We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
TOTTORI
  • TOKYO
  • TOTTORI

EXPERIENCE PAST AND FUTURE

Après avoir admiré le magnifique panorama sur la ville cosmopolite de Tokyo du haut de la tour de Tokyo, vous prendrez la direction du temple Sanbutsu-ji et de son bâtiment sacré, le Nageire-do. Ce temple construit sur le mont Mitoku, dont on dit qu’il est le lieu de résidence des dieux et des bouddhas, impressionne par son architecture audacieuse. Vous pourrez également ressentir la grandeur de la nature du haut de cette falaise qui offre à la vue un paysage d’exception.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
https://www.tottori-tour.jp/en/

Voyageurs

  • Traveled : October 2018 Rachel Chan
    Chroniqueuse de voyages
    Pays de résidence Singapour
  • Traveled : October 2018 Vincente Tai
    Journaliste
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Singapour

Aéroport de Singapour Changi

ANA842 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Rachel Chan

    L’avion était propre et confortable. Le personnel de bord était poli et très coopératif. Les repas à bord étaient variés et de bonne qualité.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Tour de Tokyomore

Visites recommandées

Tour de Tokyo

La tour de Tokyo est une tour de télécommunication inaugurée en 1958. Elle dispose d'une plateforme principale d'observation à 150 m de hauteur, et d'une plateforme spéciale d'observation située à 250 m, ainsi que d'un complexe commercial, "Foot Town", situé à sa base. La tour de Tokyo est située à peu près au centre de la ligne Yamanote, et ses plateformes d'observation ouvertes toute l'année permettent d'avoir une vue plongeante sur Tokyo. Ses illuminations, "Landmark Light" qui a débuté en 1989, puis "Diamond Veil" à l’occasion de son cinquantenaire, illuminent le ciel de Tokyo de manière différente selon les saisons et les manifestations organisées. Le complexe commercial "Foot Town" qui abrite un aquarium, ainsi que de nombreux cafés, restaurants et magasins, permettra de passer une journée des plus agréables.

  • Rachel Chan

    Dans cette fraîche matinée d’automne, nous sommes partis de bonne heure à pied de la gare de Hamamatsucho en direction de la tour de Tokyo. À notre arrivée à Shibadaimon, nous nous sommes retrouvés face au temple historique de Zojo-ji avant de voir apparaître la tour de Tokyo. Un jour où j’aurais plus de temps, je pense me promener également dans ce temple.

    C’est la première fois que j’allais à la tour de Tokyo. Le guide audio était très bien fait. Comme il faisait assez beau ce jour-là, nous avons bien pu profiter de la vue depuis la tour.

    J’ai adoré la cuisine et l’ambiance du Tokyo Shiba Tofuya Ukai. Dès l’instant où vous aurez posé le pied dans le restaurant, vous aurez l’impression d’avoir pénétré dans un autre monde. Vous aurez du mal à croire qu’un tel espace puisse exister au cœur d’une immense ville comme Tokyo. Tous les plats du menu avaient été préparés avec une extrême minutie et le service était impeccable. Les serveurs répondaient à nos besoins et nous apportaient les plats suivants avec un tel timing, que c’est à se demander s’ils n’étaient pas avec nous dans notre salle privée pendant que nous mangions. Après le repas, nous nous sommes promenés dans le très joli jardin que nous avions admiré pendant tout notre repas. Les deux heures passées dans ce restaurant étaient sans doute les deux plus belles heures de la journée.

  • Vincente Tai

    La promenade sur Omotesando commence au grand carrefour d’Omotesando. Vous passerez ensuite devant Omotesando Hills et vous pourrez admirer les appartements Dojunkai d’Aoyama, qui sont encore préservés aujourd’hui. Cet immeuble très connu d’Omotesando a la réputation d’être le premier immeuble d’habitations du Japon. Vous découvrirez ensuite la rue Takeshita-dori, une rue marchande à la pointe de la mode très fréquentée par les jeunes.

