We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
KOCHI
  • TOKYO
  • KOCHI

EAST AND WEST HISTORIES

Après avoir découvert les secrets des « villes sous le château » de l’époque d’Edo au Musée d’Edo-Tokyo, vous vous rendrez dans la préfecture de Kochi connue pour son festival Yosakoi. Vous découvrirez aussi l’histoire des pèlerinages dans le Shikoku en visitant le célèbre temple Chikurin-ji.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://visitkochijapan.com/

Voyageurs

  • Traveled : August 2016 Choyce
    Blogueuse voyage
    Pays de résidence Taiwan
  • Traveled : August 2016 Li yichien
    Rédactrice MATCHA
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Taiwan

Aéroport de Taipei Songshan

JAL096 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Choyce

    <Voyage en avion>
    Je me suis rendue à Tokyo avec la compagnie JAL.Le personnel de vol était serein et guidait poliment les passagers vers leur siège.
    Le choix des repas en vol était également conforme à mes attentes, et très varié comparé aux compagnies aériennes taïwanaises. J'ai vraiment ressenti la haute qualité des services d'accueil du Japon.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Observatoire de l'Hôtel de ville de Tokyomore

Observatoire de l'Hôtel de ville de Tokyo

Depuis cet observatoire, les visiteurs pourront observer Tokyo à 202 mètres au-dessus du sol. Pour gravir les 202 mètres et atteindre le 45e étage, ils emprunteront un ascenseur dédié à l'observatoire qui les y emmènera en 55 secondes. En plus de la vue magnifique, les touristes pourront aussi profiter d’un salon de thé et d’un restaurant dans ce hall.

  • Choyce

    <Observatoire de l'Hôtel de ville de Tokyo>
    Les tours jumelles du siège du gouvernement métropolitain de Tokyo disposent chacune d'un observatoire dont l'accès est gratuit. L'observatoire de la tour sud ferme à 17:30 et celui de la tour nord à 23:00.En téléchargeant l'application gratuite avant votre visite, vous pouvez écouter des explications sur le panorama de la ville de Tokyo dans différentes langues.Au milieu de l'observatoire de la tour nord est présent un grand espace de vente du célèbre magasin de jouets TOY PARK, où vous pouvez acheter des souvenirs de Tokyo et des produits dérivés de dessins animés japonais.

    <Déjeuner au restaurant Gensai Ichijo>
    Le quartier de Shinjuku à Tokyo fourmille de restaurants, mais savez-vous quelle est la cuisine représentative de l'époque d'Edo ?Ce sont les sushis, les tempuras, l'anguille et les nouilles soba. Ici, les visiteurs étrangers n'apprécient pas uniquement les saveurs de la cuisine de l'époque d'Edo, mais aussi la tenue traditionnelle du personnel qui vous fait ressentir la culture japonaise.
    Le restaurant est aussi populaire auprès des célébrités et des joueurs de baseball professionnels. (Les murs du restaurant sont couverts d'autographes !)

  • Li yichien

    <Observatoire de l'Hôtel de ville de Tokyo>
    Profitez gratuitement de la vue panoramique sur Tokyo. Vous pouvez également y acheter des produits dérivés en édition limitée ou déjeuner tout en admirant la superbe vue. Ensuite, rendez-vous à l'espace de promotion touristique au deuxième étage qui vous donnera envie de visiter d'autres régions du Japon.

    <Déjeuner au restaurant Gensai Ichijo>
    Profitez d'une hospitalité chaleureuse dans un cadre agréable, et goûtez au raffinement de la cuisine japonaise. La vaisselle de table est également très soignée.

Ligne Toei Oedo
Tochomae → Ryokgoku
25 minutes / 270 yens

  • Li yichien

    <Promenade à Ryogoku>
    Il était un peu fatigant de marcher à cause de la chaleur, mais la chaleur s'est vite fait oublier en arrivant au jardin Kyu-Yasuda. Il est très apaisant et agréable de se trouver au milieu d'un jardin japonais verdoyant. Je ne pensais pas qu'il existait de tels endroits à Tokyo.

