We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
SHIMANE
  • TOKYO
  • SHIMANE

LATEST TREND & TRADITIONAL CULTURE

Harajuku est le quartier de Tokyo le plus branché quand il s’agit de la jeunesse et de sa culture. La rue Takeshita-dori tout particulièrement est le berceau de la culture « kawaii » et attire en nombre les jeunes du monde entier venus dénicher les dernières nouveautés de cet univers. Après la visite de ce lieu de tendances, c’est un site empreint de tradition qui vous attend : le sanctuaire Izumo Oyashiro, dans la préfecture de Shimane. Comme le veut la légende, des divinités venues de l’archipel tout entier se réunissent en ces terres emplies de mystère. Un voyage mêlant les cultures les plus modernes aux plus traditionnelles.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.kankou-shimane.com/en/wp-content/themes/navi_eng/images/france_2015.pdf

Voyageurs

  • Traveled : September 2018 Joanna Lemanska
    Blogueuse de voyages
    Pays de résidence Originaire de Pologne
  • Traveled : September 2018 Aala Kanzali
    Rédacteur sur les voyages et le mode de vie
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: France

Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle

JAL046 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Joanna Lemanska

    Difficile d'imaginer un meilleur moyen de se rendre à Tokyo qu'en vol direct avec Japan Airlines. Douze heures du voyage sont passées quasiment inaperçues grâce aux nombreux divertissements à bord, une nourriture excellente et le professionnalisme des membres de l'équipage. Un moment parfait pour se mettre dans l'ambiance et savourer l'itinéraire des prochains jours.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Shibuyamore

Shibuya

Concentrant de nombreux restaurants, bars, discothèques et salles de concert, Shibuya est un foyer de la culture des jeunes. D'innombrables grands magasins et boutiques s'alignent dans ce quartier toujours débordant de l'enthousiasme des jeunes. Si vous cherchez les articles Kawaii" (mignons, adorables) aperçus dans les magazines, Shibuya est la destination incontournable. Passez un agréable moment dans un café branché ou un petit restaurant bon marché... Devant la gare de Shibuya, découvrez plusieurs lieux très célèbres tels que la statue de Hachiko, ou le fameux carrefour où se croise une foule nombreuse."

  • Joanna Lemanska

    Nous nous sommes rendus au plein cœur de Shibuya - un quartier que j'avais envie de visiter depuis bien longtemps. Nous avons commencé avec la gare de Shibuya et la statue de chien Hachiko se trouvant juste en face. J'ai été émue par l'histoire d'une belle amitié qui est à l'origine de ce petit monument, mais ce qui m'a impressionnée le plus, c'était le fameux carrefour de Shibuya, magnifique à voir et à photographier.

    Nous avons déjeuné au Suju Dining à Shibuya. L'immersion dans la cuisine japonaise s'est passée en toute douceur grâce au menu bien équilibré, léger et tout simplement délicieux.

  • Aala Kanzali

    Dans ce quartier de Shibuya, les célèbres statue de Hachiko et le crossing de Shibuya sont clairement des incontournables. Y ajouter le Kanno Hachimangu pour découvrir également une partie méconnue de l'Histoire de la capitale japonaise.

    Le menu de ce restaurant permet de déguster des saveurs japonaises au travers de nouvelles combinaisons de plats. Si vous le souhaitez, vous pouvez également prendre votre repas dans une pièce privatisable.

Ligne JR Yamanote
Shibuya → Harajuku
Environ 3 minutes

Rue Takeshita-dorimore

Visites recommandées

Rue Takeshita-dori

Rue principale du quartier de Harajuku, Takeshita-dori est la capitale nationale du "kawaii". Longue de 350 mètres environ, elle abrite une multitude de commerces très prisés des jeunes, comme des boutiques de vêtements, de gadgets, des crêperies, des purikura (cabine photographiques récréatives) et des 100-yen shop (où tous les articles valent 100 yens). Comme les touristes étrangers sont eux aussi nombreux à s'y presser, c'est une véritable cohue du matin au soir pendant les week-ends et les vacances d'été. Les petites ruelles environnantes abritent également des endroits tendances où il n'est pas rare de voir les gens faire la queue. Le centre d'information touristique de Harajuku se trouve à proximité du carrefour qui est au bout de la rue Takeshita-dori.