    Véritable symbole de Tokyo, cette tour de 333 mètres de haut a fêté ses 60 ans cette année. La vue de sa plate-forme d’observation, située à 250 mètres d’altitude, est vraiment à couper le souffle. Vous pourrez apercevoir des bâtiments célèbres de la capitale, comme le Rainbow Bridge, l’immeuble de la télévision Fuji, mais également le majestueux mont Fuji visible dans le lointain. Ce panorama de nuit doit être encore plus splendide et romantique.

    Qui penserait qu’un restaurant tel que celui-ci se trouve juste à côté de la tour de Tokyo, en plein cœur de la capitale ? Dès que vous mettrez un pied à l’intérieur, vous aurez l’impression d’avoir voyagé dans le temps. Vous pourrez y déguster des plats au tofu très raffinés dans une atmosphère traditionnelle.

Gare d'Akabanebashi → Gare d'Aoyama-itchome (ligne Toei Oedo)
Gare d'Aoyama-itchome → Gare d'Omote-sando (ligne Ginza du Tokyo Metro)
Environ 25 minutes, 280 yens

Omotesandomore

Omotesando

L’avenue Omotesando a été construite comme chemin d’accès principal au sanctuaire Meiji-jingu. Elle relie aujourd’hui la gare JR de Harajuku à la station Omotesando du métro de Tokyo. Elle dégage une atmosphère apaisante grâce à ses nombreux zelkovas plantés de chaque côté de l’avenue. Les visiteurs y trouveront de nombreux magasins de vêtements, des cafés et des restaurants à la mode, ainsi que des sites très populaires de la capitale tels que les grands magasins Omotesando Hills et Tokyu Plaza Omotesando Harajuku.

  • Rachel Chan

    Les architectures du bâtiment Omotesando Hills et du centre commercial construit à côté étaient remarquables. Le moment que j’ai le plus aimé dans cette promenade était la pause improvisée que nous avons faite au café Bills Tokyo, situé dans Omohara no Mori. Comme j’avais entendu parler des pancakes du café Bills, je suis allée commander un pancake à la ricotta. C’était vraiment le summum du pancake, ils étaient très épais et moelleux, fourrés à la ricotta fondante et accompagnés de sirop d’érable et de tranches de banane. Après ce petit en-cas, nous sommes allés nous reposer dans le jardin très paisible situé sur le toit du même immeuble, et nous en avons profité pour prendre plein de photos.

  • Vincente Tai

    L’avenue Omotesando, longue d’un kilomètre, est comparée par certains aux Champs Élysées. Elle est bordée des deux côtés par des zelkovas. Vous y trouverez de nombreux cafés, des restaurants et diverses boutiques de marques célèbres.

Environ 15 minutes

Parc Yoyogimore

Parc Yoyogi

Le parc Yoyogi est le cinquième plus grand parc municipal des 23 arrondissements de Tokyo. Le parc est divisé en deux secteurs par une route. Le secteur A est composé d'un parc forestier. Le secteur B abrite quant à lui un stade d'athlétisme et une scène en plein air.
Autrefois le parc était un terrain de parade de l'armée de terre. Après-guerre, il fut occupé par le Washington Heights, un complexe locatif de l'armée américaine, avant d'accueillir le village olympique lors des jeux de Tokyo, pour finalement devenir un parc public. Les arbres qui à l'ouverture du parc étaient encore jeunes ont depuis bien grandi et forment une forêt avec ceux du sanctuaire Meiji-jingu qui se trouve juste à côté.

  • Rachel Chan

    Notre guide nous a expliqué que le parc de Yoyogi avait accueilli le village olympique des jeux d’été de 1964. Nous nous sommes promenés dans ce vaste espace de verdure et j’ai pris quelques photos de l’étang. Avant d’arriver au parc, nous avons fait un détour par la rue Takeshita-dori pour observer la culture de rue des jeunes Japonais.

