We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
YAMAGUCHI
  • TOKYO
  • YAMAGUCHI

PANORAMIC VIEW

Après avoir fait le tour de Tokyo en fendant le ciel tel un oiseau à bord d’un bus ouvert à étage, partez pour l’île de Tsunoshima située à Shimonoseki, dans la préfecture de Yamaguchi. Le paysage que l’on peut admirer depuis le pont Tsunoshima Ohashi, qui relie cette île à celle de Honshu, est à ne pas manquer. Un voyage parfait pour ne faire plus qu’un avec le ciel et la mer.

Official Tokyo Travel Guide
https://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://www.visit-jy.com/en/

Voyageurs

  • Traveled : October 2018 Kim Doa
    Youtubeuse
    Pays de résidence Australie
  • Traveled : October 2018 Oona McGee
    Journaliste sur un site d’information
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Australie

Aéroport de Sydney - Kingsford Smith

ANA880 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Kim Doa

    L’avion était parfaitement ponctuel, comme les trains japonais. Je me suis bien détendue pendant le voyage grâce à toute la place disponible au niveau des pieds. J’ai également pu recharger mes appareils grâce au port USB et à la prise de courant installés sur le siège.
    Pour le repas, j’ai choisi le menu au bœuf et au riz. C’était très bon. Le service aussi était excellent, si bien que les 9 heures et demie de vol sont passées très vite.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Tour des panoramas de Tokyo en busmore

Visites recommandées

Tour des panoramas de Tokyo en bus

Montez dans le bus "'O Sola mio", un bus à étage ouvert (sans toit), et traversez les lieux les plus célèbres de Tokyo, comme la tour de Tokyo, Ginza ou encore Toranomon Hills.
La vue depuis le Rainbow Bridge qui enjambe la mer est à couper le souffle !
Une expérience qui vous donnera des ailes, à ne surtout pas manquer !

  • Kim Doa

    Nous avons pu admirer les magnifiques paysages urbains de Tokyo par une superbe journée, parfaite pour faire un tour dans ces bus sans toit. J’ai pu utiliser un audioguide avec 8 langues disponibles ! Le bus est parti de l’arrondissement de Minato pour se rendre juste en dessous de la tour de Tokyo. J’ai pris de magnifiques photos par la fenêtre. Nous sommes passés par le pont Rainbow Bridge, le quartier d’Odaiba et l’ancien marché aux poissons de Tsukiji. Le guide nous a donné beaucoup d’informations très claires sur chaque lieu. La prochaine fois, je pense être capable de faire ces visites par moi-même.

    Ce restaurant est situé dans une rue très calme. Il est décoré de façon traditionnelle et vous donnera la sensation de dîner chez l’habitant.
    Nous avons pris un menu avec neuf sortes de brochettes de poulet yakitori. Elles étaient toutes délicieuses. C’était surprenant comme chaque variété avait une saveur et un parfum particuliers.

  • Oona McGee

    Ce tour des panoramas de Tokyo en bus vous emmènera voir quelques-uns des lieux célèbres de la capitale, tels que la tour de Tokyo, le bâtiment de la Diète nationale, le pont Rainbow Bridge et le marché aux poissons de Toyosu. Grâce à ces bus ouverts et très confortables, vous pourrez observer la vie de Tokyo en évitant la foule.

    Isehiro à Kyobashi est un formidable restaurant que j’aimerais garder pour moi toute seule. C’est un restaurant de cuisine japonaise qui a répondu à toutes mes exigences : la nourriture est délicieuse, le service est impeccable et l’ambiance traditionnelle est très agréable.

Ligne Marunouchi, Tokyo Metro
Tokyo → Kasumigaseki

Ligne Hibiya, Tokyo Metro
Kasumigaseki → Roppongi
Environ 12 minutes / 170 yens au total

Tokyo City view more

Tokyo City view

Situé au cœur de la ville, Tokyo City View propose un étage panoramique situé à 250 mètres au-dessus du sol, ainsi qu’une terrasse (Sky Deck) culminant à 270 mètres de hauteur. On peut apercevoir entre autres la tour de Tokyo, la tour TOKYO SKYTREE, et même le mont Fuji par beau temps. Sur la terrasse Sky Deck vous aurez l’impression de toucher le ciel tout en étant caressé par le vent.

  • Kim Doa

    Tokyo City View est l’endroit idéal pour ceux qui veulent voir la ville à 360 degrés sans devoir se frayer un chemin dans la foule. J’ai pu prendre en photo tous les paysages de Tokyo que je voulais et profiter du panorama en toute tranquillité.
    En allant à la terrasse Sky Deck sur le toit, vous pourrez profiter du panorama au grand air. Quand nous y sommes allés, le soleil commençait à se coucher et la vue sur Tokyo était vraiment magnifique.