Musée d'Edo-Tokyo more

Visites recommandées

Musée d'Edo-Tokyo

Dans ce musée les visiteurs pourront en apprendre plus sur l’histoire et la culture d’Edo et de Tokyo, et sur la vie quotidienne des habitants de cette capitale. L’exposition permanente comprend des reproductions taille réelle du pont de Nihonbashi et des théâtres de l’époque d’Edo, ainsi que d’autres maquettes reproduisant des bâtiments de l’ère Meiji, tels que le Rokumeikan et le quartier de Ginza Rengagai. Le musée contient également de nombreuses collections de ukiyo-e, de kimonos et d’objets de la vie quotidienne exposés pour chaque saison qui permettront aux visiteurs d’apprendre de façon ludique l’histoire de cette ville.

  • Choyce

    <Musée d'Edo-Tokyo>
    À l'intérieur du musée d'Edo-Tokyo flotte une atmosphère de l'époque d'Edo, qui va vous embarquer pour un périple incomparable. Vous aurez l'impression de voyager dans le temps, en flânant dans le Japon de 1603 à 1867. Depuis la création à Edo (l'actuelle Tokyo) du bakufu par Ieyasu Tokugawa, Tokyo est la capitale du Japon, et le centre politique et économique du pays.Une fois que vous aurez emprunté le long escalier mécanique, vous serez projeté dans le passé.Le bâton que font tournoyer les enfants est en fait un outil utilisé par les pompiers de l'époque d'Edo.À l'époque, il y avait de nombreuses maisons en bois. En cas d'incendie, les pompiers le faisaient tournoyer comme système d'avertissement. On peut ainsi communiquer de loin, sans qu'il soit nécessaire de crier.

    Mais comment faisait-on pour éteindre les incendies à l'époque ?Ceux qui regardent les séries japonaises connaissent sûrement la réponse. On détruisait les maisons autour de la maison en feu, afin d'éviter que le feu ne se propage.Une simple négligence pouvait donc avoir de lourdes conséquences sur vos voisins.

  • Li yichien

    <Musée d'Edo-Tokyo>
    Le musée organise de façon irrégulière divers événements que vous pouvez apprécier même si vous ne parlez pas japonais. Le jour de ma visite se déroulait un spectacle d'acrobatie très amusant. Le musée est beaucoup plus grand que ce que j'imaginais. Les répliques grandeur nature de la ville à l'époque, les bâtiments et les maquettes qui y sont exposés permettent de bien comprendre l'évolution de la culture japonaise et l'histoire de l'ancienne ville d'Edo au Tokyo moderne.

Ligne Toei Oedo
Ryokgoku → Tsukishima
8 minutes / 220 yens

Ile de Tsukishimamore

Ile de Tsukishima

S’il fallait citer un plat représentatif des quartiers populaires de Tokyo, ce serait sans doute les galettes monjayaki. Ce plat a pour origine les mojiyaki fabriqués chez les vendeurs de bonbons pour enfants ou les restaurants ambulants en faisant cuire de la pâte et en lui donnant la forme de lettres (monji). Le nom de ce plat a changé avec le temps pour devenir monjayaki. Autrefois mangé par les enfants à l'heure du goûter, ce plat est devenu populaire et la "rue monjayaki" à Tsukishima en a fait sa spécialité. Il existe maintenant un grand nombre de versions de ce plat. Pour ceux qui déguste un monjayaki pour la première fois, il est conseillé de demander au serveur de le faire cuire et d’expliquer la façon de le déguster. C’est le plat idéal pour goûter à la saveur authentique des quartiers populaires de Tokyo.

  • Choyce

    <Tsukishima>
    Il existe de nombreux plats populaires typiquement japonais. Parmi les plats de type teppanyaki (grillade sur une plaque en fer), on peut citer les célèbres hiroshimayaki, osakayaki, et le monjayaki de Tokyo. Manger un teppanyaki bien chaud est un bon moyen de faire connaissance avec quelqu'un et de sympathiser.
    Tsukishima est un quartier commerçant de Tokyo, à l'atmosphère calme et rustique, situé entre Ginza et Tsukiji. En vous promenant dans les rues à l'atmosphère d'antan, vous aurez l'impression que le temps s'est arrêté. Même ceux qui s'y rendent à la hâte finissent pas y flâner doucement.