    Le repas pris au Shabushabu Fujikawa avait une très bonne valeur nutritionnelle. C’était parfait pour finir une journée où j’avais eu tendance à un peu trop manger. L’emplacement du restaurant, situé à côté de l’hôtel et de la gare, était parfait pour nous. Nous étions installés dans un espace séparé, ce qui nous a permis de discuter tranquillement pendant le repas.

  • Vincente Tai

    Après votre visite d’Omotesando et de Harajuku, vous pourrez aller au parc de Yoyogi situé à proximité pour vous détendre. C’est l’un des plus vastes parcs de la capitale. Il accueille régulièrement des évènements culturels et des marchés.

    Shabushabu Fujikawa est un restaurant situé au 38e niveau du Shinagawa Prince Hotel. Vous pourrez y déguster un shabushabu, un ragoût chaud japonais composé de fines tranches de viande moelleuse et de légumes, tout en admirant la vue sur Tokyo.

Keikyu EX Hotel Shinagawa

  • Rachel Chan

    Les chambres étaient très propres et le service extrêmement agréable. J’ai été très satisfaite par les objets de toilette mis à ma disposition et par le buffet du petit déjeuner bien garni. J’ai passé un très bon séjour dans cet hôtel.

  • Vincente Tai

    Cet hôtel est très bien situé à 5 minutes à pied de la gare de Shinagawa et est très utilisé par les touristes et les gens qui viennent à Tokyo pour le travail. Comme il s’adresse également aux touristes, cet hôtel a des chambres plus grandes que la plupart des hôtels d’affaires et met beaucoup de produits de toilette à la disposition de ses clients. La salle du petit déjeuner était splendide avec une vue sur un jardin japonais avec un étang.

Deuxième jour

CHUGOKU(TOTTORI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Rachel Chan

    Le vol pour Tottori était parfaitement à l’heure. L’avion était propre et le service de bonne qualité. Le personnel de bord nous a régulièrement offert des boissons pour que nous puissions passer un agréable voyage. En descendant de l’avion à Tottori, j’ai été surprise par la décoration de l’aéroport qui avait pour thème le manga Détective Conan. Nous nous sommes également amusés à poser dans les peintures en trompe-l’œil.

  • Vincente Tai

    L’aéroport de Haneda est idéalement situé au sud-est de Tokyo et est facilement accessible en train ou par d’autres moyens de transport. Vous pourrez vous y rendre en 15 minutes depuis le cœur de la capitale en monorail. Au comptoir ANA, la procédure d’embarquement s’est déroulée très rapidement et sans problème. Le trajet était très rapide jusqu’à Tottori.

Aéroport de Tottori-Conanmore

Aéroport de Tottori-Conan

Cet aéroport a pris le nom d' "Aéroport de Tottori Sakyu Conan » en référence aux célèbres dunes de sable (sakyu en japonais) de Tottori et de la série de manga très populaire Détective Conan écrite par Aoyama Gosho, originaire de Hokuei dans la préfecture de Tottori. Ce changement de nom est destiné à faire connaître l’aéroport en utilisant la notoriété de ce site touristique et de ce manga. Mais ce n’est pas seulement le nom qui a changé, cette "gare du ciel" s’est également habillée aux couleurs de Détective Conan et un grand jeu d’enquête est organisé à l’intérieur de l’aéroport les week-ends et jours fériés pour permettre non seulement aux voyageurs, mais aussi à tous les visiteurs, de profiter de ce site touristique.

Environ 20 minuttes en navette depuis l'aéroport de Tottori-Conan jusqu'à la gare de Tottori. 460 yens.

Environ 30 minute d'express depuis la gare de Tottori jusqu'à la gare de Kurayoshi. 1 740 yens.