    Roppongi est un très joli quartier facilement accessible pour les touristes. Il est très agréable de s’y promener, d’y faire du shopping et d’y manger.

  • Oona McGee

    Le Tokyo City View est une plate-forme d’observation en plein air. C’est l’endroit idéal pour prendre des photos de toute la ville de Tokyo. Voir ainsi cette métropole s’étendre en dessous de vous est l’un des moments forts de ce voyage et je suis sûre que vous en garderez longtemps le souvenir gravé dans votre mémoire.

    Le centre commercial Roppongi Hills comprend un grand nombre de boutiques chics et de restaurants. C’est l’endroit idéal pour faire du lèche-vitrines ou pour passer l’après-midi à flâner. Vous pourrez également faire une pause dans le parc Mori, qui est comme une oasis de verdure dans cet environnement urbain.

Ligne Toei Oedo
Roppongi → Shinjuku
Environ 9 minutes / 220 yens

A 5 minutes à pied de la sortie est de la gare JR de Shinjuku

Shinjukumore

Shinjuku

Shinjuku, centre de la culture métropolitaine, est en constante évolution. Son symbole est le bâtiment de l’hôtel de ville de Tokyo. De nombreux lieux à visiter sont dispersés autour de la gare Shinjuku qui s’enorgueillit du nombre le plus élevé de voyageurs du pays avec 3,5 millions de personnes par jour. Le côté est de la gare se caractérise par une facette divertissement et commerce avec les quartiers des plaisirs comme Kabukicho ou Golden Gai ainsi que des grands magasins ou galeries marchandes. Le côté ouest de la gare est quant à lui le quartier d’affaires avec ses nombreuses touches d’art public, à commencer par son hôtel de ville ou sa fameuse zone d’hôtels et de gratte-ciel. Quant au sud de la gare, on peut s’y promener agréablement sur la terrasse qui s’étend aux pieds des bâtiments surélevés. Divers charmes s’offriront à vous selon la zone que vous parcourez, sans oublier le jardin impérial de Shinjuku, véritable oasis urbaine.

  • Kim Doa

    Quand nous l’avons visité, le sanctuaire Hanazono-jinja était décoré d’un nombre impressionnant de lanternes traditionnelles. Ce sanctuaire est très tranquille et est situé à seulement 5 minutes à pied de Kabukicho. C’est l’endroit parfait pour les voyageurs qui n’ont pas beaucoup de temps mais qui veulent visiter à pied un temple ou un sanctuaire en faisant du tourisme en ville.

    Il n’y a rien de plus facile que de commander dans un izakaya. Pour cela, il suffit de choisir ce que l’on veut manger sur un écran tactile et la commande est directement transmise en cuisine. On n’a plus besoin de serveurs. Les plats ont été servis tout de suite et tout était vraiment bon. Nous avons goûté à beaucoup de gyoza avec des saveurs différentes. Je conseille vraiment ce genre de restaurant aux étrangers parce que la nourriture est délicieuse et authentique et qu’il est facile pour tout le monde de commander.

    Pour faire la découverte du Japon nocturne, nous sommes allés au célèbre quartier de Kabukicho à Shinjuku. Bien qu’il soit surtout connu pour ses divertissements, il y a malgré tout beaucoup de lieux à visiter dans ce quartier.

  • Oona McGee

    Pour ressentir la modernité de Tokyo avec tous vos sens, je vous conseille de vous promener à Shinjuku le soir. En entrant dans ces allées bondées éclairées avec des néons et remplies de petits restaurants rustiques qui semblent tout droit sortis d’une illustration, vous aurez l’impression de pénétrer dans un monde de science-fiction.

    En allant dans un izakaya, les tavernes traditionnelles japonaises, vous pourrez faire l’expérience de la culture culinaire populaire et avoir un aperçu du vrai Japon.
    Le Kakekomi Gyoza à Shinjuku est vraiment un restaurant unique. Il est ouvert 24 heures sur 24 et permet aux visiteurs de se restaurer à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Il aide également les personnes sorties de prison à se réintégrer dans la société en leur fournissant des emplois. C’est vraiment un endroit que je recommande.

    Notre promenade le soir à Shinjuku nous a emmenés à Kabukicho, le quartier le plus animé. Au cœur des ruelles labyrinthiques et des éclairages éblouissants, nous avons trouvé un lieu étonnamment calme, le sanctuaire Hanazono-jinja. Ce célèbre sanctuaire est décoré avec de jolies lanternes traditionnelles et accueille beaucoup de visiteurs à l’occasion du festival Tori no Ichi, qui a lieu au mois de novembre.