    <Dîner au restaurant Tsukishima Komachi>
    L'ancien restaurant de monjayaki Komachi est le plus populaire auprès des gens du quartier. Laissez le dessous de votre monjayaki légèrement carboniser, c'est la meilleure façon de le manger !Vous vous servez avec une petite spatule en métal. Souffler dessus avant de le mettre encore tout chaud en bouche, voilà le véritable plaisir du monjayaki de Tsukishima à Tokyo !

  • Li yichien

    <Tsukishima>
    En marchant dans les rues à l'atmosphère d'antan, on se rend compte qu'il existe un Tokyo totalement différent du Tokyo moderne que tout le monde s'imagine. Les petits magasins qui bordent les rues et les ruelles, les boutiques nostalgiques, tout est si envoûtant…

    <Dîner au restaurant Tsukishima Komachi>
    Nous avons commandé le menu le plus populaire ainsi que les recommandations. Le personnel du restaurant nous a même aidés à cuire notre monjayaki. C'était comme assister à un spectacle et je pense que cette expérience plaira à ceux pour qui c'est la première fois.

Ligne Toei Oedo
Tsukishima → Shiodome
7 minutes / 180 yens

ROYAL PARK HOTEL THE SHIODOME, TOKYO

  • Choyce

    <Royal Park Hotel The Shiodome>
    Hôtel situé à Tokyo, dans le quartier le plus proche de l'aéroport de Haneda. Les lignes Yamanote, Keihin-Tohoku, Toei Oedo et Ginza sont à deux pas, et il est facile de se rendre n'importe où. Le Royal Park Hotel The Shiodome offre des services sur mesure dépassant de loin les hôtels d'affaires et dispose d'un accès idéal.Si vous séjournez au Royal Park Hotel, vous n'irez pas dormir tôt. Profitez d'abord de la vue nocturne magnifique. Le matin vous pourrez de nouveau admirer Tokyo en prenant votre petit déjeuner !

  • Li yichien

    <Royal Park Hotel The Shiodome>
    La situation de l'hôtel est formidable et tout le nécessaire de toilette est proposé.

Deuxième jour

SHIKOKU(KOCHI)

09:50 Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Choyce

    <Vol de Haneda à Kochi>
    L'avion est très pratique et économique pour voyager au Japon ! Moi qui ne peux me passer d'Internet, j'ai tout de suite trouvé le service Wi-Fi de JAL. En vérifiant mon ordinateur et mon téléphone portable, la connexion à l'application était disponible et j'ai pu me connecter facilement en un rien de temps. Les premières 15 minutes sont gratuites, ensuite la connexion est facturée à la minute.

  • Li yichien

    <Vol de Haneda à Kochi>
    La qualité du service est fantastique, et les sièges sont confortables. En plus, JAL offre actuellement 15 minutes de Wi-Fi gratuit sur les lignes nationales ! Ce service, qu'on ne trouve pas chez les autres compagnies aériennes, m'a vraiment laissé une bonne impression.

JAL493 (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

11:10 Aéroport de Kochi Ryomamore

11:10 Aéroport de Kochi Ryoma

Cet aéroport comprend des magasins vendant plus de 600 variétés de produits de la préfecture de Kochi qui feront de parfaits souvenirs de voyage, ainsi que des articles à l’effigie des mascottes locales, des bijoux en coraux et d’autres objets d’artisanat traditionnel. Les voyageurs pourront aussi trouver des articles vendus exclusivement dans cet aéroport.
L’un des produits les plus populaires est sans doute les "Imo Kempi", des frites de patates douces sucrées à ramener à ses amis, ou à garder pour soi ! On peut aussi trouver dans cet aéroport toutes les spécialités souvent présentées à la télévision.
Le Wi-Fi est offert dans l’ensemble de l’aéroport mais les voyageurs pourront aussi recevoir des informations en anglais à l’office du tourisme situé au rez-de-chaussée. Cet office propose aussi des brochures touristiques en anglais, en chinois traditionnel et simplifié, en coréen et en thaï.