Temple Sanbutsu-ji sur le mont Mitokumore

Visites recommandées

Temple Sanbutsu-ji sur le mont Mitoku

Le temple Sanbutsu-ji est un temple bouddhiste construit sur les hauteurs du mont Mitoku culminant à 900 mètres d’altitude. Le bâtiment le plus sacré, le Nageire-do, a été construit dans la cavité d’une falaise. C’est un bâtiment unique au monde qui a été désigné Trésor national. Sa période de construction demeure vague, mais on raconte que le moine En no Ozuno, fondateur de la pratique bouddhiste Shugendo, aurait pris un temple situé dans la plaine et l’aurait jeté pour l’incruster dans une falaise grâce au pouvoir tiré du bouddhisme. Les touristes devront emprunter un chemin de montagne difficile pour voir le Nageire-do de près, mais un lieu d’observation a également été aménagé proche de la route, au pied du mont. Les visiteurs trouveront aussi à proximité les sources Misasa Onsen du mont Mitoku qui, en tant que "Lieu de purification des six racines et de guérison des six sens, plus dangereux trésor national du Japon et sources ayant l’une des plus fortes teneurs au monde en radon", ont été désignées Patrimoine du Japon le 24 avril 2015.

  • Rachel Chan

    Le repas que nous avons mangé au temple Wakoin était l’un des meilleurs de tout le voyage. Tous les plats qui se trouvaient sur la table étaient délicieux. Ce que j’ai préféré, c’était les petites boules dango très parfumées servies au début du repas. Je me rappelle encore leur saveur ! Elles avaient une texture parfaite et se mariaient très bien avec la sauce umami qui les accompagnait. Je les ai mangés très doucement pour savourer leur goût délicieux à chaque bouchée. Alors que nous mangions assis de façon traditionnelle en seiza, un moine nous a parlé des randonnées sur les chemins de montagne et nous a raconté l’histoire de la région et de Misasa en particulier.

    L’excursion dans la montagne était dépaysante et tranquille. Les paysages m’ont fait penser au dessin animé Mon voisin Totoro du studio Ghibli. À mi-chemin, nous sommes tombés sur des paysages à couper le souffle et des bâtiments anciens, dont la conservation a dû nécessiter le dévouement de nombreuses personnes. Lorsque nous sommes arrivés au passage le plus difficile du parcours, le guide nous a demandé de chanter « sange sange rokkon shojo ». Avant d’arriver au temple Sanbutsu-ji, j’ai eu le sentiment d’être parvenue à rassembler toute mon énergie et tous mes sens, et de m’être purifiée.

  • Vincente Tai

    En mangeant de la cuisine bouddhique végétarienne dans ce restaurant, je me suis rendu compte que je n’avais pas bien compris ce qu’était cette cuisine jusque-là. Les ingrédients de base du repas étaient de la peau de tofu et du tofu et les nombreux accompagnements avaient été préparés avec les légumes frais. J’ai été surpris du nombre de goûts et de saveurs que l’on pouvait obtenir à partie de produits aussi simples.

    Cette excursion dans la montagne était pour moi plus proche d’un voyage initiatique que d’un simple défi physique. Guidés par un moine, nous avons emprunté un chemin pierreux et escarpé identique à ceux pris par les moines du passé cherchant à purifier leur esprit. Arrivé à destination, je suis resté stupéfait devant le Nageire-do accroché à la falaise du mont Mitoku en me demandant comment il avait pu être construit à cet endroit il y a 1300 ans.

Environ 20 minutes de bus depuis l'arrêt "Mitoku" jusqu'à l'arrêt "Misasa Shoko Center".
Tarif : 380 yens

Izanro Iwasaki

  • Rachel Chan

    Nous avons dîné dans une salle privée du restaurant au 1er étage de l’hôtel Izanro Iwasaki. Après nous être baignés dans une source chaude, nous sommes allés manger en kimono d’été yukata et avons commencé le repas en nous servant quelques verres mutuellement, comme le veut l’usage. Le dîner était somptueux et le chawanmushi, une sorte de flan salé, était particulièrement délicieux. Les serveurs étaient de plus très attentifs à nos besoins. J’ai globalement beaucoup apprécié ce repas.

