourront aussi recevoir des informations en anglais à l’office du tourisme situé au rez-de-chaussée. Cet office propose aussi des brochures touristiques en anglais, en chinois traditionnel et simplifié, en coréen et en thaï.

Navette aéroport Tosaden
Aéroport de Kochi Ryoma → Kochi Station Bus Terminal
Environ 30 minutes / 720 yens

Château de Kochimore

Le château de Kochi est un château traditionnel japonais construit sur une hauteur. Alors qu’en général les châteaux au Japon sont victimes d’incendies ou des tremblements de terre, c’est un des rares exemples de château japonais en bois à ne pas avoir été détruit durant les nombreux assauts qu’il a subis, et à avoir gardé son aspect d’origine encore aujourd’hui.
La disposition du château fait qu’il est possible de prendre en photo la porte principale du château et le donjon sur le même cliché.

  • Devillard Sabrina

    Le château de Kochi n'a rien à envier à celui d'Osaka ! Il est magnifique et très bien entretenu ! Pour ce qui est du musée c'est un lieu très moderne et tout récent qui m'a permis de découvrir l'histoire de Kochi et du Japon dans sa globalité

  • Baptiste Tavernier

    Le Château de Kōchi est l’une des 12 dernières forteresses du Japon ayant conservé sa structure d’origine. La forteresse abritait de nombreux trésors qui sont dorénavant conservés et exposés dans le flambant neuf Musée d’Histoire du Château de Kochi, ouvert en 2017 à deux pas de porte principale.Le musée propose un système innovant de visite assistée par smartphone ou tablette: il suffit de se connecter gratuitement avec son mobile au wifi du bâtiment pour avoir accès, dans plusieurs langues à des contenus explicatifs supplémentaires. Le musée abrite 67000 sources historiques relatives au domaine de Tosa, ses seigneurs et d’autres personnages importants de la région comme le révolutionnaire Sakamoto Ryoma. Le contenu de l’exposition change régulièrement afin de faire profiter les visiteurs de l’ensemble de la collection.

A pied
Environ 5 minutes

Marché Hiromemore

Avec plus de 60 boutiques proposant toutes sortes de plats, notamment des sashimis de bonite, la spécialité régionale, ainsi que de nombreux articles pour le quotidien, ce quartier tient plus du village de restaurants ambulants japonais yatai que du marché traditionnel.
Après avoir acheté à manger et à boire dans l’une des nombreuses boutiques, les visiteurs peuvent déguster ces spécialités installés à l’une des 400 places assises avec table installées sur la place.
Très apprécié aussi par les habitants, ce marché est l’endroit idéal pour faire connaissance avec des personnes de la région.

  • Devillard Sabrina

    Je n'avais jamais eu l'occasion de me balader et de manger dans un tel lieu. Populaire et très animé j'ai aimé le concept de pouvoir acheter à manger où l'on voulait pour ensuite déguster nos plats dans le bar et à la table de notre choix.

    Quel plaisir de voir une ville en fête ! Musique et danse animaient tout le quartier et ses arcades. Réputé dans le Japon j'étais comme une enfant en voyant tous ses groupes de danseurs de Yosakoi jouant du naruko . J'aimerais beaucoup le refaire !

    Endroit agréable, pratique et vaste qui centralise tous les souvenirs et produits typiques de Kochi. Tee-shirt, nourriture, naruko … on a beaucoup de choix et le plus dure est de choisir .On en a pour tous les gouts !

    Fréquenté par les locaux l'ambiance y est conviviale et la nourriture délicieuse. Niveau décoration ce dernier était authentique et nous a permis de nous asseoir sur des tatamis comme de vrais japonais. Mon meilleur izakaya au Japon

  • Baptiste Tavernier

    Le marché de Hirome (Hirome Ichiba) est un lieu convivial où l’on trouve de nombreuses spécialités culinaires de la région de Kochi. On peut également y dénicher différents types de souvenirs, mais l’attrait principal du lieu réside dans la place centrale où l’on peut s’asseoir et consommer directement la nourriture que l’on achète. N’hésitez pas à goûter au Saba Sugata-zushi (sushi de maquereau), Katsuo tataki ou le Aosanori Tenpura (beignets d’algue).

    Le Yosakoi est une dance originaire de Kochi. Chaque année, de nombreuses compagnies de Yosakoi se retrouvent en août dans la ville pour le Yosakoi Festival, probablement le plus gros du pays (plus de 200 troupes cette année). Bien sûr, comme dans tout Matsuri (festival) qui se respecte au Japon, de nombreuses échoppes proposent de la nourriture à emporter comme les fameuses boulettes de poulpe (tako-yaki), etc.