Hôtel Gracery

  • Kim Doa

    L’hôtel est situé juste à côté des cinémas Toho reconnaissables à leur immense Godzilla. De la fenêtre de la chambre, j’avais une très belle vue sur le quartier de Shinjuku. Le service était impeccable et le petit déjeuner que j’ai pris à l’hôtel de bon matin était excellent. Il y avait beaucoup de plats de style japonais proposés et j’ai pu goûter à plein de saveurs différentes.

  • Oona McGee

    Cet hôtel comprend des bars, des boutiques et des restaurants, et vous trouverez même une immense réplique de Godzilla posée à côté de l’escalier d’entrée. Les chambres disposaient d’une grande salle de bain. Le service était irréprochable et les employés apportent même une boîte bento de petit déjeuner dans la chambre pour les voyageurs qui partent tôt le matin.

Deuxième jour

CHUGOKU(YAMAGUCHI)

Aéroport international de Tokyo-Haneda

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

  • Kim Doa

    L’enregistrement avec la compagnie ANA s’est fait rapidement et sans aucun problème grâce à la qualité du service de ses employés. Pour l’embarquement, il suffisait de scanner son code QR avant de monter dans l’avion. Toutes les formalités ont été effectuées en un rien de temps. Bien que le trajet jusqu’à Yamaguchi soit court, on nous a proposé des boissons dans l’avion. Le siège était très confortable et j’ai pu étendre mes jambes sans problème. L’avion a atterri à l’heure et nous avons tout de suite pu récupérer nos bagages.

  • Oona McGee

    ANA est une compagnie qui fournit des services d’une très haute qualité. Le vol depuis Tokyo s’est très bien passé et était parfaitement à l’heure. Pour notre trajet de retour à Tokyo, nous avons eu la chance de monter dans l’avion Star Wars, dans lequel figuraient beaucoup des adorables personnages de la saga, tels que C-3PO et R2-D2.

Aéroport d'Iwakuni Kintaikyomore

Aéroport d'Iwakuni Kintaikyo

Ce splendide nouvel aéroport a ouvert ses portes en décembre 2012.
Le terminal, compact, est aussi très pratique pour les usagers : l’ensemble du bâtiment est visible de l’entrée et il est facile de savoir vers où se diriger.
Le centre du bâtiment comprend un "jardin de lumière" baignée par la lumière naturelle. Les grandes baies vitrées au niveau des halls d’embarquement permettent aux voyageurs de contempler les avions avant le départ et d’anticiper la joie d’un voyage aérien.
Les voyageurs pourront aussi profiter d’une terrasse d’observation, et même se prendre en photo avec des avions en arrière-plan.
Le terminal a également été aménagé pour être entièrement accessible à tous les voyageurs.

Depuis l’arrêt "Iwakuni Kintaikyo Airport", prenez un bus Iwakuni pendant environ 10 minutes, et descendez à l’arrêt "Iwakuni-eki".

"Iwakuni-eki" → "Kintaikyo" (environ 20 minutes)

Pont Kintaimore

Pont Kintai

Le pont Kintai, construit en 1673, est l'un des ponts en bois les plus connus du Japon. Il n’y a que peu d’exemples dans le monde d'une telle structure formée de cinq arches de bois. Grâce à des travaux de reconstruction, nous pouvons profiter aujourd(hui encore de ce véritable joyaux d’architecture.
La zone est très riche en sites historiques, tels que le château d'Iwakuni, l’ancienne demeure de la famille Mekata et la porte nagaya de la famille Kagawa, mais aussi en musées, parmi lesquels le musée Iwakuni Choko, le musée d’art d'Iwakuni et le conservatoire des serpents blancs d'Iwakuni.
Le conservatoire des serpents blancs d'Iwakuni permet aux visiteurs d'observer une espèce de serpents blancs, classée Monument naturel par le gouvernement japonais, qui vit uniquement dans cette région. Ils pourront aussi en apprendre plus sur l’histoire et l’habitat de cette espèce au moyen de jeux et de maquettes.

  • Kim Doa

    Le pont Kintai est un pont en bois composé de plusieurs arches construit en 1673 à l’époque d’Edo. Il est situé dans la région d’Iwakuni. À côté du pont, nous avons aperçu des habitants en train de pêcher dans les eaux claires de la rivière. Un peu d’argent vous sera demandé pour traverser le pont, mais cela en vaut la peine rien que pour voir de plus près la structure unique de cette construction.