  • Joanna Lemanska

    Takeshita-dori est une rue particulièrement animée du quartier de Harajuku. Les boutiques avec des vêtements tout à fait improbables, les cocktails multicolores, les innombrables stands avec des crêpes et même une barbe à papa gigantesque arc-en-ciel - on y trouve absolument tout ! Je pourrais y passer des heures.

    Ce quartier fait partie d'Ura-Harajuku. Dans cette zone piétonne ce sont les boutiques indépendantes et les cafés qui créent l'ambiance. Il y a aussi beaucoup moins de monde ce qui permet de profiter pleinement de la promenade.

  • Aala Kanzali

    C'est l'un des endroits les plus célèbres de Tokyo, une rue colorée et animée. Une balade, du lèche vitrine et un excellent spot photos dans la capitale.

    Ura-Harajuku ("derrière Harajuku") ou "Ura-Hara" est le réseau de petites ruelles de Harajuku avec des magasins de vêtements et des cafés. Ura-Harajuku, qui a son propre style individualiste dans la rue Takeshita et le quartier huppé d'Omotesando, attire l'attention ces dernières années.

La station Meiji-jingumae est à environ 7 minutes à pied de la gare JR de Harajuku.

Ligne Fukutoshin, Tokyo Metro (connectée avec la ligne Tokyu Toyoko)
Meiji-jingumae → Daikanyama
Environ 5 minutes
Juste à côté de la gare de Daikanyama

Daikanyamamore

Daikanyama

Daikanyama est le point d'origine des toutes dernières modes. C'est également un quartier résidentiel de grand standing qui abrite des ambassades et où vivent de nombreux résidents étrangers, ce qui lui confère son caractère exotique. Les principales rues de ce quartier, qui partent toutes de la gare de Daikanyama, sont la rue Hachiman-dori qui mène à Shibuya, la rue Kyu Yamate-dori qui se dirige vers Komaba, et la rue Komazawa-dori qui va jusqu'à Ebisu. Adonnez-vous sans modération au shopping et à la gastronomie grâce aux innombrables boutiques et restaurants pleins de charmes et de raffinement bordant les rues, notamment le complexe Hillside Terrace qui symbolise à lui seul le quartier. Les larges rues de Daikanyama font également de parfaits lieux de promenade puisqu'on y trouve encore de grands arbres et de nombreux espaces verts.

  • Joanna Lemanska

    C'est dans le quartier de Daikanyama où on trouve la maison Kyu Asakura, une résidence privée construite en 1919, magnifiquement préservée qui donne une bel aperçu d'une maison japonaise, traditionnelle. Avec son architecture en bois et le jardin méticuleusement entretenu, elle est un vrai joyau caché du quartier. La découverte de Daikanyama s'est poursuivie dans ses rues tranquilles. J'ai adoré la librairie de Tsutaya avec son design cosy et moderne, mais c'était décidément une petite boutique avec des appareils photo vintage qui a volé mon cœur.

    Ce petit restaurant ne compte que quelque tables et l'ambiance y était très paisible, reposante. Un endroit parfait pour savourer le poisson cru, les légumes frais et un verre du vin blanc.

  • Aala Kanzali

    Daikanyama est une région chic, tendance et dynamique à Tokyo. Ici, beaucoup de jeunes, notamment des filles, vont venir flâner, prendre un café, se relaxer, lire un livre ou bien plus encore.

    Le restaurant "Le Japon" a un cadre épuré, simple donnant une impression haut de gamme. Le repas lui aussi suit ces aspects et les saveurs, japonaises et françaises, se mélangent naturellement.

Shibuya Granbell Hotel

  • Joanna Lemanska

    J'ai beaucoup apprécié le design élégant et sobre de cet établissement. Un endroit parfait pour profiter d'une douche bien chaude, d'un lit douillet et d'un repos bien mérité avant le réveil matinal du lendemain.

  • Aala Kanzali

    Shibuya Granbell Hotel est bien localisé, en plein cœur du quartier de Shibuya avec des chambres bien équipées, ayant plus que l’essentiel pour passer une bonne nuit de repos dans la capitale nippone.