  • Li yichien

    <Bus>
    En sortant de l'aéroport, vous trouvez tout de suite le guichet pour les tickets de bus. Le personnel est très gentil, et les sièges confortables. Vous pouvez aussi profiter des paysages de Kochi en chemin.

Navette aéroport Tosaden
Aéroport de Kochi Ryoma → Kochi Station Bus Terminal
Environ 30 minutes / 720 yens

  • Li yichien

    <Déjeuner au restaurant Nabeyaki Ramen Chiaki>
    Aussi bien mon repas que la gentillesse du personnel m'ont réchauffé le cœur. Ce jour-là, il faisait très chaud mais les nouilles brûlantes étaient tout de même délicieuses.

    <Train>
    C'était très amusant de voyager en tram.

Château de Kochimore

Château de Kochi

Le château de Kochi est un château traditionnel japonais construit sur une hauteur. Alors qu’en général les châteaux au Japon sont victimes d’incendies ou des tremblements de terre, c’est un des rares exemples de château japonais en bois à ne pas avoir été détruit durant les nombreux assauts qu’il a subis, et à avoir gardé son aspect d’origine encore aujourd’hui.
La disposition du château fait qu’il est possible de prendre en photo la porte principale du château et le donjon sur le même cliché.

  • Choyce

    <Château de Kochi>
    L'entrée du donjon du château de Kochi est payante, mais le parc où se situe le château est ouvert au public et la vue sur le donjon situé en hauteur est très belle. Lorsque vous enlevez vos chaussures et entrez dans le château, vous recevrez une serviette froide pour vous rafraîchir. Un service unique qu'on ne retrouve pas dans les autres châteaux.Dans le donjon du château de Kochi est exposé le kimono porté par l'actrice Yukie Nakama dans un feuilleton télévisé. Un régal pour les fans de feuilletons télévisés.

    <Festival Yosakoi>
    Le festival Yosakoi, qui trouve son origine sur l'île de Shikoku et qui s'est répandu dans toutes les régions du Japon, de Hokkaido à Kyushu, a fêté ses 63 ans d'existence en 2016. Connaissez-vous ce festival ? Le festival Yosakoi de Kochi s'est rapidement répandu au Japon, et est même organisé à Sapporo sur l'île de Hokkaido et dans les quartiers de Harajuku ou d'Omotesando à Tokyo. Cependant, comme ce festival a démarré à Kochi, ici la rivalité féroce des différents groupes de danseurs est impressionnante.

  • Li yichien

    <Château de Kochi>
    Il faisait très chaud ce jour-là et j'étais déjà essoufflée et en sueur en arrivant au donjon, mais le personnel du château nous distribué des serviettes froides, et c'est alors comme si j'avais reçu une récompense pour être monté jusqu'au sommet d'une montagne. Ce service très chaleureux m'a vraiment marquée.

    <Festival Yosakoi>
    Durant le festival, les rues débordent d'énergie qu'on ressent à travers les costumes, les maquillages et les expressions des gens qui dansent au rythme de la musique. Chaque groupe de danseurs a sa particularité, et malgré le soleil de plomb on ne peut s'empêcher de rester pour les admirer défiler.

A pied
Environ 5 minutes

Marché Hiromemore

Marché Hirome

Avec plus de 60 boutiques proposant toutes sortes de plats, notamment des sashimis de bonite, la spécialité régionale, ainsi que de nombreux articles pour le quotidien, ce quartier tient plus du village de restaurants ambulants japonais yatai que du marché traditionnel.
Après avoir acheté à manger et à boire dans l’une des nombreuses boutiques, les visiteurs peuvent déguster ces spécialités installés à l’une des 400 places assises avec table installées sur la place.
Très apprécié aussi par les habitants, ce marché est l’endroit idéal pour faire connaissance avec des personnes de la région.