    Le musée d’art d’Iwakuni, situé juste de l’autre côté du pont Kintai, accueille des expositions sur la culture traditionnelle japonaise. En voyant toutes les armures et les sabres exposés, on peut se faire une idée de la vie des guerriers à l’époque médiévale. C’était très intéressant, d’autant plus que le propriétaire du musée nous a guidés et nous a donné de nombreuses explications sur les expositions.

    Le restaurant Hirasei se trouve de l’autre côté de la route menant au pont Kintai. C’est un restaurant tranquille qui offre une jolie vue sur le pont depuis l’étage. Il propose une cuisine traditionnelle de la région de Yamaguchi. Les plats étaient très joliment présentés et avaient des saveurs délicates. Mais les portions étaient tout de même généreuses et j’ai très bien mangé.

    Yanai est une ville lumineuse aux bâtiments de murs blancs. Une des rues est décorée sur 200 mètres de lanternes en forme de poissons rouges. Il semblerait que l’idée de faire ces lanternes traditionnelles provienne du festival Nebuta d’Aomori.
    À l’atelier de fabrication de ces lanternes, nous avons appris la méthode de fabrication étape par étape. Dessiner les nageoires et la queue des poissons était un peu comme faire de la calligraphie parce que l’on utilisait le même type d’encre. Ces lanternes sont très légères et sont très bien pour servir de décoration, elles feront donc un cadeau idéal à ramener de voyage !

    Lorsque nous sommes arrivés au temple Ruriko-ji, la vue de la pagode était magnifiée par le soleil couchant. Notre promenade dans les environs du temple a été très calme et relaxante. Un mystère persiste encore dans ce lieu. En effet, quand vous vous tenez devant le chemin qui mène à une tombe et que vous tapez des mains, vous pouvez entendre l’écho vous répondre. Le jardin autour du temple était vraiment bien entretenu et particulièrement beau.

  • Oona McGee

    Ce pont en bois est l’un des plus connus du Japon et a même été désigné comme l’un des trois plus beaux ponts du pays. C’est un pont pédestre à l’histoire surprenante. Pour une somme modique, vous pourrez vous aussi faire la traversée. Emprunter ce pont avec les montées et les descentes sur les arches est amusant, mais c’est également l’occasion de se plonger dans une époque où seuls les samouraïs avaient le droit de traverser ce pont pour se rendre au château.

    Le musée d’art d’Iwakuni expose d’importantes collections d’objets artisanaux en rapport avec les samouraïs, tels que des sabres, des armures et d’autres armes. Ces collections valent vraiment le coup d’œil.
    Vous pourrez également admirer une collection d’authentiques casques de samouraïs décorés de motifs pour le moins inhabituels, tels que des palourdes, des pinces de crabe ou des oreilles de lapin. Ces casques ne servaient pas uniquement à se défendre, ils étaient également portés sur les champs de bataille pour symboliser des qualités comme la force ou la vivacité d’esprit des guerriers.

    Le restaurant Hirasei, construit en 1858, propose des sushis de la région d’Iwakuni. Ces sushis sont maintenus dans des boîtes en bois et décorés avec différents ingrédients pleins de couleurs, tels que des copeaux d’omelette, des morceaux de poisson bouilli ou encore des champignons shiitake. Ce sont de délicieuses spécialités locales dont les recettes ont été transmises depuis des générations dans la région d’Iwakuni.

    C’est un quartier connu pour ses fabriques traditionnelles de sauce de soja, ses bâtiments aux murs blancs et ses impressionnantes expositions d’artisanat local composées de centaines de lanternes rouges et blanches en forme de poisson. Nous avons pu participer à un atelier de 30 minutes pour fabriquer soi-même une lanterne à ramener ensuite chez soi. C’était une activité simple et divertissante que je conseille aux personnes de tout âge.

    La pagode du temple Ruriko-ji a été désignée trésor national et est connue pour être une des trois plus belles pagodes du Japon. À l’intérieur de la magnifique enceinte du temple, les choses à voir ne manquent pas. Le lieu le plus surprenant du temple est l’allée pavée Uguisubari. Lorsque quelqu’un se tient à cet endroit et tape des mains ou du pied, un écho qui ressemble à s’y méprendre au chant d’un oiseau local uguisu lui répond.