    Ma chambre à l’Izanro Iwasaki était vraiment somptueuse. La personne qui nous avait servis pendant le repas nous a accompagnés jusqu’à nos chambres et nous a même préparé du thé. Deux kimonos légers yukata avaient été mis à ma disposition dans l’armoire de ma vaste chambre. J’ai beaucoup aimé le bain dans la source chaude. J’ai également bien profité de la grande variété de produits de toilette disponible dans les bains. La disposition des bains pour hommes et pour femmes était très intéressante.

  • Vincente Tai

    Nous avons dîné à l’hôtel en kimono d’été yukata après nous être détendus dans un bon bain. Le menu traditionnel japonais comprenait des sashimis de poissons et de crustacés (aussi appelés otsukuri), du poisson grillé, des tempuras de poissons et de crevettes (des mosaebi qui, semble-t-il, ne peuvent être trouvés qu’à Tottori), et de petits ragoûts individuels. J’ai beaucoup aimé tous ces différents plats qui apportaient chacun leur saveur particulière.

    L’Izanro Iwasaki est une auberge traditionnelle de la région de Misasa Onsen qui a une longue histoire. Elle a toujours été un lieu privilégié par la famille impériale du Japon et de nombreux peintres et lettrés. La source chaude utilisée par cet établissement 4 étoiles est réputée être une des rares sources au radium du monde. D’après le moine du temple Wakoin, les gens visitent le mont Mitoku pour purifier leur esprit, puis se rendent aux sources Misasa pour purifier leur corps. Le personnel de l’auberge était aimable et la chambre très confortable.

Troisième jour

Izanro Iwasaki

30 minutes en bus depuis l'arrêt "Misasa Shoko Center" jusqu'à la gare de Kurayoshi. 470 yens

Environ 30 minutes en train "Limited Express" depuis la gare de Kurayoshi à la gare de Tottori. 1 740 yens.
Environ 20 minutes en bus depuis la gare de Tottori jusqu'à l'arrêt "Sakyu Higashiguchi" (370 yens). Puis 15 minutes à pied environ.

Sankouenmore

Sankouen

Un établissement dans lequel vous pouvez vous adonner à la cueillette de poires japonaises nashi, pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Venez cueillir toutes sortes de variétés différentes de nashi, de fin juillet à fin novembre. Profitez de la dégustation de nashi à volonté, au tarif de 1 000 yens pour les adultes, 900 yens pour les enfants. L'établissement est ouvert en permanence, indépendamment des caprices de la météo.

  • Rachel Chan

    C’était une visite très amusante. Nous avons pu cueillir des poires nijisseiki et j’ai appris que les poires situées proche du tronc étaient différentes de celles situées plus loin sur la branche. Alors que les premières sont très douces et moelleuses, les dernières sont moins sucrées et plus fermes.

    L’atelier de fabrication de papier était à la fois amusant et intéressant. J’ai acheté de très jolis articles confectionnés à base de papier dans la boutique.

    Le Kaiyotei est le restaurant où il faut aller pour découvrir les poissons et les crustacés de Tottori. L’ambiance du restaurant était très japonaise et nous avons mangé assis par terre sur des tatamis dans une pièce privée avec vue sur la mer. Le plat le plus remarquable du repas était le odori shiro ika, ou « le calmar blanc dansant », composé de sashimis de calmar coupé en fines tranches encore vivant. Après avoir dégusté ces sashimis, les restes des calmars sont repartis en cuisine pour revenir sous forme de tempura. C’était un repas très plaisant.

  • Vincente Tai

    Les poires nijisseiki, ou les poires du 20e siècle, ont été nommées ainsi parce qu’elles ont été découvertes à l’état sauvage au début du 20e siècle. En général, ces poires ont une forme bien ronde, une peau jaune et une chair juteuse. C’est une visite que je recommande aux amateurs de poires nashi ainsi qu’aux personnes accompagnées d’enfants.

    À l’Aoya Washi Studio, j’ai participé à un atelier de fabrication de papier japonais, connu sous le nom de washi, et j’en ai appris plus sur son processus de fabrication. Je pense que cet atelier, qui vous permet de faire votre propre papier japonais, plaira aussi bien aux adultes qu’aux enfants.