Deuxième jour

CHUGOKU(SHIMANE)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Joanna Lemanska

    Les fauteuils confortables, l'espace pour les jambes et le service discret encourageaient le sommeil, mais la vue spectaculaire sur Tokyo ne m'a pas permis de fermer les yeux et j'en ai profité pour prendre plein de photos.

  • Aala Kanzali

    Le vol de JAL à Shimane est court et surtout d’un grand confort. Tout est fait pour qu’on profite au maximum de ce vol express avec un accueil qualitatif.

Aéroport d'Izumomore

Aéroport d'Izumo

L’aéroport d'Izumo est le point d’entrée aérien de la préfecture de Shimane. Proche des sites touristiques, tels que le sanctuaire Izumo Oyashiro et la mine d’argent de Iwami Ginzan, cet aéroport est très utilisé par les touristes. Il dispose aussi d’un service de location de voitures.

[Bus Ichibata]
"Izumo Airport" → "Izumo Taisha"
40 minutes

ou

[Bus Ichibata]
"Izumo Airport" → "Izumoshi Station"
25 minutes
"Izumoshi Station" → "Izumo Taisha-mae"
20 minutes

Sanctuaire Izumo Oyashiromore

Visites recommandées

Sanctuaire Izumo Oyashiro

Le sanctuaire Izumo Oyashiro est mentionné dans le plus ancien écrit historique du Japon, le Kojiki, et son bâtiment principal est classé Trésor national. Longue de 13 mètres pour un poids de 5 tonnes, la corde sacrée shimenawa située dans le pavillon Kagura-den est l'une des plus imposantes du Japon. On raconte qu’au 10e mois du calendrier luni-solaire japonais traditionnel, des divinités venant de tout le Japon se rassemblent à Izumo pour décider des liens à nouer entre les hommes.

  • Joanna Lemanska

    Un temps pluvieux ne faisait qu'ajouter du mystère à l'ambiance religieuse qui y régnait. Grâce à nos guides, j'ai appris qu'une fois par an, les divinités s'y réunissent pour décider, entre autres, des relations amoureuses des humains. Rien d'étonnant que nous y avons croisé plusieurs marriages...

    Nous pouvions y apprendre plus sur l'histoire de cette région, ainsi que regarder une collection permanente, dédiée au grand sanctuaire d'Izumo et admirer une galerie impressionnante des objets de bronze. En tant que photographe, j'ai particulièrement aimé le bâtiment très moderne qui abrite le musée, avec ces lignes épurées et une belle luminosité.

    Nous avons été très satisfaits du déjeuner délicieux que nous avons pris au restaurant principal Heiwa Soba. Je ne pourrais pas imaginer un meilleur endroit pour déguster une des spécialités de la région.

    Une balade aux alentours du phare Hinomisaki était très agréable. La mer, le ciel changeant et un phare tout blanc ont permis quelques prises de vue plutôt pittoresques.

    Un tour en bateau qui était prévu pour ce jour-là, ne pouvait pas se faire dû au temps très pluvieux. Ici, c'est un endroit inédit où on trouve, entre autres, des échantillons innombrables du sable des plages du monde, le plus grand sablier au monde suspendu au plafond.

  • Aala Kanzali

    Il faut voir le sanctuaire d'Izumo-Taisha à Shimane. Il impressionne par sa taille et malgré la foule présente sur place on y sent un certain calme religieux.

    Le musée d'histoire antique d'Izumo a ouvert ses portes à Izumo en 2007. En visitant ce musée, pour pouvez avoir une occasion exceptionnelle d'apprendre plus de détails sur l'histoire de la ville et du sanctuaire d'Izumo ainsi que sur les objets en bronze.

    Repas simple, mais simplement bon. À Heiwa Soba, dans un cadre local près de l'Izumo Taisha, on peut avoir l’opportunité de savourer, en quantité variable, les célèbres Soba d’Izumo.

    Le sanctuaire de Hinomisaki frappe de par son rouge vermillon et sa localisation en bord de mer du Japon. Les couleurs vives et les odeurs marine donnent l’opportunité de savourer l’espace au travers de ses sens. Quant au phare, il bénéficie de la beauté de la localisation et de son environnement. Le coucher de soleil sur place est de toute beauté et les amateurs de photos ne pourront qu’apprécier l’endroit.