Bus Iwakuni
"Kintaikyo" → Gare JR Shin-Iwakuni
(environ 15 minutes)

JR Sanyo shinkansen
Gare de Shin-Iwakuni → Gare de Shin-Yamaguchi (environ 30 minutes)

Bus Super Hagi-go
Gare de Shin-Yamaguchi → Gare de Higashi-Hagi
(environ 70 minutes)

Hagi no Yado Tomoe

  • Kim Doa

    Nous avons passé la nuit à la très jolie auberge traditionnelle Hagi no Yado Tomoe. La chambre était très grande et de la fenêtre on avait une vue magnifique sur un jardin traditionnel japonais. Nous avons également pu nous baigner dans une source chaude.
    Au dîner, j’ai été surprise par l’excellente qualité de la cuisine japonaise. Tous les plats avaient une saveur et une texture remarquables qui se mariaient parfaitement en bouche.

    Dès notre arrivée à l’auberge, nous avons été très bien accueillis et des employés nous ont invités à nous asseoir et à boire un rafraîchissement pendant notre enregistrement. Pendant que nous dînions, les employés ont préparé nos futons dans nos chambres pour que nous puissions nous mettre au lit dès notre retour. J’ai vraiment eu le sentiment que le personnel de l’hôtel était très bien formé et leur accueil était très chaleureux.

  • Oona McGee

    Les plats d’un menu gastronomique kaiseki minutieusement préparés nous ont été apportés dans nos chambres et ont été disposés devant nos yeux par des femmes en kimono. Tous les plats étaient cuisinés avec des ingrédients de qualité et de saison, tels que de l’igname du Japon ou des champignons shiitake, et très joliment dressés. Tout était très bon. C’était vraiment un repas parfait.

    La chambre était grande, très joliment décorée de façon traditionnelle et donnait sur un jardin de style japonais. Nous avions le choix entre prendre un bain dans notre chambre ou aller dans les splendides bains de l’hôtel. Juste avant que nous quittions l’hôtel, les employés nous ont donné une très jolie boîte bento avec un petit déjeuner dedans. Grâce à cela, je n’ai pas du tout eu faim jusqu’à midi.

Troisième jour

Hagi no Yado Tomoe

Bus Hagi Maaru
"Ganjima Shirouo Dori" → "Hagishiyakusho"
(environ 30 minutes)

Ville basse de Hagi et école Meirin-gakusha de Hagimore

Ville basse de Hagi et école Meirin-gakusha de Hagi

La ville de Hagi abrite de nos jours encore de nombreux vestiges, parmi les plus beaux que compte l'Archipel, témoignant de l'ère de prospérité qui s'ouvrit pour elle suite à la construction du château de Hagi par Mori Terumoto en 1604.
L'atmosphère de l'époque d'Edo est encore très présente dans la ville, avec ses résidences de guerriers imposantes, ses allées de murs de terre laissant deviner des mandariniers et ses façades de style nameko recouvertes de tuiles.
L'école Meirin-gakusha est un établissement touristique situé dans les locaux de l'ancienne école primaire Meirin. Ces locaux, dont le bâtiment principal a été désigné bien matériel culturel national, ont été rénovés et sont les plus grands bâtiments scolaires en bois de l'Archipel. Ils avaient eux-mêmes été construits sur les vestiges de l'école Meirin-kan, ancienne académie du domaine de Hagi, qui avait en charge l'éducation et la formation des personnels du fief.

  • Kim Doa

    Au temple Toko-ji, vous pourrez profiter de magnifiques paysages dans une atmosphère très sereine. Derrière le temple, vous trouverez plus de 500 lanternes en pierre qui sont toutes allumées chaque année le 15 août. En apprenant l’histoire derrière ces lanternes, j’ai été très impressionnée par le respect et la dévotion qu’avaient les anciens guerriers pour leur seigneur.

    Sitôt arrivés à la ville basse de Hagi, nous sommes montés dans des pousse-pousse pour faire le tour des anciennes maisons de guerrier et des résidences de samouraï de classe moyenne dans un quartier très vaste.
    La résidence que nous avons visitée appartenait à la famille Kikuya. C’est l’une des plus vieilles maisons de marchand conservées encore aujourd’hui.
    Nous avons été conduits dans une salle utilisée pour accueillir les visiteurs avec une vue sur un magnifique jardin japonais. Tout le lieu était plongé dans une atmosphère très paisible et la vue m’a beaucoup relaxée.

    L’école Meirin-gakusha de Hagi avait été construite à l’origine à l’époque où un daimyo, un seigneur féodal, gouvernait cette région pour instruire les enfants des guerriers locaux. La seconde école, qui avait ensuite été construite sur les vestiges de la première en 1935, a été restaurée pour pouvoir accueillir des touristes. En visitant ce bâtiment où des élèves étudiaient autrefois, j’ai pu imaginer à quoi pouvait ressembler la vie de ces élèves à l’époque.