    Le Tenkosu est un petit marché couvert au centre de la ville où sont rassemblées toutes les spécialités de la préfecture de Kochi. Les commerçants proposent toutes sortes de souvenirs pour tous budgets; gateaux, confitures, spécialités à base poisson, jouets et souvenirs en lien avec le Yosakoi, etc.

    La chaleur et l'humidité du mois d’août rendant tout rafraichissement nécessaire et bienvenue, rien de mieux dans ce cas là que de s’asseoir dans un Izakaya (pub à la japonaise) pour décompresser d’une journée bien chargée. Dans le quartier de la rue couverte, vous pouvez vous laisser tenter par l’Izakaya Daikichi: en plus de la nourriture habituelle (fritures, amuses bouches, etc.) que l’on trouve dans ce type d’établissement, Daikichi propose également tout un assortiment de spécialités, comme la salade d’Itadori qui ne pousse que dans la région, etc.

A pied
De 7 à 8 minutes

Orient Hotel Kochi

  • Devillard Sabrina

    Hôtel pratique et bien situé. Pour ce qui est des chambres elles sont de bonnes tailles. Mention spéciale pour son petit déjeuner et sa salle de repas. En effet, elle avait plusieurs grandes tables et on y mangeait à plusieurs dessus.

  • Baptiste Tavernier

    L’Orient Hotel Kochi est ce que l’on appelle un « business hotel » au Japon: le confort est à la hauteur et l’hôtel est souvent bien situé. A noter toutefois que l’hotel propose tous les matins un petit-déjeuner buffet de bonne qualité.

Troisième jour

Orient Hotel Kochi

A pied
15 minutes

Bus My Yu
Gare de JR Kochi → Chikurin-ji mae
Environ 30 minutes / 1000 yens le passe pour une journée,
500 yens pour les écoliers.
*Une réduction de la moitié du prix est disponible pour les étrangers sur présentation de leur passeport.

Temple Chikurin-jimore

Visites recommandées

Comme l'indique son nom (en japonais, chikurin signifie forêt de bambous), ce temple se situe au cœur des bambous. Il faut monter un escalier de pierre pour pouvoir apercevoir la magnifique pagode à cinq niveaux au milieu des arbres.
Ce temple comprend nombre de bâtiments désignés Biens culturels, notamment la pagode à 5 niveaux, mais aussi de nombreuses statues de bouddhas désignés Biens culturels importants par le gouvernement japonais.
Les visiteurs peuvent profiter tranquillement de cette atmosphère paisible en se promenant dans le jardin, désigné Lieu célèbre par le gouvernement japonais, ou encore en s’essayant au recopiage de sutras.
Le jardin est particulière magnifique en automne quand les érables s’habillent de multiples couleurs.
Sur le chemin qui mène au temple Chikurin-ji, les visiteurs pourront s’arrêter dans le parc du mont Godai pour profiter d’une vue exceptionnelle sur la ville de Kochi.

  • Devillard Sabrina

    Le moment que j'ai préféré durant mon séjour. Le moine qui nous a reçu aimablement en nous faisant la visite de son enceinte qui comprenait entre autre une pagode. C'est un lieu clé dans le pèlerinage de Shikoku qui comprend 88 temples à visiter.

    Petit restaurant plein de charme qui nous a permis de nous restaurer tout en nous offrant une sublime vue de Kochi. Sa décoration est très originale et son cadre paisible. Enfin, les plats que nous avons dégusté étaient très bons !

  • Baptiste Tavernier

    Le temple de Chikurinji est un des plus anciens de la région. Le Chikurinji fait partie des 88 temples du pèlerinage de Shikoku. Fait intéressant, il existe autour du temple, disséminés dans la montagne 88 petits autels qui permettent aux pèlerins qui n’auraient pas la force de suivre le long chemin des 88 temples d’effectuer un « mini pèlerinage » en quelques heures de marche autour de la montagne.

    Le restaurant Panorama se situe à quelques centaines de mètres du temple Chikurinji. On y accède par un escalier qui longe l’arrière du temple. La cuisine à Panorama est moderne, de bonne qualité. Mais l’attrait principal de ce restaurant est qu’il surplombe toute la baie de Kochi et offre ainsi un magnifique panorama.

Bus My Yu
Chikurin-ji mae → Katsurahama
Environ 25 minutes / 1000 yens le passe pour une journée,
500 yens pour les écoliers.
*Une réduction de la moitié du prix est disponible pour les étrangers sur présentation de leur passeport.