    Original ! Voilà comment le Musée du sable de Nima pourrait être décrit. Personne ne se doute qu'il est autant possible de s'amuser en visitant le musée du sable du Japon. Outre la présence du plus grand sablier au monde, d’une durée de 365 jours, les activités au sein du musée sont ludiques et conviennent aux grands comme aux plus petits.

[Train Ichibata]
Gare d'Izumo Taisha-mae → Gare de Kawato, environ 10 minutes
(changement à la gare Dentetsu Izumo-shi) Gare Dentetsu Izumo-shi, environ 10 minutes

[Ligne principale JR Sanin dir. Masuda] Gare d'Izumo-shi → Gare de Yunotsu, environ 1 heure

Nogawaya Ryokan

  • Joanna Lemanska

    C'était une vieille maison en bois, pleine de charme, avec un décor plutôt moderne. Nous y avons goûté aux salades toutes fraîches, aux fruits de mer et aux poissons.

    La soirée était loin d'être terminée et après le dîner nous nous sommes rendus au spectacle d'Iwami Kagura qui se tenait au sanctuaire Ryuonzaki à Yunotsu. Nous avons regardé deux performances. J'ai passée un temps vraiment extraordinaire en admirant les costumes fantastiques et en apprenant plus sur la mythologie japonaise, tout en rigolant avec le reste des spectateurs.

    Nogawaya est une auberge fondée au début du XXe siècle. Avant de retrouver mon futon, préparé lors de mon absence, j'ai eu la chance de me détendre dans un onsen privé dont dispose cet établissement.

  • Aala Kanzali

    Pour le dîner, nous avons eu une cuisine occidentalisée dans un cadre épuré, aux couleurs digne des espaces de travail, donnant une impression d’atelier au local. Les plats sont succulents et le service de qualité.

    Le performance de danse Iwami Kagura est impressionnant, époustouflant et surtout prenant ! La proximité avec la représentation donne une dynamique incroyable au show et permet de s’imprégner au mieux de l’histoire qui se joue devant nous.

    L’atmosphère de l’établissement, les couleurs, … tout fait que l’on sent que ce ryokan a une Histoire, du vécu et y dormir est d’un véritable confort.

Troisième jour

Nogawaya Ryokan

[Ligne principale JR Sanin dir. Yonago] Gare de Yunotsu → Gare de Oda-shi
Environ 20 minutes

[Bus Iwami Kotsu, ligne Omori] Gare d'Oda-shi → "Omori Daikanshoato"
environ 25 minutes

Centre du patrimoine mondial Iwami Ginzanmore

Centre du patrimoine mondial Iwami Ginzan

A son apogée, Iwami Ginzan était la mine d’argent la plus importante du Japon et produisait environ un tiers de la production d’argent mondiale.
Toute la région autour de la mine est classée au patrimoine mondial.
Le quartier d'Omori contient un grand nombre de bâtiments anciens, notamment des maisons de guerriers et la demeure de la riche famille de marchands Kumagai datant de l'époque d'Edo, et plonge les visiteurs dans une époque passée. Les touristes apprécient beaucoup de pouvoir se détendre dans des cafés aménagés dans d’anciennes habitations traditionnelles.
Les visiteurs doivent marcher 40 minutes pour aller jusqu’à la galerie d’extraction d’argent Ryugenjimabu. Il est conseillé de s’habiller confortablement pour effectuer cette marche.

  • Joanna Lemanska

    Iwami Ginzan est une mine d'argent la plus importante du Japon qui, à son apogée, produisait environ un tiers de la production d'argent mondiale. Aujourd'hui toute la région autour de cette mine qui se trouve dans la ville d'Oda, est classée au patrimoine mondial. Dans le centre du patrimoine Iwami Ginzan nous avons beaucoup appris sur l'histoire de cet endroit unique au monde, ainsi que sur les techniques utilisées à l'époque dans la mine. Cela fut une introduction parfaite avant la visite dans la mine elle-même.

    C'était juste le temps qu'il fallait pour admirer le parc d'Iwami Ginzan avec ses beaux arbres et une verdure luxuriante, magnifique sous la pluie. Une fois sur place, nous sommes entrés dans une des galeries qui est ouverte au public - le Ryugenji.