    Nous sommes allés manger au Senza Kitchen qui propose de choisir et d’acheter soi-même ses ingrédients. Ensuite, il est possible de faire griller ces ingrédients au barbecue face à la mer. Nous avons choisi une sélection de légumes et de viandes pour notre barbecue. J’ai passé un moment très agréable à échanger avec les autres clients tout en admirant le paysage splendide.

    Le sanctuaire Motonosumi Inari-jinja est comme le joyau caché de Yamaguchi. Situé à côté de la mer, c’est un lieu proche de la perfection. Les 123 portes torii alignées sont très impressionnantes. Une des choses uniques de ce sanctuaire, c’est la boîte installée en haut d’une porte dans laquelle les visiteurs essayent de jeter des pièces. C’est définitivement l’un des plus beaux lieux que j’ai visités au Japon.

  • Oona McGee

    Le temple Toko-ji a été construit en 1691 par le clan Mori. Il abrite plusieurs biens culturels importants. Le style du bâtiment principal a été influencé par l’architecture chinoise. Au fond de la forêt située derrière le jardin, des tombes cachées abritent les membres de la famille Mori des générations impaires. Avec son portique en pierre à l’entrée et ses plus de 500 lanternes en pierre, le temple est baigné dans une atmosphère à la fois sacrée et mystérieuse.

    En me promenant dans la ville basse de Hagi et en explorant les lieux touristiques en pousse-pousse, j’ai eu la sensation d’être retournée dans le passé. Les rues sont restées telles qu’elles étaient autrefois, avec d’anciennes résidences de guerriers et des maisons de marchands toujours visibles et des murs blancs de l’époque féodale encadrant des allées calmes. J’ai été surprise qu’une résidence comme celle de la famille Kikuya ainsi que son jardin aient pu être conservés dans un si bel état pendant plusieurs siècles.

    Le bâtiment actuel est la rénovation d’une ancienne école primaire construite en 1935 sur le site d’une précédente école beaucoup plus ancienne bâtie à l’origine pour instruire les fils des guerriers du fief local. C’était très intéressant de pouvoir emprunter les vastes corridors en bois et de pouvoir pénétrer dans les anciennes salles de classe. Actuellement, le bâtiment abrite une grande variété d’expositions et des objets d’une grande valeur historique.

    Le Senza Kitchen est un endroit ludique permettant de goûter aux spécialités de la ville de Nagato. Après avoir acheté des produits, vous pourrez les cuisiner vous-même dans l’espace barbecue où vous trouverez des épices, de l’eau, des assiettes, des couverts, des verres et tous les autres ustensiles nécessaires. Il ne vous restera ensuite plus qu’à déguster votre plat face à une mer splendide.

    Ce sanctuaire est un lieu touristique extrêmement populaire. Il est souvent qualifié de plus bel endroit du Japon dans les guides touristiques. En passant sous la succession de portes torii qui font face à la mer, vous verrez se dessiner devant vous un paysage grandiose et envoutant. L’élément le plus célèbre du sanctuaire est la boîte à offrande posée au sommet d’une porte à six mètres de haut.

Ligne principale JR Sanin
Gare de Tamae → Gare de Kottoi
(environ 70 minutes)

Bus Tsunoshima
Gare JR de Kottoi → "Hotel Nishinagato Resort Iriguchi"
(environ 15 minutes)

Pont Tsunoshima Ohashimore

Visites recommandées

Pont Tsunoshima Ohashi

Le paysage magnifique du pont Tsunoshima Ohashi enjambant la mer d’Amagase, dont les eaux sont toujours bleu cobalt, attire de très nombreux touristes. Depuis son ouverture en 2000, ce pont a souvent été utilisé comme lieu de tournage pour des films, des publicités et des émissions de télévision. Avec ses 1 780 mètres, c’est l’un des plus longs ponts gratuits reliant une île isolée au Japon.

  • Kim Doa

    Le pont Tsunoshima Ohashi est l’un des plus longs ponts gratuits du Japon reliant une île isolée. Il est célèbre pour ses sublimes paysages.
    Nous avons visité les locaux de Nagisa no Koban, une association qui garde les plages propres et assure la sécurité en mer, et avons participé à des activités dans les alentours du pont.
    Nous avons pu faire du vélo sur l’eau tout en contemplant le splendide coucher de soleil. Je recommande absolument cette activité dont je n’avais jamais entendu parler à toutes les personnes qui visitent le Japon.