    Les poissons et les fruits de mer qui nous ont été servis dans ce restaurant venaient juste d’être pêchés dans la mer du Japon. Vous pourrez voir les chefs prendre des calmars (blancs) et de grosses crevettes dans l’aquarium situé au milieu du restaurant. Le plat qui m’a le plus marqué est l’odori ika, littéralement « le calmar dansant ». Ce calmar est servi tellement frais en sashimi que ses tentacules bougent encore. Mais le plat que j’ai préféré était les tentacules de ce calmar préparés en tempura. La saveur fraîche du produit de base avait été entièrement préservée.

6 minutes à pied

Dunes de sable de Tottori et musée du sablemore

Dunes de sable de Tottori et musée du sable

Situées dans le géoparc de Sanin Kaigan, les dunes de sable de Tottori s’étendent sur 2,4 kilomètres du nord au sud, et 16 kilomètres d’est en ouest. C’est l'un des ensembles de dunes les plus vastes du Japon. Les touristes apprécient particulièrement la beauté des motifs dessinés par le vent provenant de la mer du Japon sur la surface du sable. Le tout premier musée au monde exposant des sculptures sur sable, le Musée du sable, a ouvert ses portes non loin des dunes. Les meilleurs sculpteurs sur sable du monde y présentent leurs œuvres à la fois fines et grandioses, en se conformant en concept du musée qui est : "Faites le tour du monde avec le sable". Le musée présente des œuvres basées sur un thème différent chaque année.

  • Rachel Chan

    Le musée du sable est un lieu touristique fascinant. Nous y avons passé un long moment à admirer les magnifiques sculptures sur le thème de la Scandinavie avec un sens artistique et une foule de détails impressionnants.

    Le Jinpukaku est une magnifique résidence tout droit sortie d’un livre d’images. Je me souviendrai longtemps de cette visite.

    J’ai adoré ce restaurant de teppanyaki où j’ai pu manger du célèbre bœuf wagyu de Tottori. Le chef était très doué et nous a préparé une viande qui fondait dans la bouche. Le vin était également très bon. J’ai beaucoup apprécié cette soirée et ce repas très chaleureux.

  • Vincente Tai

    Je n’oublierai jamais le choc que j’ai ressenti lorsque j’ai découvert un paysage entièrement composé de sable se dévoiler devant moi en haut des escaliers. La salle d’exposition du musée du sable, situé non loin des dunes, contient des sculptures extraordinaires qui semblent presque vivantes. Je recommande vivement ce musée à tous les amateurs d’art et à tous ceux qui apprécient la créativité.

    Le Jinpukaku est une imposante résidence de style occidental située dans la ville de Tottori. Juste à côté, vous trouverez les ruines du château de Tottori construit au 16e siècle par les ancêtres d’Ikeda Takahiro. L’idéal serait de visiter cette résidence au printemps pour profiter du paysage des nombreux cerisiers en fleur des environs.

    Par chance, des habitants que nous avons rencontrés nous ont recommandé ce restaurant. Tout dans ce repas était réussi, du spectacle captivant donné par le chef en train de cuisiner sur sa plaque de cuisson jusqu’à la qualité de la viande de bœuf wagyu de Tottori, très tendre et savoureuse. Tous les plats étaient de plus proposés à un prix très abordable. À mon avis, il est impossible de manger un repas d’une qualité équivalente pour un prix aussi bas dans des restaurants des grandes villes.

Environ 20 minutes en bus depuis l'arrêt "Sakyu Higashiguchi" (370 yens).

Tottori Green Hotel Morris

  • Rachel Chan

    Le Tottori Green Hotel Morris a une architecture plutôt simple et est l’hôtel idéal pour ceux qui veulent simplement passer la nuit dans un bon endroit.