  • Choyce

    <Marché Hirome>
    Sur le marché Hirome, le marché touristique le plus populaire de Kochi, on vend des produits à base de fruits de mer, des légumes et des fruits frais. Avec les touristes venus en nombre assister au festival Yosakoi, le marché est véritablement bondé. Sur le marché, il y a de nombreux restaurants où vous pouvez déguster un tataki de bonite (bonite légèrement saisie), mais le restaurant Myojinmaru est le plus célèbre !

  • Li yichien

    <Marché Hirome>
    Ce marché est un peu différent des autres car il y a une cafétéria qui vous permet de déguster de bons plats ou une bière tout en faisant vos courses.

    <Dîner à l'izakaya Daikichi>
    Tous les plats étaient délicieux ! En particulier, le célèbre tataki de bonite (bonite braisée). Quel agréable souvenir de partager ces délices en se mêlant aux locaux. J'ai aussi beaucoup aimé les gyoza de thon que je goûtais pour la première fois. La pâte est fabriquée à base de poisson, mais elle est cuite de façon croustillante. Je me demande bien comment ils sont préparés.

Nishitetsu Inn Kochi Harimayabashi

  • Choyce

    <Nishitetsu Inn Kochi Harimayabashi>
    Nishitetsu Inn est une chaîne d'hôtels d'affaires présente dans toutes les régions du Japon.Après le check-in, vous prenez vous-même vos accessoires de toilettes. Il y a même des élastiques à cheveux et des cotons-tiges (mais par souci écologique, il est préférable d'emporter ses affaires). Bien que je ne disposais que d'une chambre individuelle, ma chambre était très agréable et j'ai pu m'y détendre.

  • Li yichien

    <Nishitetsu Inn Kochi Harimayabashi>
    J'ai dormi comme un charme. L'hôtel est idéalement situé, et vous pouvez acheter des tickets de bus dans le lobby. Très pratique pour les voyageurs.

Troisième jour

Nishitetsu Inn Kochi Harimayabashi

A pied
De 5 à 10 minutes

  • Choyce

    <Petit déjeuner au restaurant Queue de baleine>
    Lors de mon voyage à Kochi, je n'ai pas voulu me contenter du petit déjeuner simple de l'hôtel et je suis levée plus tôt pour aller dans un restaurant très fréquenté par les gens du coin.Le restaurant Queue de baleine se situe au centre-ville, mais contrairement à ceux situés dans les immeubles, il semble tout petit. La porte bleue est impressionnante, et en la franchisant vous ne pourrez vous empêcher de vous arrêter un moment face au charme de l'intérieur.

  • Li yichien

    <Petit déjeuner au restaurant Queue de baleine>
    On peut y passer un moment de détente avec de la musique relaxante et des magazines mis à disposition. Les prix sont bon marché et tous les plats étaient délicieux. Je conseille le jus de gingembre préparé avec du gingembre local.

Bus My Yu
Gare de JR Kochi → Chikurin-ji mae
Environ 30 minutes / 1000 yens le passe pour une journée,
500 yens pour les écoliers.
*Une réduction de la moitié du prix est disponible pour les étrangers sur présentation de leur passeport.

  • Choyce

    <Bus My Yu>
    Comme c'est assez difficile à pied, je vous recommande le ticket journalier du bus My Yu qui fait le tour des sites touristiques de Kochi. Ce ticket permet de voyager à volonté pendant une journée afin de faire le tour des sites touristiques de Kochi. Pour les touristes étrangers, le ticket est à moitié prix (seulement 500 yens) sur présentation du passeport.

  • Li yichien

    <Bus My Yu>
    Pour les touristes étrangers, le ticket est à moitié prix sur présentation du passeport. Ce ticket est très avantageux et inclut des bons de réduction pour certains magasins et restaurants.* Pour plus d'informations sur les bus My Yu, consultez la page ci-dessous (en anglais uniquement).