  • Oona McGee

    Ce pont très long qui s’étend en ligne droite au-dessus de la mer n’offre pas seulement un spectacle grandiose vu de l’extérieur, il garantit également une expérience unique à ceux qui le traversent en voiture ou en vélo. Mais vous pouvez aussi passer sous le pont en vélo. En effet, l’une des nombreuses activités de sports nautiques proposées par l’entreprise locale Kaikousha est le vélo des mers. Cette entreprise vous fournira également des photos de vous en train de faire cette activité originale grâce à un drone équipé d’un appareil photo, afin que vous puissiez conserver un souvenir de votre expérience une fois rentré chez vous.

Bus Tsunoshima
"Hotel Nishinagato Resort Iriguchi" → Gare JR Kottoi
(environ 15 minutes)

Ligne centrale Sanin
Gare de Kottoi → Gare de Nagatoshi (changement pour la ligne JR Mine)
Ligne JR Mine
Gare de Nagatoshi → Gare de Nagato Yumoto
(environ 60 minutes)

Otani Sanso

  • Kim Doa

    Nous avons dîné au restaurant de l’hôtel qui proposait un menu de cuisine japonaise. Nous avons goûté au célèbre fugu de Yamaguchi et c’était délicieux. Pour le petit déjeuner du lendemain, nous avons profité d’un buffet composé d’un grand nombre de plats japonais et occidentaux.

    Nous avons dormi à l’hôtel Otani Sanso à Nagato dans une suite qui avait son propre bain en plein air. Le paysage montagneux était vraiment splendide, surtout de bon matin. La chambre était très grande et la vue superbe.

  • Oona McGee

    Cet établissement propose une cuisine de saison délicatement préparée et très joliment présentée dans de superbes petites assiettes. Je me souviendrai longtemps de ce menu traditionnel kaiseki composé de nombreux plats.

    Otani Sanso est l’un des hôtels les plus luxueux du Japon. Parmi les personnages célèbres qui y ont séjourné, on peut citer le premier ministre japonais Shinzo Abe et le président russe Vladimir Poutine. Le personnel a d’excellentes manières et est très prévenant. Les chambres sont grandes et particulièrement splendides, et elles disposent d’un bain onsen à usage individuel. Le buffet du petit déjeuner comprenait des préparations froides et chaudes. J’ai pu goûter à des plats variés et tout était délicieux.

Quatrième jour

Otani Sanso

  • Kim Doa

    La grotte d’Akiyoshi est une des plus grandes grottes à stalactites du Japon. Elle mesure plus de dix kilomètres de long, même si seulement un kilomètre est ouvert au public. L’intérieur de la grotte contient de nombreuses curiosités, telles que des bassins en calcaire et des cascades. À chaque emplacement remarquable dans la grotte, des guides sont disponibles en plusieurs langues.

  • Oona McGee

    L’intérieur de la grotte présente une architecture vraiment exceptionnelle. Vous trouverez également des fascicules d’explications en plusieurs langues. Que ce soit le plateau Akiyoshidai ou la grotte d’Akiyoshi, vous pourrez ressentir avec force la puissance et l’excentricité de mère Nature.

Ligne JR Mine
Gare de Nagato Yumoto → Gare de Asa (changement pour la ligne principale Sanyo)
Ligne principale Sanyo
Gare de Asa → Gare de Shimonoseki
(environ 100 minutes)

Bus
Gare de Shimonoseki → Arrêt "Karato"
(environ 6 minutes)

Marché Karatomore

Marché Karato

Ce marché est un endroit très populaire où les habitants viennent acheter du poisson et des fruits de mer frais. Les vendredis, samedis et dimanches, ainsi que les jours fériés, les étals au rez-de-chaussée se transforment en restaurants ambulants proposant des sushis de poisson frais, des soupes de fugu fukujiru, des sashimis de fugu fukusashi et d’autres spécialités locales. Le marché, qui porte ces jours-là le nom d’ "Iki Iki Bakangai", a des airs de festival avec ses nombreux visiteurs japonais comme étrangers.

  • Kim Doa

    Le marché Karato est un site touristique très populaire. Les étals de sushis permettent aux visiteurs de s’asseoir à l’extérieur pour déguster leurs sushis face à la mer. J’ai beaucoup aimé pouvoir choisir les sushis que je préférais parmi un vaste choix, le tout à un prix très raisonnable.

    La résidence Chofu Mori était habitée autrefois par le 14e chef de la famille Chofu Mori. C’est une résidence immense composée d’un très grand nombre de pièces. Il y a aussi différents jardins japonais d’une beauté à couper le souffle. Nous avons pu nous vêtir des vêtements traditionnels des dames de la cour de l’époque. Les employés étaient très aimables et ont vérifié que nos tenues étaient bien ajustées. Nous sommes ensuite sortis dans les jardins japonais pour prendre des photos et profiter du paysage.