  • Vincente Tai

    Cet hôtel élégant et moderne est situé à deux minutes à peine de la gare JR de Tottori. C’est un emplacement idéal aussi bien pour les visiteurs venus pour le travail que pour les touristes. La chambre était propre, bien agencée et le lit très confortable. Cet hôtel dispose de bains avec sauna pour que les voyageurs puissent récupérer de leur fatigue.

Quatrième jour

Tottori Green Hotel Morris

  • Rachel Chan

    Pendant ce tour en bateau le long de la côte d’Uradome, nous n’avons pas seulement contemplé les magnifiques paysages, mais nous nous sommes également bien amusés à jeter des biscuits aux crevettes en l’air pour que les goélands les attrapent au vol. C’est pour cela que je vous conseille vivement d’acheter un ou deux paquets de biscuits aux crevettes avant de monter sur le bateau ! Grâce au superbe temps, nous avons bien pu profiter de la vue de Sengan Matsushima et des autres rochers sur la côte sculptés par l’érosion. Le smoothie à la poire nashi et la glace à l’encre de seiche que nous avons dégustés à la fin de la visite étaient également délicieux.

    Le Mitakien est l’un de mes endroits préférés de Tottori. La superbe forêt qui entourait ce restaurant était similaire à celle que nous avons vue au Sanbutsu-ji. Mais alors que l’ambiance du temple Sanbutsu-ji était solennelle et sacrée, celle du Mitakien était plus empreinte de nostalgie et de joie. J’ai été très impressionnée par le travail des employés du restaurant qui commençaient à préparer tôt le matin les plats avec des plantes sauvages cueillies le jour même. Après le repas, nous nous sommes promenés jusqu’à un café situé au fond de la forêt. Là, nous avons dégusté du thé et du café en contemplant une cascade. Ce lieu doit vraiment être magnifique à la fin de l’automne quand les feuilles des arbres changent de couleur. Le moment passé au Mitakien était très agréable également parce que cet endroit bénéficie d’un climat doux, de températures fraîches pour la saison et d’un air pur.

  • Vincente Tai

    Ce tour en bateau de 30 minutes le long de la côte d’Uradome a commencé de façon très amusante en donnant à manger aux goélands. Un peu plus loin le long de la côte, nous sommes passés dans une zone où l’on pouvait voir très profondément dans la mer bleue et transparente. Le paysage de la côte érodée par les vagues qui se dévoilait devant nous à mesure que nous progressions entre les petites îles était vraiment magnifique.

    À une heure de voiture au sud de la ville de Tottori, nous avons découvert plusieurs maisons au toit de chaume empreintes de nostalgie dans une nature apaisante. Là, assis par terre autour d’un feu, nous avons dégusté une cuisine préparée avec des sansai, des plantes sauvages, de saison cueillies dans la montagne. Les plats qui m’ont le plus marqué étaient la soupe miso très parfumée et le konnyaku maison.

Prendre la ligne Imbi pendant 47 minutes depuis la gare JR de Tottori jusqu'à la gare de Chizu. Puis 11 minutes à pied environ (580 yens).

Résidence Ishitanimore

Résidence Ishitani

Fleuron de l'architecture japonaise moderne, la résidence Ishitani se trouve dans la ville de Chizu (préfecture de Tottori), qui prospéra jadis comme relais de poste. La résidence a été désignée bien culturel important. Cette magnifique demeure allie avec harmonie divers styles et est considérée comme l'un des chefs-d’œuvre de l'architecture japonaise moderne. A ne manquer sous aucun prétexte !

  • Rachel Chan

    La résidence Ishitani est vraiment superbe. Depuis les colonnes et les poutres en bois magnifiques jusqu’au splendide jardin et aux détails somptueux de la décoration intérieure, tout était remarquable. Cette visite a été également l’occasion pour nous d’en apprendre plus sur le mode de vie traditionnel des grandes familles japonaises. Je trouve ça très généreux de la part de la famille Ishitani d’avoir ouvert ainsi leur résidence au public.