Temple Chikurin-jimore

Visites recommandées

Temple Chikurin-ji

Comme l'indique son nom (en japonais, chikurin signifie forêt de bambous), ce temple se situe au cœur des bambous. Il faut monter un escalier de pierre pour pouvoir apercevoir la magnifique pagode à cinq niveaux au milieu des arbres.
Ce temple comprend nombre de bâtiments désignés Biens culturels, notamment la pagode à 5 niveaux, mais aussi de nombreuses statues de bouddhas désignés Biens culturels importants par le gouvernement japonais.
Les visiteurs peuvent profiter tranquillement de cette atmosphère paisible en se promenant dans le jardin, désigné Lieu célèbre par le gouvernement japonais, ou encore en s’essayant au recopiage de sutras.
Le jardin est particulière magnifique en automne quand les érables s’habillent de multiples couleurs.
Sur le chemin qui mène au temple Chikurin-ji, les visiteurs pourront s’arrêter dans le parc du mont Godai pour profiter d’une vue exceptionnelle sur la ville de Kochi.

  • Choyce

    <Temple Chikurin-ji>
    J'ai pris le bus My Yu tôt le matin et suis allée au Chikurin-ji du mont Godai, le temple n° 31 du pèlerinage de Shikoku. Le prêtre en chef m'a fait visiter le temple pendant 3 heures mais c'est à peine si j'ai eu le temps de tout voir. On dit que l'empereur Shomu aurait rêvé que ce lieu ressemblait beaucoup au mont Godai en Chine et aurait décidé de bâtir ici le temple Chikurin-ji en l'honneur de Monju Bosatsu (Bodhisattva de la Sagesse). Les pèlerins de Shikoku ont toujours sur eux leur carnet à tampons. Contrairement aux carnets normaux, celui du pèlerinage de Shikoku est particulièrement luxueux et beau.Au temple Chikurin-ji du mont Godai, des jeunes mariés posaient justement pour des photos de mariage.

    <Déjeuner au café Panorama>
    Juste entre nous, voici l'endroit qui offre la plus belle vue de Kochi. Il s'agit du café Panorama, situé au sommet du mont Godai.Le café est ouvert jusqu'à 17 heures en semaine et jusqu'à 21 heures le week-end. Comme l'observatoire est accessible toute la journée, vous pourrez profiter de la vue si vous montez au sommet. Il paraît que c'est un endroit populaire auprès des amoureux de Kochi pour observer les paysages de nuit.

  • Li yichien

    <Temple Chikurin-ji>
    Grâce aux explications d'une personne du temple, j'ai pu mieux comprendre la religion au Japon. Écouter les explications tout en m'imprégnant du charme de ce temple m'a permis de me détendre. C'est un endroit merveilleux qui symbolise la culture japonaise.

    <Déjeuner au café Panorama>
    Dans cet établissement à l'atmosphère agréable, on peut admirer la vue sur la mer. Comme le café est assez spacieux, on peut y déjeuner entre amis ou en famille sans être dérangé par le bruit même lorsqu'il y a beaucoup de clients. La cuisine est aussi très bonne. Je recommande le cappuccino Ryoma.

Bus My Yu
Chikurin-ji mae → Katsurahama
Environ 25 minutes / 1000 yens le passe pour une journée,
500 yens pour les écoliers.
*Une réduction de la moitié du prix est disponible pour les étrangers sur présentation de leur passeport.

Plage Katsurahamamore

Plage Katsurahama

La plage Katsurahama est l’un des paysages les plus connus de la région de Kochi. S’étendant en arc de cercle, c’est une véritable peinture mêlant harmonieusement le vert de la forêt de pins en arrière-plan, les cinq couleurs des galets de la plage et le bleu d’azur de la mer.
C’est depuis toujours un endroit célèbre parmi ceux qui aiment contempler la lune.
On y trouve aussi des monuments célèbres, tels qu’une statue de Sakamoto Ryoma, le héros de la période Bakumatsu, sur un promontoire à l’extrême est de la plage, ainsi que l’aquarium de Katsurahama et le mémorial Sakamoto Ryoma.