    Une pluie abondante ne faisait qu'ajouter de l'ambiance incroyable à ce village plein de charme, composé de vieilles maisons en bois. Dans le temple Rakan-ji, des nombreux petits ponts en pierre mènent aux statues bouddhiques, abritées dans trois caves. C'était une expérience inoubliable.

    C'est un endroit idéal pour déguster des poissons délicieux dans un cadre japonais traditionnel.

  • Aala Kanzali

    À Iwami Ginzan (la Montagne d’argent d’Iwami), on peut apprendre la riche histoire de l'exploitation minière au Japon qui vaut le coup d’œil. La visite se fait aisément, et la balade en pleine nature jusqu’à la mine est relaxante. Elle a été inscrite au patrimoine mondial de l'humanité en 2007 sous le nom de « Mine d’argent de Iwami Ginzan et son paysage culturel ».

    Que dire de ces anciennes rues, encore habitées, logées dans les montagnes si ce n’est qu’elles ajoutent un charme indéniable à la visite.

    Du Japon, de l’ancien, des couleurs naturelles, … une promenade dans le village d'Omori a montré tout ce que l’on recherche pour un visite japonisante. Et les lieux sont parfait pour de belles photos souvenirs.

    Notre déjeuner était un repas de toute simplicité mais savoureux avec ses poissons fraîchement pêchés que l’on peut savourer sous différentes formes. Le cadre du restaurant est minimaliste et typiquement japonais.

[Bus Iwami Kotsu, ligne Omori-Oe] "Omori Daikanshoato" → Gare d'Oda-shi
Environ 25 minutes

[Train JR "Rapid" dir. Yonago, "Limited Express" dir. Tottori]
Gare d'Oda-shi → Gare de Matsue
"Rapid" : environ 1 heure et 25 minutes
"Limited Express" : environ 55 minutes

30 minutes à pied depuis la gare de Matsue, ou prendre un bus Lakeline depuis l'arrêt no 7 de la gare JR Matsue pendant 10 minutes et descendre à l'arrêt "Ote-mae".

Château de Matsuemore

Château de Matsue

Le château de Matsue, construit il y a 400 ans, contient encore aujourd’hui l'un des cinq donjons classés Trésors nationaux au Japon. Depuis ce donjon, les visiteurs ont une vue à 360 degrés sur la ville de Matsue.Le chemin autour du château est magnifique à chaque saison, grâce notamment aux azalées et aux camélias. Au printemps, lorsque les cerisiers fleurissent, le festival du château Oshiro-matsuri est organisé et de nombreux visiteurs se rendent au château à cette occasion.Des bateaux de plaisance circulent également dans les 3,7 kilomètres de douves entourant le château et permettent aux touristes de faire tranquillement le tour du donjon et des autres endroits historiques ou particulièrement beaux de la ville, tels que les anciennes maisons de guerriers et le quartier de Shiominawate.

  • Joanna Lemanska

    Malgré le fait d'être venue au Japon plusieurs fois avant, je n'ai jamais eu d'occasion de visiter un château. Je n'étais pas déçue. Le Château de Matsue s'est avéré à la fois très imposant et élégant, grâce aux toits légèrement courbés qui rendent la silhoutette de cette bâtisse gracieuse et majestueuse. C'était avec un grand plaisir que j'ai exploré les intérieurs du château et appris plus sur son histoire. Quelle chance de visiter un des dernier donjons authentiques, conservés au Japon ! Une fois montés au tout dernier étage du château, nous étions éblouis par une vue imprenable et panoramique sur les environs. Une occasion parfaite pour prendre quelques photos en grand angle.

    Après la visite au château, nous devrions faire un tour en bateau sur la rivière Horikawa, hélas, encore une fois, suite à une mauvaise météo, nous sommes donc allés au pavillon de thé, situé au jardin Meimei-an dans la ville de Matsue. Cela fut un vrai moment de détente.

  • Aala Kanzali

    Le château de Matsue est un des 12 châteaux d’origine au Japon et un des plus beau, de par son environnement général mais aussi sa structure en bois noir. Il a tous les charmes que l’on recherche dans un vrai château japonais et en plus il propose une vue charmante sur la ville de Matsue depuis le dernier étage.

    Après la visite du château de Matsue, nous sommes allés à Meimei-an, une maison de thé historique avec vue sur le jardin. Sa simplicité en fait son charme et le cadre est relaxant, encore plus si l’on profite du lieu pour y savoure du thé matcha, avec une superbe vue sur le jardin. Une expérience des plus japonisantes.