  • Oona McGee

    Ce marché aux poissons déborde d’énergie et d’effervescence. Les visiteurs se mêlent à la population devant les marchands ambulants pour remplir leurs assiettes avec leurs sushis préférés, tous se rendent ensuite sur le bord de mer pour manger. Le marché étant situé face au détroit de Kanmon, qui sépare l’île de Honshu du sud de l’île de Kyushu, la vue est vraiment magnifique.

    La résidence Chofu Mori a plusieurs siècles d’histoire. Le bâtiment traditionnel ainsi que le jardin japonais ont été joliment conservés et sont très bien entretenus. Dès notre arrivée, nous avons pu essayer des kimonos traditionnels (ce service n’est disponible qu’en octobre et novembre). Nous avons été enveloppés dans plusieurs couches de vêtements pour reproduire le costume officiel des nobles à l’époque de Heian (794-1185). C’était vraiment une expérience formidable de pouvoir profiter de ce décor du passé ainsi vêtue de beaux vêtements traditionnels.

Bus express
Arrêt "Karato" → Aéroport de Yamaguchi Ube
(environ 80 minutes)

Aéroport de Yamaguchi Ubemore

Aéroport de Yamaguchi Ube

L’aéroport de Yamaguchi Ube se situe proche de la ville et en même temps d’un environnement naturel avec de nombreux espaces verts et l’influence maritime de la mer intérieure de Seto, toujours très calme. Cet aéroport peut aussi mettre en avant un excellent taux de régularité.
Une attention particulière est apportée aux alentours de l’aéroport, avec par exemple l’aménagement du parc Fureai destiné à fournir un espace paisible et tranquille aux usagers.
Dans ce parc, les visiteurs pourront profiter de 900 rosiers appartenant à près de 140 espèces différentes.
Dans le hall des départs des vols intérieurs situé au premier étage (2F), un grand nombre de magasins proposent aux voyageurs des spécialités de la préfecture de Yamaguchi, telles que gâteaux, pâte de poisson kamaboko, poisson globe fugu et alcools locaux.
Les restaurants du premier étage (2F) proposent des menus autour de la rose. Il est très agréable de profiter de toutes ces boutiques dans le hall du premier étage (2F) après s’être promené dans le parc.

ANA (ANA Expericence JAPAN Fare) Afficher les détails

Aéroport international de Tokyo-Haneda

  • Kim Doa

    J’ai beaucoup apprécié tous les sites touristiques que j’ai visités, dont certains à Yamaguchi étaient vraiment uniques. La cuisine que j’ai goûtée était vraiment excellente, tout comme les repas pris dans les hôtels. Après avoir visité les quartiers très animés de Tokyo, c’était vraiment génial d’aller à Yamaguchi, une région très différente et beaucoup plus tranquille. Je conseille vraiment ce voyage à tous les touristes voulant visiter le Japon.

  • Oona McGee

    C’est toujours amusant de faire du tourisme à Tokyo, mais en allant jusqu’à Yamaguchi, vous pourrez découvrir une nouvelle facette très intéressante du Japon. Vous pourrez voyager à un rythme plus tranquille, visiter des lieux exceptionnels et rencontrer une population locale gentille et accueillante. Et je suis sûre que vous garderez le souvenir de ce voyage toute votre vie.

Suggestions des voyageurs

Dans chacun de mes voyages au Japon, j’aime faire du shopping, explorer la ville et observer les nouvelles modes du pays. J’aime aussi beaucoup visiter des quartiers et des villes peu connus, en particulier des endroits inconnus des touristes. Yamaguchi est une ville pleine de charme où vous pourrez découvrir un Japon authentique et en apprendre plus sur la vraie nature de ce pays.

Kim Doa
Youtubeuse
Pays de résidence Australie
  • Loisirs

    Les voyages, la photographie, la mode, les cosmétiques, les tendances au Japon

  • Nombre de voyages au Japon

    Plus de 20 fois dans les régions du Tohoku, du Kansai, de Kyushu, etc.

Suggestions des voyageurs

Ce voyage m’a fait découvrir de nombreux sites historiques ainsi que des paysages splendides. Il est parfaitement adapté aux amoureux de la nature et aux amateurs d’histoire et de photographie.

Oona McGee
Journaliste sur un site d’information
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Australie
  • Loisirs

    Les voyages, la photographie, le taiko, le kyudo

  • Durée du séjour à Tokyo

    A vécu 10 ans au Japon

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Moyens de transport recommandés

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

Back to Top

COPYRIGHT © CHUGOKU+SHIKOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.