Plage Katsurahamamore

La plage Katsurahama est l’un des paysages les plus connus de la région de Kochi. S’étendant en arc de cercle, c’est une véritable peinture mêlant harmonieusement le vert de la forêt de pins en arrière-plan, les cinq couleurs des galets de la plage et le bleu d’azur de la mer.
C’est depuis toujours un endroit célèbre parmi ceux qui aiment contempler la lune.
On y trouve aussi des monuments célèbres, tels qu’une statue de Sakamoto Ryoma, le héros de la période Bakumatsu, sur un promontoire à l’extrême est de la plage, ainsi que l’aquarium de Katsurahama et le mémorial Sakamoto Ryoma.

  • Devillard Sabrina

    Même si on ne peut pas s'y baigner, Katsurahama et ses plages nous ont offert un très joli moment de détente le long de ses plages. Nous y avons fait une charmante petite balade qui nous a mené jusqu'à un charmant petit temple qui dominait la mer.

  • Baptiste Tavernier

    Pour se rendre à Katsurahama, le plus simple est de prendre le My-You Bus depuis le centre de Kochi. Pour les étrangers, et sur présentation de son passeport, on peut voyager à demi tarif toute la journée. La plage de Katsurahama se visite essentiellement pour la beauté du paysage: en effet les forts courants marins qui s’y croisent rendent la baignade dangereuse, elle est donc interdite. A une extrémité, l’imposante statue du héros national Sakamoto Ryoma; de l’autre un petit sanctuaire shinto au sommet d’un promontoire rocheux. Plusieurs établissements vendent toutes sortes de souvenirs à l’entrée de la plage. Le plus apprécié est les Goshiki Ishi, des pierres multicolores polies par la mer et montées en perles sur des colliers ou des bracelets.

Bus My Yu
Katsurahama → Gare de JR Kochi
Environ 60 minutes / 1000 yens le passe pour une journée,
500 yens pour les écoliers.
*Une réduction de la moitié du prix est disponible pour les étrangers sur présentation de leur passeport.

Navette aéroport Tosaden
Kochi Station Bus Terminal → Aéroport de Kochi Ryoma
Environ 30 minutes / 720 yens

Aéroport de Kochi

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Devillard Sabrina

    L'aéroport est différent des aéroports des grandes villes comme celui à Narita car il est très calme. L'enregistrement a été très rapide et ses boutiques m'ont permis d'acheter des souvenirs de dernière minute.

  • Baptiste Tavernier

    L’aéroport Ryoma de Kochi est relativement excentré et il est donc nécessaire de prendre le bus pour ce rendre en ville. L’aéroport propose plusieurs animations selon la saison, et l’on peut trouver à côté de la sortie un présentoir bien garnis informe sur toutes les activités de la région, en plusieurs langues. Il est possible d’emprunter gratuitement un routeur wifi pour la durée de son séjour.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Devillard Sabrina

    Ce tour cumulant une visite de Tokyo puis de Kochi fut une expérience très enrichissante. Je connaissais bien Tokyo mais j'y ai découvert de nouveaux lieux de visite comme le musée de Edo . Pour ce qui est de Kochi ce fut un vrai coup de cœur !

  • Baptiste Tavernier

    Ce programme est bien pensé et organisé. Le contenu est intéressant et bien diversifié.

Suggestions des voyageurs

Ce tour m'a appris à voyager autrement. Ayant un niveau de base en japonais, je suis souvent passée à côté de nombreux savoirs sur les lieux que je visitais aussi faire ce tour accompagnée de locaux fut une vraie chance.Mention spéciale pour Kochi que je ne connaissais pas.

Devillard Sabrina
Ingénieur, Propriétaire du site
Pays de résidence France
  • Loisirs

    jeux vidéo et Japon

  • Nombre de voyages au Japon

    11 voyages au Japon

Suggestions des voyageurs

Ce programme propose un aperçu rapide de Tokyo avant de s’immerger dans une province plus reculée du Japon, Kochi, sur l’île de Shikoku. Kochi, anciennement domaine féodal de Tosa contrôlé par les puissants seigneurs Yamauchi, est riche de son histoire et de son terroir. De nombreux biens culturels importants y sont préservés, et ses habitants ont développé un style de vie et une cuisine bien différents de la capitale. Pour les passionnés du Japon, visiter Kochi est un moyen de redécouvrir complètement ce pays et sa culture.

Baptiste Tavernier
Writer, Artist
Pays de résidence Lives in Japan
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Arts martiaux, Arts traditionnels.

  • Durée du séjour à Tokyo

    11 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.