[Bus Ichibata]
"Kokuho Matsue-jo kencho-mae" → "Tamatsukuri onsen"
Environ 40 minutes

Hotel Gyokusen

  • Joanna Lemanska

    Ce soir-là nous avons dîné à l'hôtel Gyokusen, dans lequel nous allions également passer la nuit. J'ai été bluffée par la beauté des assiettes et une présentation des plats tout simplement magnifique. Parmi les poissons délicieux, les légumes croquants et les soupes aux goûts surprenants, nous avons eu la chance de déguster de la viande du bœuf, venant de la région.

    Rien que le lobby somptueux, doté d'une belle vue sur le jardin, permettait de deviner tout le confort des chambres qui nous attendaient.

  • Aala Kanzali

    Nous avons un dîner excellent, le célèbre Kaiseki qui permet de goûter aux différentes saveurs de la cuisine japonaise raffinée. Le tout servit de manière élégante.

    Un hôtel de standing, l'Hotel Gyokusen offre un service et un accueil de qualité, et le tout permet de bien se reposer après une journée riche en visites à Matsue et ses environs.

Quatrième jour

Hotel Gyokusen

[Bus Ichibata]
"Tamatsukuri onsen" → "Tamatsukuri onsen-eki iriguchi"
Environ 10 minutes

[Train JR "Limited Express" dir. Tottori, ligne principale Sanin dir. Yonago]
Gare de Tamatsukurionsen → Gare de Yasugi
"Local" : environ 45 minutes
"Limited Express" : environ 25 minutes

  • Joanna Lemanska

    J'ai beaucoup aimé cette petite balade matinale, toujours sous la pluie et au plein milieu d'une végétation luxuriante.

    La découverte de la préfecture de Shimane ne serait pas complète sans visite dans une brasserie de saké. De l'eau cristalline, du riz d'une excellente qualité et des brasseurs habiles - voilà ce qu'il faut pour obtenir du saké exquis de la région.

  • Aala Kanzali

    Temple Gesshoji a une histoire riche et dense, un cadre sublime grâce à toute la nature qui l’entoure. Le cadre est à la fois relaxant et apaisant. Et il permet de prendre de belles photos.

    Une visite à la brasserie de Yoshida Shuzo a été une belle opportunité d’en apprendre un peu plus sur la production du Sake. Il était intéressant de mieux connaître cet alcool japonais populaire.

[Navette gratuite]
Gare de Yasugi → Musée d'art Adachi, 20 minutes

Musée d'art Adachimore

Musée d'art Adachi

Le musée dispose d'un jardin d'une superficie de 165 000 m2 qui a été désigné plus beau jardin du Japon 16 années de suite par un magazine américain spécialisé dans les jardins japonais et a obtenu 3 étoiles dans le Guide Vert Michelin dédié au Japon.
Le musée est également prisé pour ses peintures japonaises, le clou du spectacle étant la collection d'œuvres du peintre Yokoyama Taikan.

  • Joanna Lemanska

    Le bâtiment du musée abrite une belle collection d'art moderne japonais. On y trouve, entre autres, les œuvres de Yokoyama Taikan, parmi lesquelles les fameux "Feuilles d'automne", un tableau qui résume tout ce qu'il y a du mieux dans la peinture japonaise moderne. Tout en admirant les collections, j'ai passé beaucoup de temps à contempler les jardins qui entourent le bâtiment du musée. Conçus comme de véritables tableaux vivants qui s'offrent aux yeux de visiteurs à travers les nombreuses vitres jouant le rôle de cadre, les jardins du Musée Adachi émerveillent avec leur harmonie. On comprend très bien pourquoi ils sont classés parmi les plus beaux jardins du Japon.

    Dans le ryokan Koyokan, pour une toute première fois j'ai eu une occasion de déguster de la cuisine bouddhique, 100% végétarienne. Cela fut une vraie découverte gustative et je n'ai jamais mangé rien de pareil. C'était un grand plaisir de savourer ce repas hors du commun dans un établissement calme, situé à proximité du temple Yasugi Kiyomizu-dera que nous avons visité peu après.