  • Choyce

    <Plage de Katsurahama>
    Dans la préfecture de Kochi, de nombreux endroits sont associés à Ryoma Sakamoto, mais la plage de Katsurahama est le plus apprécié de tous.La statue en bronze de Ryoma Sakomoto qui se dresse sur Katsurahama à Kochi a été achevée il y a 88 ans (en 1928). Elle est l'œuvre de Hakun Motoyama, mesure 5,3 mètres, et fait plus 13,5 mètres avec son piédestal. Fait particulièrement intéressant, elle a été construire grâce à l'argent collecté par l'association de la jeunesse de Kochi, ce qui est un symbole pour le passage des valeurs de Ryoma aux jeunes et la volonté de se tourner courageusement vers l'avenir sans céder au pouvoir autoritaire.

  • Li yichien

    <Plage de Katsurahama>
    S'il y a un endroit que vous devez visiter à Kochi, c'est la plage de Katsurahama. Ici se trouve le monument le plus célèbre de Kochi, la statue en bronze de Ryoma Sakamoto qui observe l'océan Pacifique. Cette statue porte plusieurs significations pour les habitants de Kochi. Elle est également devenue le symbole de Kochi.Outre cette statue, vous trouverez le musée mémorial Sakamoto Ryoma et plusieurs boutiques vendant des articles dérivés. Un endroit incontournable pour les fans d'histoire qui s'intéressent à Ryoma.Il est aussi agréable de se promener sur la plage de sable blanc et d'observer les animaux à l'aquarium de Katsurahama.

Bus My Yu
Katsurahama → Gare de JR Kochi
Environ 60 minutes / 1000 yens le passe pour une journée,
500 yens pour les écoliers.
*Une réduction de la moitié du prix est disponible pour les étrangers sur présentation de leur passeport.

Navette aéroport Tosaden
Kochi Station Bus Terminal → Aéroport de Kochi Ryoma
Environ 30 minutes / 720 yens

Aéroport de Kochi

  • Li yichien

    <Vol de Kochi à Haneda>
    L'aéroport n'est pas grand et il ne faut ainsi que quelques instants pour passer de l'enregistrement à la zone d'embarcation. À l'aéroport de Kochi est offert aux touristes étrangers un service de prêt de routeur mobile Wi-Fi gratuit pendant 3 jours. En plus, vous pouvez le rendre dans d'autres aéroports ou lieux désignés. Un service très pratique pour les touristes !

JAL (Japan Explorer Pass) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

Suggestions des voyageurs

J'ai visité Kochi pour la première fois et j'ignorais qu'il y avait tant de choses à voir. La préfecture de Kochi abrite par exemple les temples n° 24 à 39 du pèlerinage de Shikoku. Il y a aussi la plage de Katsurahama habitée par l'esprit de Ryoma Sakamoto, le Chikurin-ji ou temple n° 31 du pèlerinage de Shikoku, le jardin botanique Makino et la baie d'Urado. Afin d'apprécier pleinement Kochi, pourquoi ne pas vous glisser dans la peau d'un pèlerin et visiter un à un les temples de Kochi ?

Choyce
Blogueuse voyage
Pays de résidence Taiwan
  • Loisirs

    Voyages, écriture, culture, photographie

  • Nombre de voyages au Japon

    Plus de 20 fois par an

Suggestions des voyageurs

Entre l'histoire ou la culture pleine de charme d'Edo, et les gratte-ciel spectaculaires, il suffit d'une journée pour découvrir différentes facettes de Tokyo.Kochi n'est pas aussi connue que Tokyo et Osaka, mais est pratique pour le tourisme. Avec les transports en commun, vous avez accès aux sites touristiques célèbres, tels que la statue de Ryoma Sakamoto, le château de Kochi, et le temple Chikurin-ji.Kochi est riche en saveurs, en paysages magnifiques et en histoire, et je vous conseille de prendre votre temps pour la visiter.

Li yichien
Rédactrice MATCHA
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Taiwan
  • Loisirs

    Voyages, cinéma, photographie

  • Durée du séjour à Tokyo

    1.5 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.