  • Vincente Tai

    En face d’une petite caserne de pompiers en bois, nous avons découvert une résidence historique de style japonais qui a éveillé en moi un grand intérêt. Pendant notre visite, nous avons reçu des explications sur l’architecture de cette résidence, notamment sur la manière dont elle a été construite et sur les matériaux utilisés. Nous avons également appris l’importance qu’elle occupait dans l’histoire de la famille Ishitani et le rôle qu’elle a joué dans le passé. Je conseille cette visite aux amateurs d’architecture et de menuiserie japonaises qui visitent Chizu à Tottori.

Environ 11 minutes à pied jusqu'à la gare de Chizu. Prendre la ligne Imbi pendant 47 minutes depuis la gare de Chizu jusqu'à la gare de Tottori (580 yens).

Environ 20 minutes en bus depuis la gare de Tottori jusqu'à l'aéroport de Tottori-Conan (460 yens).

Aéroport de Tottori-Conan

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Rachel Chan

    Globalement, je me suis beaucoup amusée pendant ce voyage. Je conseille à tous les Singapouriens de prendre une semaine pour voyager à Tottori et à Tokyo. Un autre bon point est que ce circuit est encore peu connu. Je pense que mes compatriotes apprécieront également la délicieuse viande de bœuf de Tottori et les très bons produits de la mer. J’espère que les habitants de mon pays partageront mon sentiment sur cette très belle région de Tottori qui a beaucoup à offrir.

  • Vincente Tai

    C’était un voyage très bien organisé. En à peine 4 jours, nous avons visité les lieux et les monuments importants de deux villes. Si je devais citer un lieu qui restera gravé dans ma mémoire, je mentionnerais le restaurant Tokyo Shiba Tofuya Ukai où nous avons dîné. Je garde également de très bons souvenirs du repas bouddhique très sain que nous avons pris au Wakoin, de l’excursion sur le mont Mitoku et de la magnifique vue au sommet, ainsi que du bain qui nous attendait au Izanro Iwasaki après notre journée de visite. Le programme du voyage était vraiment parfait.

Suggestions des voyageurs

Ce voyage m’a fait admirer toute la capitale japonaise du haut de la tour de Tokyo, puis déguster un splendide repas au Tokyo Shiba Tofuya Ukai. Le lendemain, je suis allée à Tottori en à peine 1 heure d’avion. Le programme du voyage ne vous montrera bien entendu pas tout ce qu’il y a à voir à Tokyo, mais il propose un itinéraire différent de ce que l’on a l’habitude de voir, surtout pour les personnes qui ont déjà visité plusieurs fois le Japon et qui ne connaissent pas encore la préfecture de Tottori. Après quelques jours passés à profiter de la région de Tottori, je suis retournée à Tokyo pour faire quelques achats avant de rentrer chez moi à Singapour.

Rachel Chan
Chroniqueuse de voyages
Pays de résidence Singapour
  • Loisirs

    La cuisine et les boissons japonaises (en particulier les sakés et les whiskies japonais)

  • Nombre de voyages au Japon

    4 voyages au Japon

Suggestions des voyageurs

À Tokyo, je conseille à tous les voyageurs de monter à la tour de Tokyo, véritable symbole de la ville, pour admirer la magnifique vue. Vous pouvez vous rendre à pied jusqu’à la tour en prenant la direction du temple Zojo-ji. Pour terminer la promenade, je recommande de déjeuner au Tokyo Shiba Tofuya Ukai, un restaurant situé au pied de la tour de Tokyo, dans lequel vous pourrez faire l’expérience du contraste entre le Japon ancien et le Japon moderne.
Et pour ceux d’entre vous qui aiment la nature et qui s’intéressent à l’histoire, aux mythes et aux traditions, je conseille absolument de visiter Tottori. Cette région se situe dans la partie ouest du Japon et fait face à la mer. Vous pourrez y découvrir la nature japonaise, une culture riche et un mode de vie tranquille.

Vincente Tai
Journaliste
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Singapour
  • Loisirs

    Les voyages, l’art, les œuvres de charité, le sport

  • Durée du séjour à Tokyo

    Vit au Japon depuis 1996

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.