    J'ai surtout aimé la balade dans ce petit village portuaire. Les vieilles maisons en bois, très peu de touristes et une ambiance comme dans une autre époque - je crois que c'était une façon idéale de terminer notre escapade dans la préfecture de Shimane.

  • Aala Kanzali

    Le jardin de ce musée des Beaux-Arts a été sélectionné comme le plus beau jardin japonais du Japon. Si le musée Adachi est un musée des Beaux-Arts qui expose des œuvres d'art moderne, le bâtiment est entouré par l'un des plus grands jardins japonais du Japon. Le jardin est complexe mais simple, fait de telle sorte qu’on a l’impression d’admirer une peinture vivante à taille réelle. Tous les détails sont pensés pour faire en sorte de dégager la composition parfaite et la nature environnante prend part à cette véritable prouesse.

    Après le musée, nous avons essayé le Shojin Ryori (cuisine bouddhiste) à Koyokan. On peut ne pas être végétarien et totalement apprécier les saveurs de ce repas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles sont succulentes, riches en goûts différents et donnent l’impression de manger sain et riche. Un repas vraiment complet, dans un cadre agréable.

    Le Sanctuaire Miho est un sanctuaire d’une simplicité caractérisée par son bois non verni. Il a une taille impressionnante et a permis la possibilité de voir des cérémonies traditionnelles prendre place avec une proximité inhabituelle. Et puis, la balade dans les ruelles de Mihonoseki vaut plus que le détour.

[Navette gratuite]
Musée d'art Adachi → Gare de Yasugi
20 minutes

[Train JR "Limited Express" dir. Izumo, ligne principale Sanin dir. Nishi-Izumo]
Gare de Yasugi → Gare de Matsue
"Local" : environ 20 minutes
"Limited Express" : environ 15 minutes

[Bus aéroport]
Gare de Matsue → Aéroport d'Izumo
30 minutes

Aéroport d'Izumo

JAL (JAL Japan Explorer Pass) Afficher les détails

  • Aala Kanzali

    À l'aéroport d'Izumo, nous avons acheté «Sora-ben » (« ciel bento ») pour le dîner. Le « sora-ben » est un plat qui est préparé afin d'être acheté à l'aéroport pour profiter davantage des déplacements en avion et qui est également parfait pour les personnes qui souhaitent manger rapidement.

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Joanna Lemanska

    Pendant un court séjour au Japon, séparer la visite entre plusieurs endroits célèbres de Tokyo et la préfecture de Shimane est un bon moyen de connaître un peu mieux ce pays de rêve. Sans aucun doute, c'est un parcours idéal pour ceux qui apprécient le mélange extraordinaire d'une ville ultra moderne et bouillonnante avec les petits villages qui font voyager dans le temps, vous pouvez voyager tout en profitant continuellement d'une pléthore de plats exceptionnels et étonnants.

  • Aala Kanzali

    Le parcours est sympa, agréable et surtout propose un mélange original entre Tokyo et son côté dynamique, moderne, avec une forte présence de personnes alors que lorsque l’on arrive au sein de la préfecture de Shimane on a l’impression de basculer dans un autre monde. Shimane a montré la beauté du Japon avec sa culture traditionnelle et la sérénité de la nature.

Suggestions des voyageurs

Partons à la découverte de Shibuya, un des quartiers les plus bouillonnants de Tokyo et laissons-nous perdre à Harajuku, le fameux berceau de la culture "kawaii". Un point de départ tout à fait surprenant pour un petit voyage dans la préfécture de Shimane, remplie de lieux historiques et sacrés. Un mélange inédit des nouvelles tendances et de la culture traditionnelle.

Joanna Lemanska
Blogueuse de voyages
Pays de résidence Originaire de Pologne
  • Loisirs

    Voyages

  • Nombre de voyages au Japon

    2 fois

Suggestions des voyageurs

Je pense que c'est une tournée qui peut être intéressante pour ceux qui veulent découvrir l'essence du Japon en ressentant son "ambiance" de Tokyo et en apprenant la culture traditionnelle de Shimane, à quelques heures à peine.

Aala Kanzali
Rédacteur sur les voyages et le mode de vie
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: France
  • Loisirs

    Promenades, voyages, cuisine, photos

  • Durée du séjour à Tokyo

    À partir de 2011

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.